Vernon s’ouvre sur l’architecture

Vernon s’ouvre sur l’architecture

La ville propose à des architectes urbanistes de moins de 40 ans de recréer certains  quartiers à travers leur concours Europan, “Europe Programme Architecture Nouvelle”. Ainsi, ils étaient 40, le lundi 9 mars, à découvrir la ville et les quatre friches industrielles, sous la conduite du maire et d’un historien qui leur a raconté le passé et le présent de Vernon. Sur l’ensemble de l’Europe, ce sont 49 sites proposés, parmi lesquels 10 sites français ont celui de Vernon. Durant les trois heures de parcours, les jeunes architectes ont pris notes et photos et sont aujourd’hui au travail...Voir reportage vidéo sur le périple des 40 architectes venus de partout en France.

Vernon compte 4  friches issues de 4 sites qui étaient des fleurons de l’industrie: la caserne Fieschi qui a été un pôle attractif de la ville jusqu’en 1998, la Fonderie Paris-Seine en activité jusqu’à sa fermeture fin 1999, la cartonnerie Cassard-Smurfit dont l’activité prit fin en 2007 et le Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamique stoppé net dans son élan en fin d’année 2013. S’ajoutent les berges de la Seine, véritables dépotoirs dont tous les maires successifs promettaient un toilettage général sans jamais l’avoir décidé réellement. Vernon est la dernière ville de bord de Seine, entre Mantes et Le Havre à posséder des berges aussi mal entretenues. Les architectes visiteurs ont été surpris du spectacle. Ils vont proposer leur réhabilitation dans le concours. Ils auront à tenir compte des plans “Cœur de Ville” et “Coeur de Seine” décidés par la municipalité. Il s’agit bien d’une compétition de jeunes architectes invités à présenter des projets, d’embellissement et d’habitation, innovants. Une première sélection aura lieu cet été avec la désignation de lauréats. La municipalité aura à se déterminer sur trois projets, ensuite, puis sur un finaliste qui aura apporté le meilleur projet. A suivre.

 

Categories: Vernon

Write a Comment