Vernon Snecma, la CFDT prône une diversification du site

ARIANE 6 Un Comité d'Entreprise de la SNECMA Vernon s'est tenu le 29 septembre dernier. Le nouveau directeur de la Division moteurs spatiaux a présenté, devant les salariés, essentiellement, les choix politiques du ministère de la Recherche et du CNES, que la CFDT appelle "oiseau de mauvaise augure", et les impacts à court et moyen terme pour l'activité Snecma Vernon. Le 6 août  dernier, (voir article à cette date) Caméra Diagonale avait évoqué la situation dans un article intitulé "Le site est-il menacé?". Nous y sommes. La question est posée officiellement et la CFDT propose des solutions.


 

Marc Aubry, responsable syndical majeur de la CFDT SNECMA, ne fait pas dans le pessimisme mais reste sensible aux évolutions qui s'annoncent avec, notamment, le futur programme ARIANE 6 et l'abandon programmé du moteur à propulsion liquide, au bénéfice de la propulsion solide. Dans cette hypothèse, l'avenir, sur le long terme, du site de Vernon reste incertain. La CFDT tire la sonnette d'alarme depuis longtemps et propose des solutions pour la sauvegarde de Vernon. La diversification reste la meilleure arme. la CFDT propose ainsi un engagement vers cette voie et le dit en ces termes " Il est clair que l'axe majeur de développement de l'activité et de l'emploi à Snecma vernon est celui de l'activité aéronautique. Pour y accéder, la CFDT Snecma Vernon demande une accélération du processus engagé, qui s'est déjà traduit par une arrivé récete de nouvelles activités de production de montage et d'étude, à la plus grande satisfaction des salariés qui y participent. La CFDT est inquiète que le programme de diversification aéronautique n'envisage rien de concret pour la zone d'essais…..La pérennité de l'activité aéronautique sur l'établissement doit reposer sur la taille critique, des compétences de fabrication, de montage, d'étude et d'essai.

Aujourd'hui, SNECMA Vernon ce sont 1 100 salariés contre près de 2 000 à l'origine du site. La baisse sensible des emplois, correspond aux différentes phases d'évolution de la construction des moteurs du lanceur. Cette fois, ce sera un pas supplémentaire. Un pas de géant, puisque Vernon construisait les moteurs liquides et que le programme ARIANE 6 disposera de propulsion solide non développée à Vernon…

En résumé, le syndicat demande aux différentes directions de tout mettre en oeuvre pour développer l'activité de l'établissement, gage de sa pérennité et de la siuation de l'emploi surle bassin de Vernon.

Marc Aubry est  élu au Comité d'Entreprise SNECMA Vernon, au Comité central d'entreprise SNECMA (ensemble des sites), délégué syndical central SNECMA, coordinateur syndical CFDT pour le groupe SAFRAN (qui englobe SNECMA), administrateur du groupe SAFRAN représentant les salariés actionnaires CFDT.

Categories: Eure

Write a Comment