Vernon, deux projets essentiels votés demain

Vernon, deux projets essentiels votés demain

Le conseil municipal adoptera, lors de sa séance de demain soir, deux projets qualifiés d’importants par le maire. Ils seront lancés prochainement pour la durée de la mandature. Ce sera “Coeur de Ville 2020” et “Coeur de Seine 2020”. Sébastien Lecornu veut une ville qui renoue avec le dynamisme et reconquérir la Seine et ses berges. Pour le volet Seine, il sera crée une nouvelle SPL appelée “Normandie Axe Seine”. Les chantiers s’étaleront jusqu’à la fin du mandat. Radiographie rapide des deux projets.

Que veut veut mettre la municipalité dans “Coeur de Ville 2020” et quel en sera le coût? Le maire l’a dit répété après son élection, comme il le soulignait pendant la campagne électorale: “pas question d’augmenter les impôts locaux”. Alors, il faudra bien financer les deux projets. D’abord, le premier. Le coeur de ville a besoin de sérieuses réfections de voirie. L’enveloppe impartie se montera à 240 000 euros. Certaines rues seront entièrement refaites et d’autres rustinées. Puis, ce sera ensuite l’opération “Ravalement des façades”. Il s’agit d’un chantier dont la finalité est l’embellissement de la ville. La municipalité mettra en oeuvre “des mesures incitatives, en subventionnant le ravalement des façades d’une douzaine de rues du centre-ville, mais aussi un volet coercitif, comme le prévoit la loi, pour les propriétaires qui ne joueront pas le jeu”…Pour le maire, c’est redonner à Vernon “son teint frais et lumineux” et rappelle que c’est la proposition n° 55 de son livre “Vernon mérite mieux”. Le montant de la subvention octroyée par la ville sera de 20% du coût total des travaux, dans la limite de 10 000 euros, soit 2 000 euros maximum de subvention, par immeuble ou maison. A lire le texte des dispositions légales, les propriétaires ne pourront s’opposer à ces travaux si les précédentes réfections ont plus de dix ans. Cette décision municipale pourrait provoquer des remous chez des propriétaires des 15 rues visées….Dans le dispositif “Coeur de Ville 2020”, la propreté et la sécurité seront privilégiées de manière permanente, précise Sébastien Lecornu.

Concours EUROPAN et les friches industrielles

C’est en premier lieu une affaire urbanistique. Au-delà des berges stricto-sensu, c’est tout l’aménagement des friches industrielles laissées par les prédécesseurs, les entreprises et l’armée, qu’il convient de prendre à bras le corps. La création d’une Société Publique Locale est, selon le maire, l’outil indispensable pour mener les différentes opération. Elle s’appuiera sur le concours EUROPAN. Il s’agit d’une compétition d’architecture dont Vernon a été sélectionné pour y participer. Il débutera en février 2015 et s’achèvera en décembre. Pendant ces 10 mois la ville accueillera la quarantaine de candidats qui se rendra sur les lieux à urbaniser. Les premiers projets seront visibles dès l’été 2015. En principe le concours est suivi des réalisations de projets finalisés par les compétiteurs architectes.

Le maire aura l’occasion de préciser les tenants et aboutissants de ces projets, demain vendredi au cours de la séance du conseil municipal.

Categories: Vernon

Write a Comment