Vernon municipales, Bernard Touchagues au coeur de son projet

Bernard Touchagues sur le marchéAucune liste de droite n'a voulu s'associer avec Bernard Touchagues. Le conseiller municipal de Vernon est un ancien du Front National, ceci explique probablement cela. Aujourd'hui, pour le candidat du Parti de La France, ce qui est le plus important est un bon projet pour Vernon. Lors de sa conférence de presse de présentation de son projet, il a surtout épinglé le candidat de l'UMP, comme s'il était son principal concurrent. La vidéo reprend de courts extraits de la conférence de presse et interroge le candidat, sur le marché de Vernon, le lendemain samedi, à propos de l'aménagement de la place De Gaulle.


 

Sur les 6 années de gestion municipale de la gauche, Bernard Touchagues n'est pas tendre mais passe assez rapidement. En revanche, sur les autres candidats il est plus offensif à des degrés variables. A propos de Jean-Luc Miraux "je crains qu'il nous annonce un avenir, s'il est élu, pour 2014-2020, pas meilleur que celui de 2001-2008 lorsqu'il était maire"…Envers Erik Ackermann, candidat du Front National, Bernard Touchagues se montre plus acerbe, "C'est malheureux d'avoir une liste municipale qui ne soit pas un tantinet enracinée dans la vie vernonnaise et soit aussi éloignée des préocupations des concitoyens vernonnais auxquels s'adresse uniquement cette Campagne électorale…On voit fleurir des affiches avec Marine, j'espère que c'est pour la Campagne des européennes, parce que je tiens à informer Monsieur Ackermann que Marine Le Pen n'a pas l'intention d'être maire de Vernon….Il faut savoir que les préocupations municipales n'existent pas au FN. Ce sont des gens qui sont là pour faire un score dans la prespective d'une présidentielle encore lointaine…"

Le candidat particulèrement visé, par Bernard Touchagues, est Sébastien Lecornu, "Ses 120 propositions pour Vernon, ne tiennent pas la route. Il n'y a aucune vision originale...(extrait vidéo). "La charge de Monsieur Lecornu contre Nguyen Thanh est assez lamentable et mensongère, parce que s'il y a une chose que l'on ne peut reprocher au maire de Vernon comme à Monsieur Miraux, c'est qu'ils ont été toujours fidèles à leurs convictions et que les adjoints du maire ont toujours assumé leurs charges par leur présence et le suivi des dossiers…et je trouve nauséabond, de la part de Monsieur Lecornu, de laisser croire qu'ils ont faiili à leurs tâches… Qui l'eut cru?

Pour autant, Bernard Touchagues ne fait pas de cadeaux au maire de Vernon sur le fond de ses choix et de sa politique? Entre autres, la réfection de la place De Gaulle qui aurait mérité un autre sort (voir interview vidéo).

Bernard Touchagues dévoile son projet pour Vernon sur ce document, cliquer dessus Téléchargement Programme détaillé UPV 12 02 2014(1)

Categories: Eure

Comments

  1. AmorLouh 20 février, 2014, 20:02

    Un candidat qui clame haut et fort n’avoir qu’un adversaire, le Maire sortant et tenterait d’instrumentaliser un autre en fournissant un pseudo-bilan qu’il a par le passé défendu pour en atteindre un autre ???
    Avouez que si ces faits sont avérés, il y a matière à s’interroger ?
    Des méthodes d’instrumentalisation qui rappellent étrangement une annonce de liste, n’est-ce pas ?

Write a Comment