Vernon, l’opposition de droite attaque

Jean-Luc MirauxPrenant le balle au bond lancée par les communistes, l'opposition de droite menée par Jean-Luc Miraux enfonce le clou. Une sorte de bilan de mi-mandat, où le maire est découpé en tranches. Rien, dans l'action municipale, n'a grâce aux yeux de l'ancien maire qui prépare son retour avec une certaine gourmandise. Interview vidéo de Jean-Luc Miraux.


 

Si les communistes et les écologistes le voulaient, les jours de la municipalité vernonnaise seraient comptés. Une simple affaire d'addition: droite + écologistes + communistes = majorité. Le PS, minoritaire, ne pourrait plus gérér la ville. Mais voilà, en dehors des huit membres de droite, du groupe Vernon Réussite, qui prendrait le risque de faire voler en éclats l'union de la gauche, vernonnaise? Réponse: personne. Seuls les élus de l'opposition peuvent critiquer le maire, avec pour seule arme, le vote. Les autres, communistes et écologistes, ne peuvent que manifester un certain mécontentement de circonstance. Le maire, Philippe Nguyen Thanh,  est largement soutenu et appuyé par son groupe qui fait bloc contre les assauts des uns uns et des autres et nul ne doute plus que le mandat arrivera à son terme, en 2014.

Categories: Eure

Write a Comment