Vernon, le règlement c’est le règlement

Vernon, le règlement c’est le règlement

Pour le dernier conseil municipal de l’exercice 2013-2014, dont la date a été repoussée d’une semaine, le maire a fait voter le règlement intérieur, acte classique mais mal perçu par les oppositions sur plusieurs points. Pour les 14 autres dossiers, peu ou pas de débats. Ils ont été votés, en majorité, à l’unanimité, ou avec des abstentions. C’était davantage une affaire d’ambiance, d’avant vacances.

 

Monsieur Sino, était le seul représentant du groupe “Oui Vernon Avance”. Philippe Nguyen Thanh et Hélène Ségura n’ont pas décalé leurs vacances “pour si peu” et Madame Segura a dû entendre un sifflement dans les oreilles lorsqu’il s’est agi d’assiduité dans les commissions (extrait vidéo)

Le dossier 7, sur l’Action de Fonds Interminstériel de Prévention de la Délinquance (FIPD), prévoit une contribution financière, de la mairie, à hauteur de 8 000 € par la signature d’une convention.  Cette contribution permettra la mise en oeuvre d’un projet d’action appelé “chantiers jeunes citoyens”. Ils s’impliqueront dans les travaux avec le service espaces verts de la ville. En résumé, les bénéficiaires se verront proposer ses chantiers afin de trouver une réhabilitation et se détourner de la délinquance…

 Monsieur Ackermann, le représentant du Front National, en s’adressant au maire, estime que cette mesure est faite pour “acheter la paix sociale”….Il poursuit son intervention en demandant pourquoi “faire référence à la laïcité et si l’assemblée municipale est un lieu où on devrait s’interdire de parler de sujet comme le communautarisme agressif, comme le rapport sur l’immigration et la sécurité, de l’islamisme radical…et toutes ces choses..” Le maire lui rappelle son attachement à la laïcité et aux valeurs de la République et n’a nullement besoin du Front National pour lui faire la leçon sur ces sujets.

Autre dossier qui fait bondir Monsieur Ackermann, celui des frais de représentation du maire. Le rapporteur propose un crédit annuel de 1000 €, qui seront utilisés, explique Sébastien Lecornu, pour inviter des décideurs économiques et chefs d’entreprises en visite sur divers lieux de possibles implantations industrielles. Sur ce sujet, Stève Dumont du groupe Vernon Tous Ensemble (Jean-Luc Miraux) précise qu‘il s’agit, toute de même, de l’équivalent d’un salaire au SMIC.” La réponse est cinglante: “la politique politicienne a toujours consisté à ne jamais inviter des investisseurs (allusion aux 2 précédents maires). Ainsi, l’on voit bien depuis 10 ans comment sont restés à l’état de friches: la caserne, l’ancienne papeterie et l’ancienne fonderie…”

Gabriel Sino, ancien adjoint socialiste, interpelle le maire sur la mesure prise, tendant à réduire la tribune écrite dans le magazine de la ville et le site Internet, au prorata de la représentation au conseil municipal. ( NDLR: pure comptabilité de principe car les meilleurs textes ne sont pas obligatoirement les plus longs. C’est parfois le contraire)

Enfin, le maire rappelle aux oppositions, très offensives au cours de ce conseil municipal, que s’il “est de ce côté de la table (majorité) c’est parce le 30 mars les vernonnais l’ont voulu ainsi”. Une pierre dans le jardin de Philippe Nguyen Thanh qui, durant son mandat, n’oubliait pas de rappeler cette réalité à ses opposants. Sylvie Malier, conseillère municipale du groupe de Jean-Luc Miraux, rétorque que son groupe, aussi, a eu l’approbation d’un nombre important de vernonnais et qu’à ce titre les élus de l’opposition ont  la légitimité pour poser des questions à la majorité.

Le règlement intérieur est voté.

Categories: Vernon

Write a Comment