Vernon, le 1er tract électoral est arrivé

Vernon, le 1er tract électoral est arrivé

C’est un premier document dans la perspective des prochaines élections départementales. En l’occurrence, celui-ci est consacré au canton de Vernon, dont les deux élus sont Sébastien Lecornu et Catherine Delalande. Pour la circonstance, une association, “Ensemble pour l’Eure” a été créée. Le dispositif se met en place avec un but principal: la réélection de Sébastien Lecornu à la tête du département.

Entre promesses et souhaits

Le contenu du document peut rassurer les électeurs de l’Eure et ceux du canton de Vernon. Nous sommes en pays de cocagne, un véritable petit paradis sur terre. Images de sourires, de jeunesse solidaire, de paysage verdoyant, ensoleillé et dépollué. Les thèmes mis en exergue sont ceux tant voulus par tous. Avant 2015 il n’y avait rien, aujourd’hui c’est le renouveau avec: “plan d’investissement massif pour les collèges“; “Solidarité et personnes âgées“, après un sentiment d’abandon, une relance énergique; la mise hors de danger du “Patrimoine Environnementale“. Et en 2021, une ambition pour la jeunesse, en faisant du département un territoire de “haute qualité éducative”; “séniors et petite enfance“: un “département innovant et protecteur“: “un engagement naturel pour un manger, boire et respirer sainement“. Chaque thème est complété de mesures adéquates.

Entre dialectique et action politique

Sébastien Lecornu, encore une fois, prend les manettes et entend bien mener ses troupes à la bataille. Il est et restera la cheville ouvrière du quadrillage qu’il met en place sur l’ensemble du département. Son souhait: faire élire le maximum de candidats sous la bannière de La République En Marche, sa nouvelle “Maison politique” depuis juin 2017. Il va ratisser large: de Catherine Delalande, adepte de la “Manif pour tous”, la très droitière association catho-conservatrice, au plus centriste du Mouvement Démocrate, de François Bayrou, considéré il n’y a pas si longtemps encore, comme une succursale du Parti socialiste. Reste à convaincre le parti LR à y participer. Certains de ses membres se laisseront séduire par le chant des sirènes et d’autres pourraient résister.

Vernon, précisément, sur les enjeux environnementaux

Ce premier bulletin met en avant l’Environnement et le cadre de vie. Un coup d’œil rapide permet de constater que sur Vernon la pollution frappe sans émotion aucune de la part des élus, depuis 30 ans et plus. Ce sont deux taches sur la carte de Vernon. La première est le dépôt de fuel domestique dans le centre ville. Des émanations d’hydrocarbure envahissent des rues du quartier de la gare, au moment des livraisons et des déchargements de camions dans les immenses citernes. La seconde concerne les exercices d’extinction de feux d’hydrocarbure sur le site du CNPP, au-dessus de Vernon et dont les odeurs et particules s’abattent sur la ville, lorsque le vent est défavorable. Voilà un sujet primordial de santé publique. Sera-t-il pris en compte?

Categories: Eure

Write a Comment