Vernon, l’Agglo installe une nouvelle structure

Vernon, l’Agglo installe une nouvelle structure

C’était une promesse de campagne électorale. Un Conseil Economique, Social et Environnemental, voit le jour à la CAPE.  L’idée figure en 22ème place dans le livre-programme du maire de Vernon. C’est donc chose faite. Le CESE de la CAPE est, selon ses promoteurs, une force de proposition qui réunira, outre des élus, des personnes de la société civile: chefs d’entreprises, commerçants, associations diverses, syndicalistes, sportifs. Leur tâche: proposer des idées, en discuter collégialement, analyser l’intérêt et la finalité. Les élus, ensuite, prendront la décision de faire ou non. Interview d’Hervé Herry, responsable du CESE de la CAPE.

“Le Conseil Economique, social et Environnemental est un outil de prospective continue au service du territoire qui coûte moins cher aux décideurs que les bureaux d’études spécialisés” dit la plaquette de présentation. Plus précisément, le CESE est une instance consultative à l’image du Conseil Economique, Social et Environnemental, national, présidé aujourd’hui par Jean-Paul Delevoye. L’instance est composée par des représentants de la société civile, également, mais rémunérés. Le CESE national a fait l’objet, à plusieurs reprises, de contrôle de la Cour des Compte qui avait estimé exorbitant son coût de fonctionnement. Des élus nationaux, régulièrement, critiquent fortement le CESE et dernièrement Hervé Mariton, dans une Interview au Figaro, déclarait: “le Conseil Economique et Social ne sert à rien et coûte cher au contribuable”. A la CAPE, le CESE ne coûtera pas un centime au contribuable, car ses membres seront bénévoles. Au plan de l’efficacité, il faudra attendre pour en juger. Toutefois, il est permis de s’interroger sur l’idée même, alors que nombre d’élus et de citoyens estiment qu’il existe trop de strats et millefeuilles au moment même où il question de réforme territoriale avec la réduction du nombre de Régions, de la suppression du conseil général et plus loin, d’une réduction du nombre de parlementaires. La question restera posée sur la pertinence d’un CESE dans l’Agglo des Portes de l’Eure jusqu’à la preuve de sa réelle efficacité. Gageons qu’il est de l’intérêt général que le CESE réussisse dans sa mission.

Missions du CESE envisagées par ses promoteurs

Force de proposition pour contribuer à l’élaboration de la stratégie d’agglomération et des futures politiques communautaires.

Contribuer à la réflexion sur l’organisation du territoire dans la perspective de la nouvelle organisation des régions et des cartes intercommunales et du projet de réforme territoriale.

Contribuer à améliorer le cadre de vie des habitants.

Être développeur de débat public, en ouvrant au plus grand nombre pour démultiplier les débats qui ont lieu au sein de son assemblée.

Hervé Herry

Ingénieur retraité du Ministère de la Défense. Elu conseiller municipal sur la liste de Sébastien Lecornu. Est également conseiller communautaire à la CAPE. Son travail conséquent sur les dossiers de reconversion du Plateau de l’Espace (ex-LRBA) ainsi que la présidence d’une association de Vernon, l’on amené à soutenir le projet d’implantation du Village de Marques, à Douains. Projet qui avait été retoqué à deux reprises par la CNAC. A la tête du nouveau Conseil Economique et Social, Hervé Herry pourra mener le projet une 3ème fois devant la CNAC avec une réelle chance d’aboutir. Il fallait y penser…. la CAPE l’a fait.

Categories: Vernon

Write a Comment