Vernon. La rédactrice en chef du Démocrate s’en va

Vernon. La rédactrice en chef du Démocrate s’en va

Elle a annoncé son départ sur le journal, dont était la rédactrice en chef et sur twitter. Lucile Akrich, en poste au “Démocrate Vernonnais” quitte le journal après sept ans de présence et surtout de travail efficace, à la tête d’une petite équipe composée de trois jeunes journalistes.

“Le Démocrate Vernonnais” est une institution locale depuis la Libération, en 1944. C’était un hebdomadaire d’information créé par un résistant de la première heure, Guy Montourcy. Le journal devint une entreprise spécifiquement familiale jusqu’à sa reprise par le groupe Publi-Hebdo , filiale de Ouest-France. Le groupe arrose, en matière d’information, tout la partie ouest de la France, depuis la Normandie jusqu’à la vendée. La Vendée, c’est précisément la destination de Lucile Akrich. Elle reste ancrée à son groupe de presse et va intégrer la rédaction de l’hebdomadaire vendéen, “Le Journal du Pays Yonnais” situé à la Roche-sur-Yon.

Ainsi va la vie” dit-elle en substance, “près sept années au même endroit, il est bon de voir autre chose et ainsi pouvoir évoluer et se renouveler”. Le journalisme est un merveilleux métier où l’on prend, parfois des coups. Somme toute et pour qui lit régulièrement le journal, Lucile Akrich s’est montrée d’un esprit libre et n’a été le porte-voix de personne. Elle a exercé sa profession, à la fois avec recul et sagacité. C’est aussi un métier d’équilibriste où il faut savoir dire l’actualité locale avec justesse sans froisser ni offenser. Appartenir à un groupe, c’est observer une ligne éditoriale et en même temps résister à des pressions, d’où qu’elles viennent. Elle a su tenir cet équilibre. Aujourd’hui, la journaliste dit au-revoir à Vernon, à la Normandie, mais pas à son métier. Bon vent, Madame, en Vendée!

Categories: Vernon

Write a Comment