Vernon, la prévention sera intégrée dans la Zone de Sécurité Prioritaire

Contrôle sécuritéLa
Zone de Sécurité Prioritaire mise en place il y a un an, dans le
secteur Vernon-Les Andelys-Aubevoye-Gaillon, pour lutter contre la
délinquance sous toutes ses formes, s'enrichit d'un volet
supplémentaire: la prévention en direction des jeunes en difficulté
d'insertion. Dix départements pilotes, dont l'Eure, ont été choisis pour
ce test grandeur nature, sous l'autorité de Christian Lambert, ancien
préfet de la Seine-Saint-Denis.

 

 C'est
le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui a missionné l'ancien
préfet de la Seine-Saint-Denis, Christian Lambert, pour coordonner les
ZSP. Mardi dernier, le préfet de l'Eure donnait un point presse au
commissariat de police de Vernon pour évoquer les chiffres de la
délinquance sur le secteur et présenter le nouveau volet sur la
prévention. Autour de lui, les responsables départementaux de la police
et gendarmerie et Christian Lambert.

Les chiffres de la délinquance, en baisse

Presque
un an après la création de ZSP, les résultats en terme de délinquance
sont signicatifs, selon le préfet et les responsables de
police-gendarmerie: délinquance de proximité -5%; atteintes aux biens
-5%; dont cambriolages -17%; atteinte volontaire à l'intégrité physique
-6%; dont violence crapuleuse -30%.

Nouveau volet de la ZSP: la prévention en direction des jeunes en difficulté d'insertion

Parmi
les 10 départements sélectionnés pour ce nouveau dispositif, l'Eure.
Christian Lambert coordonnera l'ensemble avec mission de réussir
rapidement et faire la démonstration du bien-fondé du dispostif. Pour
l'ancien préfet "il faut chercher à sortir du classique pour
travailler sur des cas indivuduels en établissant un réseau composé de
tous les partenaires possibles avec l'objectif de trouver des emplois à
des jeunes en désocialisation. Cela ne peut être fait qu'en partenariat
avec Pôle Emploi, les missions locales, et toutes les directions de
l'administration doivent unir leur force et travailler sur les ZSP dans
le cadre du volet prévention
…..Suite interview vidéo.

Pour Dominique Sorain, le préfet de l'Eure, la
ZSP avait pour vocation unique de travailler sur des opérations menées
par les forces de sécurité police-gendarmerie en coopération avec le
Procureur de la République, le SRPJ, le Groupement d'Interventioin
Régional, les douanes et les finances publiques et nous sommes en train
d'atteindre un autre niveau d'intervention davantage basé sur la
prévention, parce que la ZSP est faite pour apporter la sécurité aux
citoyens et pour aller beaucoup plus loin, il faut aussi que les jeunes
puissent suivre de bonnes formations. Ceci n'est pas propre à la ZSP,
mais nous avons l'intention de mettre en oeuvre un certain nombre de
mesures.
…"

Le
matin, Dominique Sorain avait réuni des élus de la ZSP, les services de
l'Etat, des associations, Education Nationale et abordé le problème de
l'absentéisme de très longue durée. Ainsi des élèves décrochent
totalement pour entrer dans des catégories de populations en déshérence.
C'est l'objectif appelé "Garantie-Jeune"… suite interview vidéo.

Christian Lambert

Christian LambertIl
a été un" super-flic" avant de devenir préfet. Christian Lambert débute
sa carrière comme Gardien de la Paix. Il gravit les échelons et se
retrouve avec les galons de commissaire de police. Il travaille avec
Robert Broussard, l'autre étoile de l'anti-gang de l'époque. il devient
son ami et participe à la tentative d'arrestation de Jacques Mesrines,
en 1979 Porte de Clignancourt, qui se termine tragiquement pour le
gangster…. En 1993, Christian Lambert prend part dans le commandement
policier de la prise d'otage de la maternelle de Neuilly. Il y rencontre
le maire, Nicolas Sarkozy. Les deux hommes poursuivront leur carrière
ensemble. Lambert sera nommé directeur du corps des CRS et lorsque
Nicolas Sarkozy devient ministre de l'Intérieur en 2002, il nomme
Christian Lambert à la tête du RAID, l'élite de la police nationale. En
2003, il participe à l'arrestation d'Yvan Colonna de présumé assassin du
préfet Erignac, en Corse. Chistian Lambert a toujours été avare
d'interviews, préférant se consacrer à l'action. Nicolas Sarkozy,
Président de la République, le fait nommer préfet de la
Seine-Saint-Denis, département cher à l'actuel président de l'Assemblée
Nationale, Claude Bartolone. Ce dernier apprécie le préfet, pour son
professionnalisme et son sens de l'équité politique. En mai dernier, le
préfet doit quité sa charge touché par la limite d'âge. Le ministre de
l'Intérieur, Manuel Valls lui a confié cette mission de coordonnateur
des Zones de Sécurité Prioritaires.


Categories: Eure

Comments

  1. Sacrifié 11 octobre, 2013, 22:33

    “de trouver des emplois à des jeunes en désocialisation”
    en gros pour les autres on s’en bra……
    de toutes les façons le travail c’est du travail subventionné par les impôts de ceux qui se font cambrioler ou agresser par les premiers.
    Qui en fait subit la double peine ?
    je vous laisse conclure. Ceux qui ne disent rien et payent toujours et toujours plus pour cela en plus du préjudice moral qu’on ne leur réparera jamais de leur cambriolage.
    la moralité de l’histoire : si vous voulez trouver du travail foutez un max de bordel, volez vos voisins, arrachez les sacs des petites vieilles et y a que comme cela que vous serez pris en charge prioritairement par l’état !!!
    RDV est pris !!!!

Write a Comment