Vernon, la communauté musulmane sous le choc

Vernon, la communauté musulmane sous le choc

La condamnation est mondialement unanime, après l’assassinat du français Hervé Gourdel. En France, c’est l’union sacrée entre droite et gauche. Plus proche de nous, dans les communes, les français musulmans ont choisi leur camp: celui de la République, Une et Indivisible et exècrent les actes terroristes au nom d’Allah. Ils redoutent néanmoins, par répercussion, l’amalgame qui pourrait être fait. En clair, les musulmans de France seront-ils les boucs émissaires et des cibles faciles de ceux qui ont encore beaucoup de mal à faire la différence. Un vernonnais, français musulman d’origine tunisienne, Amor Louhichi, explique ici ses craintes et analyse la situation. Interview vidéo

Par ailleurs, Monsieur Louhichi est engagé politiquement à Force Européenne Démocrate (FED), une des trois composantes de l’UDI, partenaire de l’UMP. Il en est le responsable départemental de l’Eure. Egalement, Amor Louhichi est chargé des Relations Extérieures auprès du parti centriste tunisien, Nidaa Tounes. Il avait été membre de l’équipe de Jean-Luc Miraux lors des élections municipales de Vernon. Groupe qu’il a quitté en juillet dernier.

Categories: Vernon

Comments

  1. PAULE 27 septembre, 2014, 08:39

    @H. Clément : vous avez raison ,mieux vaut être précis ;-( :”citoyens islamiques ” =” citoyens français islamiques “. Je pensais que c’était une évidence .
    Par contre votre ” a comprendre à quoi servent les égorgeurs dans le système pour occuper les esprits ” m’effraie !!!!
    !”comprendre les égorgeurs ” ??????

  2. Henri Clément 26 septembre, 2014, 17:42

    @J.Alcala et @A.Louhichi
    Nous sommes tous d’accord sur l’essentiel, préserver la cohésion nationale.
    Mais il y a toujours cette zone de flou : “on voudrait réduire l’islam à des exactions” écrit A.Louhichi. Mais qui est ce “on” ?
    Des primitifs ? comme dit M.Alcala. Je n’en crois rien et qu’est-ce qu’un primitif ? Notion ambigüe pas très politiquement correcte…
    Il y aurait des primitifs islamistes terroristes là-bas et des primitifs islamophobes ici ? Une question de morale en fait…
    C’est un peu court.
    Personnellement j’ai été à la recherche des deux, en terre d’islam comme en terre de France, et je n’ai jamais rencontré de “primitifs”, de violence primitive ni de xénophobie primitive de masse. Même au fin fond des villes et des campagnes.
    Par contre ce que j’ai trouvé c’est que la violence et la haine viennent toujours d’en haut, des dirigeants via les medias et les régimes, et jamais du peuple, ni de ses croyances.
    C’est que, comme le rappelle Amor Louhichi, le terrorisme islamiste est un phénomène géo-politique récent qui coïncide avec les maniputions sociologiques récentes, en particulier avec l’immigration de masse, la destruction systématique des sociétés traditionnelles (islamique y compris), des nations (européennes et aussi arabes) et des moyens de production par la financiarisation de l’économie.
    Là on commence à cerner un peu mieux qui est le “on” et à comprendre à quoi servent les égorgeurs dans le système, pour occuper les esprits.
    Mais pour d’autres tout va très bien, continuons :
    @Paule
    “Mais la Sagesse nous impose de ne pas mettre nos dirigeants en difficulté et de ne pas entraver leur action .” écrit Paule qui se dit qui solidaires des “citoyens Islamiques”.
    (Je ne savait pas qu’il y avait une citoyenneté islamique… de mieux en mieux!)
    Avec une telle “sagesse” de bisounours, on a pas fini de voir tomber les têtes !

  3. Amor LOUHICHI 26 septembre, 2014, 10:39

    Ma position après l’abomination dont a été victime Hervé GOURDEL.

    “Assassins de Hervé GOURDEL, ces monstres que nous mêmes occidentaux avons créé !
    Des siècles de vie en bonne intelligence entre les trois religions et l’on voudrait réduire l’islam à des exactions et actes du fait de seuls barbares.
    Le terrorisme “islamique” est né après guerre et même plus proche, à la fin du vingtième s’étalant sur quelques décennies.
    Au-delà de toute condamnation qui doit être unanime confondant toutes les confessions, opinions et nations, on assiste à la pire des hypocrisies quand on sait les tenants et aboutissants.
    On voudrait éluder cette question essentielle du financement et par-dessus tout de l’armement.
    L’industrie liée aux armes est l’une des plus florissantes si ce n’est la plus florissante.
    Le vingtième siècle et encore à ce jour, le vingt et unième commençant, l’occident a dans ces régions joué à l’apprenti sorcier, faisant et défaisant dictatures et dictateurs.
    Armant et finançant les uns comme rempart aux autres puis la stratégie changeant, les autres contre les uns non sans au passage profiter allègrement des richesses présentes et faire prospérer ses propres industries de l’armement, de la prospection et extraction minière et pétrolière.
    Ces faits sont connus de tous mais malgré tout, au mépris du bon sens s’agissant d’une religion qui à ce jour compte plus d’un milliard six cent milles croyants, on voudrait imposer une “vérité” tout sauf mathématique à propos de cette même religion comme source depuis son origine de tous les maux de la terre.
    En agissant ainsi nous ne faisons que servir la basse et meurtrière besogne de ces individus qui n’ont pour motivation que le pouvoir et l’argent.
    On exonère aussi de fait, ceux-là mêmes qui depuis toujours et encore maintenant ont pourvu matériellement et financièrement à leurs crimes.”

  4. José Alcala 26 septembre, 2014, 08:55

    @ Henri Clément
    Votre réaction justifie ce qui est écrit ici et ailleurs. Vous faites une fixette sur le FN, mais il n’en est pas question dans cet article. Alors? Mais oui, il n’est nullement nécessaire d’être membre du FN pour avoir des réactions primitives, ( je parle en termes de personnes et non de parti politique) Des primitifs il y en a partout et vous le savez. Pour le reste, oui Monsieur Louhichi fait une analyse pertinente.

  5. PAULE 26 septembre, 2014, 08:11

    Il serait en effet dangereux de faire l’amalgame entre Religion Islamique et fanatisme . A mon sens nous ,citoyens français de confessions religieuses différentes devons être solidaires des citoyens Islamiques .Au passage je signale que la philosophie de vie prônée par la Religion Islamique mérite qu’on s’y intéresse et une meilleure connaissance peut contribuer à une meilleure acceptation .
    Mais la Sagesse nous impose de ne pas mettre nos dirigeants en difficulté et de ne pas entraver leur action .
    Nul n’est à l’abri des actions fanatiques .H .GOURDEL a commis l’erreur de penser que sa personnalité et ses bonnes intentions le mettaient à l’abri de toute exaction .
    On ne peut être qu’horrifié par les conséquences et en tirer les leçons .
    Certes la Kabylie est une très belle région d’Algérie et je comprends qu’H. GOURDEL guide de montagne ,ait eu l’envie de l’explorer .Peut être a -t il établi un lien entre le DJURDJURA et le MERCANTOUR ? Je pense qu’il y a matière à comparaison .Mais cela ne vaudra jamais une Vie !

  6. Zébulon 26 septembre, 2014, 07:31

    L’assassinat du français Hervé Gourdel, comme tous les autres assassinats par les membres de Daesh” ne peut que rassembler tous les français, les européens, les autres pays, tous les partis politiques, syndicats, toutes les religions (exceptés les extrémistes, intégristes qui se réclament de l’Islam) à lutter contre le terrorisme, à condamner ces meurtres horribles pratiqués avec toutes les armes quelle qu’elles soient. La presse ne doit en aucun cas diffuser toutes images de ces groupes exécutants un otage. Internet, les vidéos envoyées par “Daesh” ne sont là que pour faire mal aux familles, proches, amis des victimes sans omettre que leur but est qu’une psychose générale s’empare des pays libres, démocratiques. Aucune religion, aucun texte sacré au nom de DIEU ne prêche l’exécution, l’assassinat d’un être humain; Les français doivent être solidaires, vigilants dans leurs actes, paroles envers toute communauté.. Il faut que l’état fasse tout pour éradiquer l’embrigadement des jeunes, des adultes par ces cellules terroristes qui leurs promettent monts et merveilles en allant tuer, égorger, torturer, violer toute personne ne se reconvertissant pas à leur doctrine “religieuse”. Il ne faut pas tomber dans la peur du voisin, du collègue, du passant sur le trottoir c’est ce qu’attendent ces terroriste mais il faut être vigilant et la protection des biens, des personnes doivent être accrues en mettant des moyens sur le terrain avec les armées, la police, la gendarmerie, les services de renseignements intérieurs et extérieurs sans omettre d’y mettre les fiances nécessaires. Il faut renforcer les contrôles quels qu’ils soient. La France doit lutter avec les autres grandes nations contre ce terrorisme. L’unité nationale est primordiale et nos frontières, nos citoyens, nos expatriés doivent pouvoir vivre, travailler en toute sérénité. Le risque zéro n’existe pas mais éviter le pire est possible.

  7. Henri Clément 25 septembre, 2014, 22:46

    Quel choc ? Je doute fort que “les français musulmans” aient si honte que çà et qu’ils se sentent pris pour cibles par qui que ce soit chez nous. Il ne faudrait qu’en même pas, une fois encore, inverser la logique de l’agression pour stigmatiser “ceux qui ont du mal à faire la différence”…
    allez, au hasard, les patriotes de souche qui votent FN par exemple ?

    Si quelqu’un fait un amalgame, ce n’est pas le peuple de France, mais bien ses dirigeants (et ses médias) qui traitent avec les pire régimes dits islamiques d’un côté et prétendent organiser un imaginaire islam de France bon teint de l’autre.

    Au delà, oui, nous nous retrouvons tous complètement dans le propos d’Amor Louhichi : il y a un détournement de la religion pour organiser un terrorisme tant national qu’international qui n’est absolument pas d’essence populaire, mais dont la marque de fabrique est clairement l’impérialisme anglo-américain.
    Mais à ce sujet, on peut hélas oui, parler d’union sacrée gauche-droite (et du centre) : union honteuse dans la soumission et la complicité du crime.
    Cela Amor Louhichi le sais mais ne le dit pas. D’autre français musulman le disent, on leur répond “antisémitisme” !

    Ceux qui n’on rien dit quand nos armées sont allées en Lybie (Sarko-Juppé), quand nos armes et nos finances sont parties aider les “rebelles” en Syrie (Hollande-Fabius), n’ont rien à dire sur l’assassinat annoncé, médiatisé, aussi anecdotique que prévisible de ce français. Et surtout pas à se prétendre sous le choc.

Write a Comment