Vernon, la chasse aux violences routières

Vernon, la chasse aux violences routières

La municipalité de Vernon a fait des violences routières, une cause nationale. Une décision suscitée par les nombreuses protestations d’habitants qui, lors de réunions de quartiers, incitaient le maire à réagir contre les excès de vitesses constatés dans nombre de rues du centre ville. Ainsi, Sébastien Lecornu a mobilisé ses services et les partenaires, telles la préfecture, la police nationale et des associations locales, pour enrayer le fléau. Première décision mise en œuvre: le contrôle de vitesse partout dans la ville. Au cours de cette année 2015, un travail autour des écoles sera mis en place avec des aménagements de sécurité, ainsi que des campagnes de sensibilisation. Vidéo, contrôle radar mobile.

 

Comme sur les routes, des adeptes de la vitesse sévissent aussi dans les centre-ville. La vitesse maximale autorisé est de 50 km/h. Ce qui est un absurdité car elle ne s’adapte pas aux multiples configurations des chaussées, plus ou moins larges, accidentées, fréquentées. Comment comparer, par exemple, la route de Rouen et la rue Carnot? Pourtant la vitesse officielle est de 50 km/h. Qui peut, décemment et sans risque avéré, rouler à 50 km/h rue Carnot à Vernon? Voilà toute la subtilité de ceux qui réfléchissent à la sécurité des autres. Les rues, étroites pour la plupart, des centres ville, ne peuvent supporter, en terme de risques, plus de 20 ou 30 km/h. En attendant, le seuil des 50 km/h autorisé, est souvent dépassé et le seul moyen de contrôle est le radar.

A Vernon comme ailleurs, le sentiment d’insécurité est constaté surtout aux abords des écoles. Le maire souhaite apporter des réponses, rapidement, en agissant sur les volets de la prévention et de la répression. Côté prévention, ce sera un projet d’élargissement de la “zone 30”, c’est-à-dire augmenter le nombre de rues où la vitesse limite est de 30 km/h. Aussi, la réalisation d’aménagements de sécurité sur les chaussées, aux entrées de ville, et aux abords des écoles, seront réalisés. En matière de contrôle de vitesse, cinq radars, dit pédagogiques, ont été acquis et placés selon les besoins, en différents points de la ville. Enfin, un radar mobile utilisé par la police municipale, se déplace quotidiennement pour des contrôles inopinés, depuis le mois de novembre dernier (vidéo).

En finalité, la municipalité veut mettre l’accent sur le travail avec les écoles, prévenir et sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs. La répression fait partie intégrante  des enjeux. Une campagne d’affichage va commencer dans les écoles, parallèlement au lancement de groupes de travail et de la création d’une piste routière et des ateliers avec les scolaires. Suivront, au cours des trimestres un forum destiné au public jeune et les travaux d’aménagement issus des réflexions menées dans les écoles, puis un forum grand public à la rentrée 2015-2016.

 

Categories: Vernon

Write a Comment