Vernon, Jean-Luc Miraux officialise sa candidature


Conf press MirauxC'est parti! L'ancien maire a tenu une conférence de presse et convoqué l'assemblée général de Vernon-Réussite, pour annoncer sa candidature à la mairie de Vernon. Presonne n'en doutait, mais depuis hier c'est officiel. Jean-Luc Miraux et sa future équipe, débuteront la campagne à partir du 1er mars prochain. Désormais Vernon Tous Ensemble, se substitut à Vernon-Réussite.

 

Jean-Luc Miraux prend tous ses adversaires, potentiels, de vitesse. Aucune équipe n'est à ce jour fin prête. La gauche ne sait, elle-même, comment arrêter une stratégie et envisager des alliances. A l'UMP, les choses sont plus faciles. Sébastien Lecornu n'est pas  en peine de rassembler 35 colistiers dans des délais assez brefs. Le Front National n'est, pour l'instant, visible à l'horizon et Bernard Touchagues est à la recherche d'une équipe….

Vendredi soir, dans ses locaux de la rue d'Albuféra, Jean-Luc Miraux, entourés de partisans, a donné une conférence de presse pour annoncer sa candidature aux prochaines municipales et exprimé le fondement de sa décision. L'occasion aussi de faire le bilan des activités de l'association Vernon-Réussite et dessiner les perspectives d'une future majorité municipale. L'ancien maire souhaite "une mobilisation énergique contre l'équipe en place, qui n'a cessé, non pas par dogmatisme politique, mais parce que cette équipe de bric et de broc conduit la ville à l'échec". "On ne voit, poursuit-il, ce que des élus inexpérimentés peuvent faire, comme dégâts lorsqu'ils sont non préparés, ou n'ont pour seul souci que faire de la politique nationale ou de préparer leur petite carrière…"

Jean-Luc Miraux fait part, ensuite, de la composition de la future équipe. Il n'y aura pas d'exclusive. Toutes et tous seront les bienvenus quelles que soient les origines et les sensibilités politiques. L'ancien maire, pour autant, ne renie pas son appartenance à la droite, mais c'est désormais une appartenance non affiliée à un parti.

Imbroglio en perspective ?

La question lui a été posée. Comment voit-il sa relation future avec Sébastien Lecornu, candidat étiqueté UMP, qui compte également présenter une liste? Jean-Luc Miraux de rappeler qu'il a toujours proposé à Monsieur Lecornu de travailler avec lui, mais la difficulté est que tous deux veulent la première place. Dilemme. Jean-Luc Miraux et Sébastien Lecornu sur deux listes concurrentes est-ce bien raisonnable, questionnent des électeurs de cette sensibilité. La réponse  appartient aux deux concurrents.

 

 


Categories: Eure

Comments

  1. Unis pour la CASE 20 novembre, 2012, 20:05

    IL faut un élu pour Vernon qui pense Vernon qui se bat Vernon etc … Attendons 2014

  2. Fred 20 novembre, 2012, 14:53

    Restons prudent, 2008 devait êtres une formalité, résultat la gauche aux commandes de la ville.

  3. zébulon 20 novembre, 2012, 11:52

    @Lucette, je ne suis pas voyant et dans toute élection il peut y avoir des surprises, des revers, alors je me garderai bien de faire un pronostic. La compétence et l’expérience en politique sont une chose mais la réalité est tout autre parfois !

  4. Julien 19 novembre, 2012, 18:23

    je reste dubitatif…
    Est-ce vraiment une bonne idée…
    il a déjà perdu une fois, il n’a plus de mandat en cours et semble avoir peu de lien avec le nouveau bureau executif de la CAPE qui pourrait donc poursuivre l’immobilisme dans lequel nous sommes plongés, le choix de l’aménageur à la caserne s’était fait sous sa direction, le non achat de la fonderie au bon moment c’est encore lui, le non blocage du dossier des Douers qui a permis à la nouvelle municipalité de tout changer c’est encore lui…
    Je ne veux plus de NGT mais je ne suis pas sûr de vouloir plus Mr Miraux au vu de ce qui est passé de l’ombre à la lumière après qu’il ait perdu la mairie.
    L’avenir nous le dira…

  5. lucette 19 novembre, 2012, 15:33

    @zebulon
    pourquoi avec une chance de repasser…..
    il va repasser. Le maire actuel plus personne n’en veut et personne avec de réelles compétences ou expériences qui pourrait prendre sa place sauf M. Miraux.
    pour moi aucun doute

  6. zébulon 19 novembre, 2012, 11:02

    Jean-Luc Miraux à la reconquête de la mairie et avec une chance de repasser car ce politicien, que certains croyaient fini, est très habile. Il risque bien de bouleverser les projets de quelques candidats ! De plus s’il est élu, il y a de fortes chances que l’on voit réapparaître une nouvelle formule du Village de Marques : l’avenir nous le dira ou pas !

  7. pierre thierry 19 novembre, 2012, 10:49

    Un seul mot — BRAVO
    Quand on voit comment un parti peut se déchirer pour avoir un poste, on ne peut que féliciter M. Jean Luc MIRAUX de n’appartenir qu’un à seul partie, celui de VERNON

Write a Comment