Vernon, le geste élégant du magasin Carrefour

Vernon, le geste élégant du magasin Carrefour

C’est une petite histoire, une anecdote, un simple coup de chapeau qui, au milieu des joutes politiques de ces temps, vient donner un peu d’air frais dans le quotidien des gens. Le magasin Carrefour organisait un jeu intitulé ‘Les Jours Bleus”. Double référence liée à l’opération de sensibilisation sur la pêche durable dans le cadre de la protection des Ressources Marines et à la gloire des “Bleus” de l’équipe de France, au moment de la Coupe d’Europe de Football.

Nous sommes en juin. Le magasin Carrefour décide d’offrir le caddie à un client ou cliente, passant à la caisse. L’heureux bénéficiaire est informé, alors, sur place que son caddie, quel que soit son contenu, lui est offert. Un couple et une personne seule arrivent à la caisse. Le première personne, seule, est alertée par la caissière, “Vous ne payez pas Madame, c’est gratuit pour vous. Vous avez été choisie dans le cadre du jeu “Jours Bleus de Carrefour”. Au même moment, le couple qui était déjà passé à la caisse et avait remis son chèque, est interpelé par une cadre du magasin, “Monsieur, Madame, le magasin Carrefour est heureux de vous offrir votre caddie dans le cadre du jeu “Les Jours Bleus”. La caissière entend sa collègue et l’informe que le caddie vient d’être attribué à la personne seule. Un quiproquo, en effet, car le règlement du jeu stipule un seul gagnant. La situation devient gênante pour tout le monde, car deux personnes, avec un caddie chacune, ont été désignées comme gagnantes par des employées de Carrefour. Une discussion s’engage et la responsable des caisses annonce prendre les deux caddies en charge pour ne léser personne. Les deux gagnantes étaient ensuite invitées pour une prise de vue photo destinée au site Internet du magasin. Cette photo prouvera ensuite que Carrefour avait bel et bien désigné deux gagnantes……

Quelque jours plus tard, la seconde gagnante constate que son chèque a été débité. Elle retourne chez Carrefour pour s’étonner de la situation, “Je pensais que vous alliez annuler mon paiement”. “Pas du tout Madame, seule la personne qui était derrière vous a été désignée pour remporter le caddie”. Re imbroglio, la cliente déçue, non pas d’être passée à côté du caddie, mais par “la mauvaise foi de la responsable des caisses“, s’en va en promettant de ne plus remettre les pieds chez Carrefour. L’on ne saura jamais ce qui s’est réellement produit, mais informé de l’incident, un peu plus tard, le directeur du magasin, Monsieur Sullivan Bousleiman, invitait la cliente à revenir dans le magasin, avec son mari,  prendre un café et avoir un échange. Tout se termina dans la bonne humeur. Monsieur le directeur offrait à ses clients des bons d’achats, dans le magasin, à hauteur de 50% du montant du caddie.

Categories: Vernon

Write a Comment