Vernon, Génération Goudron

Vernon, Génération Goudron

Le jeu de mot est facile. Il rappelle que l’équipe municipale, en place depuis mars 2014, s’appelait “Générations Vernon”. Cette même équipe aujourd’hui semble marcher sur les pas de leurs prédécesseurs, de droite et de gauche, en matière de goudronnage des chaussées et autres espaces et placettes. En le voulant, ou sans le vouloir, c’est du “petit travail”. Il contribue depuis longtemps, et tout le monde en a conscience, à imperméabiliser les terrains et ainsi contribuer à certains désastres, de plus en plus fréquents, en matière d’inondations et déversements anarchiques des eaux pluviales. Chaque année, ce sont des dizaines de milliers d’hectares nouveaux qui sont rendus imperméables.

Mais la ville de Vernon n’est qu’un exemple. Le phénomène existe partout, à 90%, sur le territoire français. Les élus locaux n’ont aucune vision sur le proche et moyen terme, dans le domaine de l’aménagement du territoire. Ainsi, régulièrement, les séquences catastrophes se répètent plusieurs fois dans l’année. La faute en est rejetée sur le “réchauffement climatique”. C’est pratique et permet de continuer à faire n’importe quoi. Pourtant des spécialistes alertent les autorités depuis longtemps, sur le phénomène:” il faut cesser de bétonner et de goudronner à tout va“. Des solutions existent, mais les professionnels du bitume et leurs principaux clients n’en démordent pas.

Les parkings de Vernon et d’ailleurs

C’est vrai, les parkings sont nécessaires, surtout lorsqu’il est décidé que la voiture continuera d’être reine. Il faut donc aménager des espaces, les rendre carrossables. A Vernon, Louviers, Evreux et ailleurs, chaque été c’est le concert d’engins de chantiers. Le goudron est roi, il faut y aller!

Des revêtements perméables et carrossables

Les élus de l’Eure et d’ailleurs, pourraient effectuer quelque voyage en Italie, Allemagne, Portugal, Espagne et dans la quasi totalité des pays du nord de l’Europe. Voyage d’étude, où il pourraient emmener leurs responsables des services techniques. Ils verraient quoi? Comment ces pays mettent en œuvre des solutions alternatives dans la réalisation et la construction d’espaces publiques sans l’apport des goudrons et bitumes imperméables. Ils constateraient que de nouveaux systèmes et matériaux performants sont mis en place et utilisés par les collectivités locales et  domaines privés, tels les supermarchés et entreprises. Des matériaux de revêtement perméables, c’est-à-dire que les eaux pluviales dont absorbés par les sols, tout en restant carrossables.

Dommage qu’une équipe jeune perpétue les mauvaises habitudes de leurs “vieux” prédécesseurs….

Categories: Vernon

Comments

  1. Zébulon 21 août, 2016, 09:25

    Eh oui il y a des “traditions” qui persistent en matières de revêtements de sols : asphalte pour les uns, goudron pour d’autre mais tout cela n’est que bitume, bitume qui n’est pas sans incident mais les décideurs de se projet, qui aurait pu être fait de revêtement poreux, certes plus onéreux, pourront savourer lors de l’inauguration un savoureux gigot bitume s’ils veulent respecter la tradition d”une fin de chantier : bon appétit….sans mol !

  2. Mary Jean-Claude 20 août, 2016, 15:38

    Comme je vous approuve Mr Alacala.

  3. pierre Vandevoorde 20 août, 2016, 09:27

    Un constat aussi consternant qu’il est nécessaire…

Write a Comment