Vernon, clin d’oeil au commerce local


Fer 7Le commerce local, à Vernon et ailleurs, subit la conjoncture nationale au plus bas depuis 30 ans. Année après année des commerces disparaissent, d'autres essaient de résister à la bourrasque économique. Dans le département de l'Eure, Vernon semble moins vulnérable depuis quelques années. Des commerçants redoublent d'efforts pour se maintenir, à l'exemple de Lucien Hadjadj.

Fer 7 est le nom de son enseigne. Vendredi soir il a inauguré sa rénovation avec des amis commerçants et autres clients. Le magasin est situé place de Gaulle,  premier périmètre du centre ville. Lucien Hajdadj est commerçant depuis 1994 et a vu les fermetures d'entreprises, comme la Fonderie Paris-Seine (FAPS), la disparition de la caserne, du LRBA plus récemment et la réduction des effectifs de SNECMA. Tout un potentiel économique rayé de la carte vernonnaise, avec des centaines voire des milliers d'emplois perdus. Aussi, Monsieur Hadjadj comprend ceux qui se battent pour la venue du groupe McArthurGlenn, dans le secteur….

Repenser la ville

Ces bouleversements appellent, selon Lucien Hadjadj, à repenser la ville. Elle doit évoluer en fonction de ses besoins. C'est aussi une affaire de choix, "le tout voiture", "des voies piétonnières", toute réflexion est permise. Les citoyens et consommateurs souhaitent, probablement, reprendre possession du centre ville, mais il faut leur donner envie. Pour ce faire, une municipalité, quelle que soit sa couleur politique, doit oeuvrer dans l'intérêt général. Les commerçants sont des travailleurs comme tout le monde et leur présence est fondamentale dans l'animation et l'attractivité de la ville.

Un dynamique indispensable

Cependant, poursuit Lucien Hadjadj, le dynamisme et la prospérité du centre ville dépendent aussi des commerçants eux-mêmes, collectivement et individuelllement. De ce point de vue, la tâche n'est pas facile pour l'UCIAL, l'une des plus active du département, qui doit composer avec tout le monde. Malgré tout, le centre ville résiste plutôt bien, selon lui. Il y a peu de locaux disponibles, de nouveaux commerçants s'installent, reprennent des affaires existantes, ou créent de nouvelles boutiques. En matière de rénovation, divers commerces s'y sont attelés et d'autres, probablement, enchaineront.

Lucien Hadjadj est heureux de présenter ses nouveautés dans l'habillement. Dans son magasin rénové, il a étendu la gamme de marques: Olymp Luxor en chemiserie, Fred Perry, Jezequel, NewMan…..

Categories: Eure

Comments

  1. Carole 30 mars, 2013, 15:28

    Un joli commerce où l accueil fort sympathique est toujours au rdv.

Write a Comment