Val-de-Reuil. Visite du ministre de l’Intérieur, ce lundi

Val-de-Reuil. Visite du ministre de l’Intérieur, ce lundi

Bernard Cazeneuve fera le déplacement de Val-de-Reuil lundi après-midi pour la mise en place du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la délinquance (CLSPD), qui se tiendra à 17h. Une heure avant, le ministre sera accueilli par le maire, Marc-Antoine Jamet.  Ils déambuleront sur la Dalle à la rencontre des habitants et passeront par les ateliers d’été organisés par la ville.

Ce sera ensuite, à 17h20 la visite du commissariat de police, puis la remise, par le ministre, de la Médaille de la Sécurité Intérieure (MSI) à cinq policiers nationaux et quatre policiers municipaux. La visite du ministre se veut aussi symbolique en ces temps de heurts violents entre diverses communautés, sur le territoire français, alimentés par la guerre entre palestiniens et israéliens….

A Val-de-Reuil cohabitent plus de 60 nationalités, sans problèmes majeurs. La municipalité a, par son service médiation, su maintenir la cohésion sociale entre les diverses communautés. Le ministre de l’Intérieur va exprimer sur place l’intérêt de cette cohésion et la citer en exemple.

Crédit photo, Europe1

 

Categories: Eure

Comments

  1. Pétrus 3 août, 2014, 22:21

    @zébulon
    Jamais vous n’aurez de vrais réponses avec de vrais solutions de la part d’un(e) ministre quel qu’il(elle) soit. Vous vouliez nous le faire dire? En ce qui me concerne, c’est fait…

  2. zébulon 29 juillet, 2014, 14:42

    Gentille visite de communication où tout va pour le mieux. Reste à savoir s’il a promis un renforcement des effectifs de police sur l’agglomération : il n’y a qu’une équipe anti-stups pour le département, manque de personnels sur le terrain donc heures supplémentaires, changement de planning de dernière minute. De plus il y a un manque de moyens techniques (ordinateurs obsolètes, etc.), as-t’il promis l’arrivée de véhicules neufs pour le remplacement de ceux qui sont très usagés, un parc plus important de véhicule pour le département ? Espérons que cette visite aura permis aux élus, aux responsables de la sécurité publique, aux associations de pouvoir mettre sur la table les sujets sensibles. Il serait intéressant aussi de savoir quelle est la politique du gouvernement en matière de délinquance : faut-il fermer les yeux sur certains domaines mais faire des exemples médiatisés, y-a-t-il les moyens financiers pour lutter contre certains fléaux de délinquances, de racismes, de xénophobie, de violences, de trafics en tout genre ? Autant de questions auxquelles on aimerait avoir de vrais réponses avec de vrais solutions non !

Write a Comment