Val-de-Reuil, le maire interdit les pesticides

Val-de-Reuil, le maire interdit les pesticides

Marc-Antoine Jamet, le maire PS de Val-de-Reuil, a signé, avant-hier, un arrêté municipal interdisant l’usage des pesticides, sur les champs agricoles, à moins de 150 mètres des habitations. Une excellente décision d’intérêt général.

Qu’en serait-il si le maire de Langouët, en Bretagne, n’avait pas commencé? Peu importe que Marc-Antoine ait pris le train en marche. L’important est que l’initiative fasse son chemin pour que le plus grand nombre de maires, sur tout le territoire national, prenne en main ce qui est devenu une priorité de Santé Publique. Ils sont, à ce jour, 33 maires qui ont osé braver les Tribunaux Administratifs. Quelles seront leurs décisions? Nous verrons!

Le sujet n’est pas neutre. Personne ne peut se distinguer par des positions mi-figue mi-raisin.

Un exemple constaté, parmi des milliers d’autres

A la Haye-Comte, petite commune limitrophe de Louviers , un immense champs est cultivé chaque saison. Au bout, en entrant dans le village, les premières maisons sont frappées par les résidus de substances injectés par les machines. Les habitants en prenne plein la figure, sans s’en rendre compte. Le maire de la commune aura-t-il le même réflexe que Monsieur Jamet et d’autres? Attendons!

Categories: Eure

Comments

  1. zébulon 30 août, 2019, 16:50

    mieux vaut tard que Jamet….jamais il parait ! Certes les élections municipales approchent, l’appel écologique est au vert, espérons que les maires solidaires dans ces arrêtés municipaux ne se verront pas couper l’herbe sous les pieds. A force de leurs enlever des pouvoirs il est fort à craindre que certains baissent les bras, démissionnent, que les candidats aux municipales ne se bousculent pas en mars 2020. Combien iront devant la cour de justice européenne ? Et dire que l’on nous inonde tous les jours sur tous les médias de la défense de l’environnement, de la lutte contre la pollution, la lutte contre les incendies sur notre territoire, chez nos voisins européens, au Brésil en oubliant ceux en Afrique, en Inde ( incendies soit dit en passant qui n’ont rien d’exceptionnels si l’on en croit certains spécialistes en la matière !), en Russie où l’on minimise l’accident nucléaire récent dont les radiations ont certainement dues s’arrêter aux frontières ! Bref si il y en a qui ne manque pas d’air d’autres continuent à nous épandre leurs pesticides pour notre bien être !

Write a Comment