Val-de-Reuil, l’amertume de Marc-Antoine Jamet ou le sacrifice du Héraut

MAJL'histoire se répète pour le maire de Val-de-Reuil. Arrivé en 2001 pour succéder au maire sortant et dans la foulée au député François Loncle, Marc-Antoine Jamet se voit, une nouvelle fois, refuser l'entrée à l'Assemblée Nationale. Dans une lettre adressée au Premier Secrétaire Fédéral et aux militants socialistes, il explique sa déception et se propose d'aller combattre Bruno Le Maire, ou Hervé Morin.

Marc-Antoine Jamet a la politique chevillée au corps. Cet énarque, doué, pourrait vivre tranquillement de son confortable salaire dans le Groupe LVMH. Il a préféré se donner à la politique. Lorsque Laurent Fabius lui indique le chemin de la Haute-Normandie, il le trouve facilement. De plus, à cent kilomètres de la Capitale c'est parfait. Son élection à la mairie de Val-de-Reuil, en 2001, est une simple formalité. Le reste devrait suivre. Le reste, c'est la circonscription. François Loncle en est le député depuis 1981, avec une interruption de quatre ans, entre 1993 et 1997. Les camarades socialistes et François Loncle, en personne, lui promettent la succession. Mais Voilà, le député a goûté les délices de la Commission des Affaires Etrangères, où il voyage beaucoup. A chaque mandature il estime être en mesure, physique et intellectuelle, de poursuivre sa tâche. Marc-Antoine Jamet s'impatiente et demande que la promesse qui lui a été faite, à plusieurs reprises, soit honorée. Dialogue de sourds. Le Parti Socialiste n'a pas les moyens de donner raison au maire de Val-de-Reuil……2012 devait être, enfin, la bonne année. François Loncle vient d'avoir 70 ans, l'âge de tirer sa révérence d'après Arnaud Montebourg. Hélas! trois fois hélas. Pour la troisième fois, François Loncle décide de poursuivre. Marc-Antoine Jamet a été tenté, un moment, de déclarer sa candidature à la candidature et de faire voter les militants. La riposte de François Loncle, qui en appelle à la rue de Solférino, est rapide. La direction du Parti lui donne raison. Il sera seul candidat. Dépité, Marc-Antoine Jamet cherche une sortie honorable. Il écrit une lettre au Premier Secrétaire Fédéral et aux militants de l'Eure (lire ci-dessous). Il y détaille les raisons pour lesquelles il ne sera pas candidat, mais rappelle les promesses faites en 2001, 2007 et 2011. Et Marc-Antoine Jamet de proposer d'aller affronter dans leur circonscription respective, Bruno Le Maire dans la 1ère, ou Hervé Morin dans la 3ème. Solution que le PS ne retiendra pas, puisqu'il investira Michel Champredon contre Bruno Le Maire et une femme contre Hervé Morin.

Il ne reste plus à Marc-Antoine Jamet d'attendre 2017…..A moins que François Loncle se sente toujours d'attaque pour une 9ème mandature et 35 ans de députation.

Téléchargement Lettre de Marc-Antoine Jamet aux socialistes de l'Eure

Crédit photo: Google

Categories: Eure

Comments

  1. Zébulon 24 novembre, 2011, 21:19

    L’appareil politique a des pratiques étonnantes. C’est son état major parisien qui décide qui sera candidat pour telle élection dans telle ville, canton, circonscription. Etonnant lorque les politiques de terroir, locaux ou étant reconnus comme bons éléments se voient évincés, échangés dans des transactions ” tu me donnes la 4ème circonscription et en échange tu seras sénateur ou président de telle commission ou autre poste. Après l’on s’étonne que les citoyens n’aillent pas voter, qu’ils se désintéressent de la politique, qu’ils disent “tous pareils, tous pourris, tous pour le pouvoir et après ils s’en foutent”. N’oublions pas les divisions, les guerres intestines puis par miracle au deuxième tour si ce n’est pas au premier un ralliement, des accolades, des embrassades, des soutiens alors que l’on sait pertinnement qu’ils se détestent. Bel exemple pour les jeunes, les électeurs de demain ! Après on vient pleurer en disant que l’on manque de candidats, que l’on veut jouer l’équité homme femme en y mettant une dose d’intégration positive. C’est quoi cette méthode. Ou l’on est égaux, capables, avec des ambitions, avec les mêmes idées quelque soit l’origine, la couleur, le rang social, l’age et l’on donne la chance à ceux qui veulent s’engager dans la politique, qui veulent servir leur pays mais arrêtons les carnavals !

  2. François chambert 24 novembre, 2011, 11:48

    aller à la bataille politique sur un terrain difficile avec des adversaires de cette pointure qui seront soutenu par une logistique forte c’est un investissement personnel enorme et un challenge courageux suceptible de mobiliser . A minima il faut reconnaitre un engagement, un tempérament,et du répondant solide pour se lancer dans se défi

  3. José Alcala 23 novembre, 2011, 22:08

    @ Yoann
    N’êtes-vous pas le docteur Zanker, le diplomate honoraire? Il me semble reconnaitre votre style et votre orthographe. Ou alors c’est un pur hasard.
    @ Jacques Lagarde
    Marc-Antoine Jamet a été un collaborateur de Cabinets, comme par exemple de Laurent Fabius, alors Président de l’Assemblée Nationale. Il n’avait jamais fait de politique comme élu. C’est seulement à partir de 2001 qu’il a occupé un poste électif, à la mairie de Val-de-Reuil.

  4. Jacques LAGARDE 23 novembre, 2011, 21:44

    D’après Wikipédia, MA JAMET est devenu Secrétaire Général de LVMH en 2001 et il faisait de la politique bien avant.
    Ce n’est pas un homme d’affaires qui est allé vers la politique mais le contraire.

  5. Yoann 23 novembre, 2011, 20:46

    Bonsoir,
    Juste pour vous dire que je trouve anormal que Mr Loncle se représente,
    D’une part pour les promesses qu’il a fait à Mr Jamet
    Et d’autre part parce que si Mr Jamet décide de combattre dans une autre circonscription, ce qui est tout à fait compréhensible, Val de Reuil et la 4eme circonscription de l’Eure perdrais une personne qui à apporter beaucoup à la ville dont il est le Maire.
    Une autre question me tourmente, on parle de démocratie et de suffrage universelle pour l’élection d’un député, pourquoi ce ne sont pas les militants politique qui voterais pour leurs candidat, pourquoi c’est Solferino qui déciderais pour nous alors que la population qui es concerné ce sont NOUS le Peuple résident dans la 4eme circonscription de l’Eure, NON ?
    Peut-être est-ce juste une question politique mais en attendant cela fait plusieurs années que je n’ai pas vu Mr le député sortant et candidat à sa réélection fouler le sol Rolivalois.
    Peut être aussi je suis naïf mais bon c’est la jeunesse qui le veut.

  6. Bruno Hervé 23 novembre, 2011, 15:48

    Jamet se dégonfle… Mais il n’a jamais mené un combat politique sérieux contre la droite. Il fait le matamore en mendiant l’autorisation d’aller en découdre contre Lemaire ou Morin : il ne prend aucun risque, ces circonscriptions sont réservées au PRG et à une femme dans la décision du bureau national !

  7. Pier le Letton 23 novembre, 2011, 11:03

    C’est pathétique ! Notre parachuté est viré comme un malpropre, lui qui se voyait être la référence absolue !
    Le voilà sans territoire fixe à mendier une circonscription, même imprenable “t’as pas une circo pour un junkie … ?”
    Pas facile ! Peu de chande qu’à Pont Audemer ou à Verneuil sur Avre on veuille faire appel à ses services …

Write a Comment