Snecma-Vernon s’étend sur le site LRBA

Snecma-Vernon s’étend sur le site LRBA

Après la fermeture du Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamiques, au 31 décembre 2012, l’Etat revendait, pour 1 euro symbolique, les 370 hectares, dont 304 hectares boisés, avec sa vingtaine de bâtiments, hangars, laboratoires, ateliers, sa zone pavillonnaire et son complexe sportif, à la ville de Vernon. Une Société Publique Locale (SPL) fut créée avec la CAPE et le conseil général de l’Eure pour gérer l’ensemble et surtout le redynamiser. Premier client intéressé: le voisin immédiat, constructeur des moteurs d’Ariane, la SNECMA du groupe SAFRAN. Vidéo avec images du lanceur ARIANE 6.

Un Contrat de Redynamisation  du Site (CRDS), lie l’Etat, la Région, le département, la CAPE et la ville de Vernon. Ces partenaires se sont engagés dans un projet commun qui prévoit la relance de l’activité économique, de l’urbanisme, du Tourisme, ainsi que la mise à niveau des standards urbains. L’estimation financière s’élève à 26,6 millions d’euros et l’Etat apporte 5,3 millions. Un accord passé du temps de l’ancienne municipalité, mais le maire de l’époque considérait cette aide insuffisante au regard de l’enjeu colossale que constituait la fermeture d’un site de haute technologie. D’ailleurs, le ministre de la Défense, de l’époque, avouait plus tard, penaud, en direct à la télévision, regretter d’avoir fermer un fleuron de la technologie française….

Ainsi, la SPL Plateau de l’Espace, signe avec la Snecma un bail d’occupation de locaux du bâtiment C1 du LRBA, d’une superficie de 1200 m2. C’est en juin 2014 que la SPL et la Snecma avaient engagées les premières discussions sur la faisabilité d’une mise à disposition du bâtiment, lequel a pour destination le stockage de matériel lié aux activités aéronautiques de Snecma. Une opportunité liée à la montée en puissance technique et commerciale du futur lanceur ARIANE 6.  Une situation qui tranche avec les orientations prévisibles à l’été 2013 lorsque les partenaires allemands avaient une autre vision technologique sur la mise en oeuvre d’Ariane 6. Elément de première importance pour les divers sites européens qui devaient être revus à la baisse. Ce n’est plus le cas et Snecma Vernon va poursuivre sa marche en avant.

Le loyer consenti par SNECMA à la SPL Plateau de l’Espace s’élève, environ, à 30 000 euros/an

Categories: Vernon

Comments

  1. Pastor 17 décembre, 2014, 10:06

    Pouvez-vous nous dire si Hervé Morin assistait à cette signature? Le LRBA, il doit en rêver la nuit, non?

Write a Comment