Primaire, parole de Bruno Le Maire

Primaire, parole de Bruno Le Maire

EDITORIAL illustré

Sacré Bruno Le Maire. On le croyait respectable, grand, sincère et s’est avéré être un politicien ordinaire de chez ordinaire. Il avait une certaine stature, un discours, qui, pensait-on, le distinguait du tout-venant politicien. Au final, rien de tout cela. Il n’a su contrôler ni son image, ni son discours. Le voilà grand perdant de la compétition et oubli ses déclarations publiques. Ainsi, le 2 décembre, devant le micro de Jean-Pierre Elkkabach, il affirme, fortement, ne se rallier à aucun candidat à l’issue du premier tour. Le 20 novembre, volte-face. Il se prononce pour François Fillon.

Décevant! Non pas du choix de François Fillon, c’eut été le même sentiment s’il avait choisi Alain Juppé. C’est le mensonge ordinaire, celui qui trompe le citoyen insidieusement, avec calcul et aplomb, qui laisse coi. Bruno Le Maire faisait illusion depuis son arrivée dans l’Eure, à l’automne 2006. Son parti, l’UMP de l’époque, lui avait réservé le siège tout chaud et garanti de Jean-Louis Debré, sur le départ.

Qu’est-ce qui s’est passé dans la tête du député de l’Eure pour manger de la sorte son chapeau? Serait-il immature àtwit-blm ce point pour penser un instant que son inconstance passerait comme une lettre à La Poste? Il ne sera plus regardé de la même manière.

Dans ses Tweets, Bruno Le Maire justifie, explicitement, son soutien à François Fillon pour “garantir l’investiture” de ses “amis députés aux prochaines législatives“. Selon le Canard Enchainé, BLM aurait déclaré à ses troupes: “Nous avons des élus, 35 parlementaires. Il faut sauver leurs investitures ! C’est Fillon qui les leur donnera. Donc je soutiens Fillon. […] C’est moi le candidat, c’est moi qui décide”. On le voit, c’est pour une grande cause. Celui qui dénonçait les postures, les marchandages, les soutiens par intérêt, en est l’une des meilleures illustrations, dans ce cas de figure. Politicien ordinaire, assurément!

Vidéo de la volte-face, ci-dessous:

Additif info

Ce soir, François Fillon sera en meeting à Mont-Saint-Aignan. A ses côtés, Bruno Le Maire, Philippe Bas, le président du conseil départemental de la Manche, Sébastien Lecornu président du conseil départemental de l’Eure, Françoise Guégot députée de la Seine-Maritime, François Ouzilleau maire de Vernon et Alexandre Rassaërt maire de Gisors, ainsi que d’autres ralliés de l’entre-deux tour….Lieu de rendez-vous: Eurexpo, Maison des Associations, 65 Chemin des Cottes à Mont-Saint-Aignan, à 19h.

Categories: Eure

Comments

  1. Edmond L 29 novembre, 2016, 09:54

    Et que dire des vieilles manières politique pratiquées par Fabius utilisé par Bruno le Renouveau, arriver au volant de son véhicule pour être vu par les journalistes, alors que l’on a fait descendre son chauffeur 500 en amont (cf. le Canard enchaîné du 23 novembre 2016

  2. Zébulon 28 novembre, 2016, 16:05

    Hier nous avons eu droit à une petite erreur d’une journaliste de France 2, qui dans son commentaire sur les images de Bruno Le Maire votant dans sa circonscription ébroïcienne, l’a déclaré dans les JT de 13h00; de 20h00, l’édition spéciale élections votant à ROUEN ! Bruno Le Maire envisagerait-il de se présenter à Rouen lors des prochaines législatives ?

  3. Thibsib 28 novembre, 2016, 14:39

    Après avoir regardé l’absentéisme de B Le Maire à l’Assemblée ou au Conseil Régional, je comprends mieux pourquoi il a démissionné de la Fonction Publique: c’était trop de boulot ! Mieux vaut faire marcher le cumul des mandats et l’emploi de complaisance pour son épouse, c’est bien plus rentable. Le pire est d’entendre ce genre de personnes administrer des leçons sur certaines catégories socio-professionnelles (“les professeurs NE TRAVAILLENT que 18 heures par semaine” entendu sur France Inter). Homme politique c’est un vraiment un beau métier !

  4. Zébulon 28 novembre, 2016, 10:44

    @RAOULT E. Merci pour ces précisions littéraires, journalistiques. Maintenant que vous précisez que vous ne pensez plus, je ne sais plus quoi penser à la lecture de votre commentaire. Errare humanum est il y a qu’un curé à Vernon assisté de deux prêtres et de deux diacres pour la paroisse. Rassurez vous vous n’avez pas été accusé donc pas pas de relaxe mais rester relax, je pense que le curé de Vernon vous pardonnera quand même !

  5. Zébulon 28 novembre, 2016, 10:34

    Tiens donc Bruno Le Maire soutien François Fillon et à l’issue de la victoire de se dernier à la primaire il a répondu au journaliste de Paris Normandie « Je ne demande rien pour moi ni pour mon équipe. C’est François Fillon qui décidera éventuellement où nous pouvons être utiles ». Serait ce un appel du pied !

  6. RAOULT E. 26 novembre, 2016, 22:57

    M. Zébulon pense trop. Jean d’Ormesson écrivait dans un de ses ouvrages (“Au revoir et merci”, il me semble) :”Je pense très peu et quand je pense, je ne pense à rien. Je ne suis même pas sûr d’avoir des opinions”.Cela ne l’empêche pas d’écrire un livre par an, à peu près. Dans l’ouvrage ci dessus il écrit deux pages qui ne sont que des synthèses mais qui sont sèches comme des coups de trique, dans lesquelles rien ne déborde. Il a intitulé cela “Deux torche-culs. Il s’agit d’Hitler et de Staline. Il faut faire comme lui. Il n’y a pas besoin de penser pour se dire, par exemple, que les gazettes de cette semaine, Libé et d’autres, se répandent en injures sur la religion traditionnelle de nos contrées :”Au secours, Jésus revient”, disent-ils. D’où ma réflexion sur le curé de Vernon (bien sûr qu’il n’y en a qu’un !!!) et sur NMR. Il me semble qu’ils vont mal ensemble mais je peux me tromper et il n’y a pas de quoi en faire un fromage.Je vais vous faire une confidence : le curé de Vernon est parti l’an dernier trinquer à Evreux avec l’imam. Ils ont bu du thé à la menthe. C’est bien ! Il était invité, il est poli. J’attends qu’il renvoie la politesse et que le journal local nous parle du presbytère en fête tandis que l’abbé et l’imam trinqueraient au cidre bouché du côté de Giverny (il y est excellent, le cidre). Ce serait chouette, non ? Ne pensez pas trop. En tous cas je ne rêve pas, moi ; l’abbé m’a ôtée de sa liste d’amis facebook le jour où je lui ai dit que je trouvais le pape
    François trop rigolard…Tant pis, je ne chercherai plus aller à confesse, ni ici, ni ailleurs. Je respecte pourtant le pape. Par contre, Plantu !!! (Vous connaissez les dessins audacieux de Plantu sur le pape ? Il a été relaxé…Bref, il ne faut plus penser. Ca ne sert à rien.

  7. Zébulon 26 novembre, 2016, 17:58

    @RAOULT E. Je pensais que tous les citoyens pouvaient voter aux primaires de droite comme de gauche ce qui n’est pas pour moi polluer les élections mais choisir le meilleur ou éliminer ceux que l’électeur ne veut pas voir comme candidat en fonction des programmes, de son passé politique, etc. Quant aux fautes d’orthographes de certains internautes il peut arriver de taper et de faire une faute de frappe, d’oublier un espace, une majuscule alors votre commentaire sur ces commentaires qui ne seraient pas pris au sérieux cela me fait sourire. Ce blog permet à des internautes comme vous de donner un avis, de faire un commentaire qui plait ou déplaît c’est cela la liberté d’expression, la démocratie. D’autre part pouvez vous nous expliquer pourquoi vous écrivez “M. Brennetot, ami facebook du curé de Vernon et de Nicolas Mayer-Rossignol, peut être cité comme un autre cas d’incohérence politique”? Je n’ai pas l’honneur de connaître le curé de Vernon (entre nous je pense qu’il n’y en a pas qu’un !) et je ne comprend pas. Je vais vous confesser un aveu : cet ecclésiastique a bien le droit de croire, de penser, d’avoir des amis politiques, de voter dans le plus grand secret des urnes non ! Au plaisir de vous lire ou de vous décripter

  8. caniche 26 novembre, 2016, 17:29

    grand-petit politichien ordinaire,super menteur est de retour en plus triste

  9. JM 25 novembre, 2016, 23:43

    M. le Maire s’est assuré dans l’Eure une clique d’élus affidés (effrayés ?), mais pas de base électorale. C’est tragique pour un homme politique (prétendument) de premier rang. Ses manières ne passent pas, tout est surjoué, artificiel, et tellement prétentieux.

    il est aujourd’hui le grand looser de la politique française. Il a vite ravalé sa honte dimanche dernier et passé à autre chose ce qui évite de rendre des comptes sur son échec. C’est malin, mais la ficelle est un peu grosse.

  10. Philippe Brennetot 25 novembre, 2016, 18:55

    @ Raoult E.

    Vous pouvez me donner une explication de texte de votre écrit ???

    j’ai beau vous relire … j’ai du mal à comprendre ce que vous voulez dire !

    on a bien compris que vous n’étiez pas à 100% BLM mais pour le curé de Vernon qui est un ami et NMR pour qui j’ai beaucoup d’estime j’ai du mal à suivre …

    Pour BLM je pense que vous ne le connaissez pas tout simplement … hormis bonjour au revoir !!!

  11. RAOULT E. 25 novembre, 2016, 16:44

    La Droite est un peu naïve, c’est l’une de ses agaçantes caractéristiques à remarquer depuis Coty/Mauriac/d’Ormesson. On est alors passé de Camus et de Mendès France à Hollande et à Hamon, ce n’est pas terrible non plus. La Droite a instauré une Primaire (excellente idée) avec la possibilité brouillonne donnée à tous les partis d’y participer, ce qui est stupide. C’est ainsi que M. Piednoir, ancien adjoint PS de Nguyen Thanh à Vernon (par exemple) est venu choisir un présidentiable de droite. Ces primaires sont donc polluées et on ne saura jamais dans quelle mesure.
    Quand on n’a pas personnellement suivi la politique et qu’on se fie simplement aux médias qui eux-mêmes ont des services de documentation pour s’informer (selon la tendance de leur canard), on suit la presse comme un mouton de Panurge. Les débats sont des spectacles et on sait que la Star Academy s’est terminée en eau de boudin. La politique n’est pas un spectacle.Celui qui ne sait même pas orthographier Bruno Le Maire prouve que son intervention ne peut guère être prise au sérieux. M. Brennetot, ami facebook du curé de Vernon et de Nicolas Mayer-Rossignol, peut être cité comme un autre cas d’incohérence politique. Moi je ne suis pas d’accord à 100% avec le député de la 1ère circonscription de l’Eure (personne n’est d’accord à 100% !) mais je vais me rallier à Fillon (dont je n’apprécie absolument pas l’épisode anti-Copé de la fin de 2012) ; par discipline électorale, parce que je suis membre de Génération Vernon dont le fondateur, Président du département de l’Eure, considère BLM comme honnête et vraisemblablement en avance sur son temps (ce qui n’est pas une tare). Notre député pouvait espérer gagner la Primaire lorqu’il a atteint la 3ème place dans les sondages, entre Sarkozy et Juppé. Ensuite les sondés ont eu peur, ils ont éliminé l’ancien président et ses casseroles et dès lors ils ont opté pour deux vieux de la vieille qui ont plus de 30 ans dans le circuit. Il était alors légitime pour Bruno Le Maire, de choisir entre les deux anciens Premiers ministres. BLM perd cette fois-ci ? La fois prochaine, il aura 52 ans. Les vieux seront tous en maison de retraite ou au cimetière.. En attendant, vive la NORMANDIE UNIE !

  12. François Lasnon 25 novembre, 2016, 13:03

    Je ne vois pas beaucoup de défenseurs de Bruno Le maire ici. Peut-être ont-ils mauvaise conscience? Pour ma part je vais le défendre. Son parcours politique est plutôt réussi jusqu’à maintenant. Sur la primaire il n’a pas à rougir de son projet. Le fait qu’il se rallie à François Fillon après avoir dit qu’il n’en ferait rien est à mettre sur le compte de la proximité de son programme avec celui de François Fillon.

  13. Jean-Paul Garcia-Sanchez 25 novembre, 2016, 10:11

    Il a l’air chouette maintenant à courir derrière Fillon dans tous ses meetings. Oublié le débat où il déclarait, impérial, “Si voulez que rien ne change, vous avez tout ce qu’il faut sur ce plateau”. Sur le plateau il y avait aussi François Fillon. Quelle crédibilité?

  14. Philippe Brennetot 25 novembre, 2016, 01:47

    depuis le temps que je vous le dis !!! mdrrrr

    Salutations à toutes et à tous

    Philippe BRENNETOT

  15. Zébulon 24 novembre, 2016, 10:00

    Eh oui l’habit ne fait pas le moine ! Comme beaucoup d’autres Bruno LEMAIRE a une parole…. qu’il ne tient pas: serait il mauvaise langue ? Certes il ne veut pas porter le chapeau de son échec alors comme le dit José Alcala il l’avale. Dur à digérer comme sa défaite dans son département enfin le département où il a été parachuté. Il a changé sa garde robe en retournant sa veste alors qu’il venait d’en prendre une. Maintenant il va pouvoir tailler des costumes à Alain Juppé et qui sait si Juppé est élu il pourrait comme avec Fillon espérait avoir un nouveau porte-feuille car le sien est bien usé actuellement. Ancien ministre de l’agriculture, de la mer il n’a pas gardé le bon sillon, a été à la pêche en raclant le fond mais en remontant son filet il n’a pas eu le quota ! Bref, Bruno Lemaire a du soucis à se faire pour les prochaines législatives et comme patron de LR dans le département.

  16. ericp27 23 novembre, 2016, 20:33

    eh oui, “faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais”, l”éternelle rengaine…..!!!!!

  17. Ben Oït 23 novembre, 2016, 20:24

    Vous êtes “gentil” Monsieur Alcala en parlant de politicien ordinaire moi j’utiliserais plus le qualificatif médiocre, très décevant. Les diplômes ne font pas tout ce qui importe c’est la stature, l’intégrité. Il n’est pas très étonnant que certains élus proches de lui conjuguent au quotidien mépris et arrogance vis à vis des citoyens.

  18. Olivier TACONET 23 novembre, 2016, 17:09

    Bel article, tout en finesse. Il permet de saisir à quel point toutes les illusions et tous les discours se sont effondrés en même temps que le score de Bruno Le Maire qui ne dépasse que d’une courte tête le score de Frédéric Poisson, et a montré que sur son propre département, il ne maîtrise pas grand-chose. Ne reste plus qu’à rassembler ses maigres troupes et à serrer les dents en attendant que l’orage se passe. Parce qu’en fait l’attitude de Le Maire est d’autant plus dérisoire que Fillon n’a pas besoin de lui pour gagner, ni même de Morin, qui, ridicule du ridicule, a fait traîner sa décision. Incohérence totale pour le soi-disant défenseur de l’Europe, de même que Priollaud, qui appelle à prendre partie pris pour le candidat de Poutine.

  19. francois charmot 23 novembre, 2016, 15:50

    Ce mercredi soir également, le socialiste Benoît Hamon, candidat aux primaires citoyennes, sera lui aussi à Rouen. A 19 h au Marégraphe, pour parler économie, salaire, temps de travail…

Write a Comment