Présidentielle, campagne sur les marchés

Présidentielle, campagne sur les marchés

A Vernon, comme ailleurs, des équipes de militants bravent le froid et la mauvaise humeur des citoyens. L’affaire Fillon est sur toutes les lèvres et jaillit sur l’ensemble des tendances politiques. Sur le terrain, les électeurs ne voient plus clair et admettent que tout peu arriver, y compris l’élection de Marine Le Pen à l’issue du second tour. Pour la première fois, la théorie du plafond de verre semble voler en éclat. Vidéo ci-dessous, croquis de campagne:

A deux mois du premier tour de la présidentielle, les équipes électorales sillonnent les marchés du samedi. Toutes les équipes? En théorie, sauf que celles de la campagne Fillon étaient bien absentes du terrain. A Vernon, Louviers, Evreux et ailleurs, les journalistes pouvaient chercher longtemps. Les tracts à la gloire de Fillon sont restés dans les cartons. Le Figaro rapporte, dans son édition de vendredi, qu’un député sortant et candidat à sa réélection a purement et simplement jeté les tracs à la poubelle. C’est la débandade dans les rangs fillonistes, en région. Chacun attend la décision d’en haut pour entrer, enfin, en campagne. Est-ce une vaine attente, tant le candidat s’entête à poursuivre contre vents et marées…

Sur le marché de Vernon, ce samedi matin, l’on pouvait remarquer la présence de l’extrême-gauche, des communistes, de la France insoumise et de En Marche. Curieuse, cette séquence jamais vue: des militants communistes se plaindre de la présence de membre de la France insoumise. Les deux groupes sont censés militer pour l’élection de Jean-Luc Mélenchon. A Vernon, ils se combattent (séquence vidéo). La raison serait le comportement de la France insoumise qui a investi des candidats aux législatives contre des candidats communistes…..Un peu plus loin des militants de En Marche n’ont pas la partie facile et doivent répondre sur la logique politique d’Emmanuel Macron, le “candidat sans programme”. Un autre, défend François Fillon et s’interroge sur le hasard du calendrier concernant l’affaire des emplois supposés fictifs, de la famille du candidat…

Drôle de campagne où les journalistes sont visés, coupables de “travailler contre Fillon”, où la gauche est accusée directement d’avoir monté l’affaire et où François Fillon, pour d’autres, est définitivement déclassé.

Categories: Vernon

Comments

  1. paulo le tatoué 16 février, 2017, 17:37

    T’as raison laulau, crois-en le vieux tatoué de paulo. Il vent du vent le nouveau et le vent va tourner. Les autres sont pas mieux, le che guevara de pacotille va aussi se prendre la gamelle, le mitterrand du pauvre ne sait même pas où il habite, le chatelain croque-mort du dimanche croit au père noel. Une seule va les mettre d’accord. C’est ça la vraie vie. J’ai hâte.

  2. laulau274 16 février, 2017, 11:41

    je me demande comment font les partisans d’ EM pour vendre du vent !!!
    ça ne doit pas être facile

Write a Comment