Municipales à Saint-Marcel, Pierre Zimmermann affrontera le maire sortant

Saint-Marcel ZimmermannPierre Zimmermann est conseiller municipal d'opposition à Saint-Marcel. Il a décidé de conduire une liste contre Gérard Volpatti, à qui il reproche son manque de démocratie et sa façon de faire passer les dossiers importants, à huis-clos. Sa liste est quasiment prête et Pierre Zimmermann commence une série de réunions d'information où il détaille son projet pour Saint-Marcel. Vendredi soir, la salle était bien remplie, il lui faut maintenant convaincre.

 

"C'est une liste apolitique qui constitue une réelle alternative pour notre ville", précise, en préambule, Pierre Zimmermann. Membre de l'opposition municipale, il se plaint avant tout du manque de démocratie au sein du conseil municipal. "Elle est confisquée", affirme le candidat et de citer tous les dossiers sensibles que le maire ferait passer à huis-clos pour éviter le débat et la critique; vente du terrain de l'hypodrome; réforme des rythmes scolaires; le centre commercial imposé sans l'aval de la commission de développement économique etc.

L'autre reproche fait à Gérad Volpatti par Pierre Zimmermann et Thierry Herdewyn, conseiller municipal également, est sa "trop longue présence à la mairie de Saint-Marcel. Cela fait 19 ans au total et redemande un 4ème mandat. En fait, selon Pierre Zimermann, "Nous ne sommes pas dupes, l'intérêt premier de Gérard Volpatti n'est pas Saint-Marcel mais uniquement son siège de président de la CAPE et pour y accéder il doit être élu à Saint-Marcel".

Pour prouver que sa vision est contraire à celle du maire sortant, Pierre Zimmermann et son équipe s'engagent au non cumul des mandats bien avant le vote de loi, prévue en 2017. Si son équipe est élue, il affirme que les indemnités du maire seront baissées de 30% et celles des adjoints de 10%; pas d'augmentation des taux de fiscalité, pendant au moins les 3 premières années au minimum, voire sur la totalité du mandat. Arrêt total de la verbalisation des automobilistes. Le candidat dit vouloir accorder un poste d'adjoint au maire à un membre de l'opposition…..

Pierre Zimmermann donne quelques chiffres sur la dette de Saint-Marcel. De 2006 à 2012, elle aurait augmenté de 82%, alors que la moyenne nationale est de + 17%….

Sur l'arrêt de la verbalisation des automobilistes, il lui sera difficile de prendre cette décision s'agissant de délits au code de la route. Cela fait partie des attributions d'un maire, sur la sécurité de sa commune.

De même, comment un maire peut octroyer un poste d'adjoint à un membre de l'opposition, sachant que les adjoints sont solidaires de la majorité dont ils font partie? Un adjoint opposant, cela n'existe nulle part. Quand un adjoint devient opposant, le maire lui retire ses délégations. Monsieur Zimmermann a sans doute voulu dire "un poste de président de commission, à l'opposition ?!". A suivre…

Categories: Eure

Comments

  1. Wolverine 11 mars, 2014, 23:17

    Afin de remplacer le Maire actuel, il faut voter massivement pour Mr ZIMMERMANN. Il faut du ”sang neuf” afin de donner un nouvel élan à notre commune et appliquer une rupture au schéma de développement stéréotypé déployé depuis deux décennies. Un changement de gestion et de vision pour un développement réfléchi, axé sur la cohésion territoriale et intergénérationnelle ne passe que par une mobilisation forte. N’oublions pas que le Maire actuel nous a trahis par des projets comme le circuit de l’Eure, la non communication sur les pollutions générées par le SETOM et l’eau potable fluorée, tout cela touche notre santé et tranquillité, et j’en passe…

  2. Carole 13 février, 2014, 12:49

    A avoir rencontré Mr Zimmermann,
    Je trouve l’homme plaisant et les idées intéressante.
    Mr Volpatti qui crie au jeunisme à tout bord devrait aussi savoir lâcher son siège!
    et puis pourquoi ne pas fusionner Vernon St Marcel et St just en une seule ville…à l’heure des économies..ce serait bienvenu!

  3. Henri Clément 13 février, 2014, 09:38

    De 10 à 800 PV annuel…
    Voilà une donnée terrifiante qu’il conviendrait d’approfondir. Les habitants n’ont évidement pas commis 80 fois plus d’infractions et Saint Marcel ne me semble pas un haut lieu d’incivilité routière notoire.
    Mon idées est plutôt que la faculté des citoyens à s’inter-discipliner tant bien que mal par le lien social gêne le projet de société que certains veulent imposer au nom de l’égalité devant la répression. Et Big Brother a besoin d’argent.
    M.Zimmermann a donc là une bonne intuition.

  4. Pierre 12 février, 2014, 20:29

    Je voulais apporter des précisions concernant 2 points de l’article.
    Le premier sur la verbalisation, nous souhaitons mettre un terme à la “répression” que connait aujourd’hui notre commune mais sans non plus tomber dans le laxisme : de 10 PV annuel nous en sommes à plus de 800 par an depuis la mise en place de verbalisation électronique et il va de soit que les abus doivent être sanctionnés.
    Pour le deuxième point je confirme qu’un poste d’adjoint sera réservé à l’opposition afin que tous puissent être au fait des dossiers traités.
    Je vous cite M. Alcala “Un adjoint opposant cela n’existe nulle part…” sauf à St Marcel si nous sommes élus, nous souhaitons de l’ouverture, de la transparence, et du débat dès le démarrage des dossiers et pas uniquement lors des conseils municipaux quand tout est acté.
    Bien cordialement
    Pierre ZIMMERMANN 06.67.18.04.39

  5. Véronique Asland 12 février, 2014, 12:40

    Je ne connais personnellement le maire de saint-Marcel, mais si j’en crois des personnes qui le connaissent, il a prétendu ne pas avoir été au courant de la construction du circuit automobile qui a empoisonné la vie de nombreux habitant. Or, il avait été pris en photo le jour de l’inauguration. Cela s’appelle mentir. Oui, il serait temps que ce maire laisse la place à des personnes plus nobles, intellectuellement.

  6. Zorba de Saint-Marcel 12 février, 2014, 09:07

    Gugus de Saint-Marcel et les autres
    Vous avez oublié dans votre énumération que monsieur Volpati est aussi l’ami politique du député gilard qui veut le retour à la peine de mort, supprimer les ordonnances de 46 du général de Gaulle, le saccage des services publics et tout le reste. J’admets que la candidature de monsieur Zimmerman est une bonne chose, mais pourquoi ne nous parle-t-il pas du vrai caractère ultra droitiste du maire de Saint-Marcel, car c’est aussi une affaire de personnage.

  7. gribouille 11 février, 2014, 13:28

    Bravo M.ZIMERMANN nous sommes de tout coeur avec vous. Au moins vous avez le mérite d’oser vous opposer à M. VOLPATTI qui s’accroche à son siège depuis 18 ans. N’avait il pas promis à Mme CARON de lui céder la place EN 2014 ?
    A GUGUS: n’est ce pas le fondement même de notre société qui permet à chacun d’entre nous de se présenter aux élections ? Vous devriez être content(e)au lieu de critiquer son attitude.
    Très belle journée à tous.

  8. Gugus de Saint-Marcel 11 février, 2014, 10:39

    Vous n’avez pas autre chose à faire que de prétendre prendre la place des autres? Gérard Volpatti a montré son dévouement, ses qualités de maire. Il a fait prospérer la commune, l’a équipée. C’est un homme dévoué, désintéressé et au service des autres. Il va vous falloir ramer fort pour le battre.

Write a Comment