Municipales-petites communes, un jeune candidat pour “Les Trois Lacs”

Municipales-petites communes, un jeune candidat pour “Les Trois Lacs”

Rares sont les très jeunes candidats qui souhaitent s’investir dans les petites communes de moins de 3 500 habitants. Joris Bénier, lui, a franchi le pas. Il veut devenir maire de la commune “Les Trois Lacs” et gérer le quotidien de ses 1 900 habitants. Sa démarche ne s’apparente pas à une approche carriériste, il veut, plus simplement, s’investir dans l’intérêt des habitants, sans contrepartie. Il pourrait être entendu le 15 mars prochain.

“Les Trois Lacs” jusqu’en 2017, c’était les communes de Venables, Bernières-sur-Seine et Tosny. Une fusion, il faut bien le reconnaitre en détaillant la géographie des lieux, qui n’est pas des plus logiques. Les ex-villages étaient distants de plusieurs kilomètres. Cette particularité pointe l’absence d’un vrai centre-bourg, lieu de vie et de rencontres. Joris Bénier envisage, s’il est élu, de s’atteler à trouver une solution et ainsi réduire cette géographie disparate. Interview vidéo de Joris Bénier:

Une expérience déjà affirmée

Autre sujet que le jeune candidat souhaite régler est une vraie mutualisation des moyens des trois ex-villages. “Aujourd’hui, explique-t-il, notre commune bien qu’unifiée, fonctionne encore avec trois têtes. Nous ne faisons donc pas les économies nécessaires issues de la mutualisation…Joris Bénier, on le voit, possède déjà la culture d’un vrai gestionnaire. Il est vrai qu’il est aux premières loges pour apprendre l’exercice de la gestion locale. Le jeune candidat avait en charge les “marchés publics” au sein de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure. Il avait quitté son poste pour devenir Assistant Parlementaire du député Bruno Questel. Aujourd’hui, les trois anciens maires des trois anciennes communes ne se représentent pas.

Le projet municipal

Le projet municipal de Joris Bénier se décline en plusieurs thèmes essentiels, selon lui: Les Finances avec une gestion rigoureuse; l’Enfance et la Jeunesse; la Proximité, notamment pour les personnes seules ou dans le besoin; la Communication, qui permet d’encourager la vie démocratique; le Développement Durable avec la volonté d’agir pour l’environnement et la Transition Écologique; la Qualité de Vie, afin de protéger le cadre de vie et protéger l’identité des communes.

Les 23 colistiers

L’équipe de Joris Bénier est issue des trois anciens villages, qui ne font plus qu’un. Aucune tendance politique n’apparait chez aucun des participants. Une règle en vigueur dans les petites communes depuis toujours. “Les intérêts communaux” ont toujours primé sur le reste.

1- Joris BENIER 26 ans – Assistant parlementaire
2- Virginie FEREY 39 ans – Agent comptable
3- Philippe CLIPPE 58 ans – Retraité
4- Sandra MAGUIN 41 ans – Cadre territorial
5- Patrick DRUART 63 ans – Retraité
6- Rachel HARDOUIN 33 ans – Assistante de gestion
7- Stéphane AUNANCY 50 ans – Cadre commercial
8- Claire MORAND 34 ans – Ergothérapeute
9- Gérard BOGAERT 69 ans – Retraité
10- Laure VANLEMBERGHE 41 ans – Assistante de direction
11- Thierry GOUBERT 56 ans – Responsable d’équipe technique
12- Ombeline LAURENT 28 ans – Directrice Conseil Communication
13- Guillaume LA RÛS 42 ans – Designer Graphiste
14- Aurélie OLIVIER 38 ans – Monitrice d’atelier
15- Serge CANABIER 42 ans – Agent de maitrise logistique
16- Julie HORVILLE 33 ans – Infirmière libérale
17- Laurent BIAGETTI 51 ans – Cadre
18- Odile JOUET 58 ans – Retraitée
19- Nicolas MORAND 41 ans – Technicien bureau d’étude en chaudronnerie
20- Stéphanie FOURCHÉ 32 ans – Gestionnaire conseil Allocataires
21- Michael DE WITSKI 47 ans – Chef d’équipe électricien
22- Valérie COUPEUR 52 ans – Chargée de dossiers pharmaceutiques
23- Alain OLIVIER 65 ans – Retraité

Categories: Eure

Write a Comment