Louviers, visite présidentielle très commentée

 


Hollande M-REALCaméra Diagonale a été le premier média de l'Eure à en parler (26 décembre). Immédiatement, le maire de Val-de-Reuil s'est empressé de faire le nécessaire pour tenter de faire dévier le cortège présidentiel vers sa commune. Marc-Antoine Jamet ignore, à priori, qu'il s'agit d'une visite privée au musée de Louviers et non d'un déplacement officiel dans le département.


Un déplacement privé

Pierre Mendès-France appartient à l'histoire politique du pays et singulièrement à celle de la ville de Louviers. Le député de la circonscription, François Loncle, savait combien François Hollande a de respect pour l'ancien Président du conseil et maire de Louviers. Aussi, le Président a souhaité faire le déplacement de Louviers pour rendre hommage à PMF. Evidemment, c'est d'une visite privée qu'il s'agit, en la circonstance. Toutefois, le Président reste le Président et la sécurité autour de sa personne reste entière. Mais en aucun cas il n'a été question de visiter le département et d'aller à la rencontre des élus. Dans cette hypothèse l'organisation du déplacement eut été différente et un programme détaillé aurait été mis au point avec les services du préfet. Le 5 janvier, rien de tout cela.

Le maire de Val-de-Reuil, quant à lui, n'a pas du tout vu la même chose. Le Président de la République à Louviers ne peut ne pas rendre visite au maire voisin. Oui, mais pourquoi faire? Sur quel thème? De plus, pourquoi Val-de-Reuil et pas Evreux, Vernon, Pont-de-l'Arche, Gaillon, Les Andelys? Toutes des villes de gauche….?

Bataille en coulisses

Fort de sa notoriété et son entrejent, Marc-Antoine Jamet téléphone au directeur de Cabinet du Président et lui dit, en substance, "Il vient à 5 kilomètres de chez moi, je suis le 1er fédéral du Parti Socialiste, cela ne prendra que quelques minutes. Pouvez-vous voir cela?". Le directeur de Cabinet ne s'engage ni dans un sens ni dans l'autre et répond "Je vais en parler au Président. Effectivement si votre commune n'est qu'à 5 km de distance du musée de Louviers, ce n'est pas insurmontable..". Pour Monsieur Jamet, cette réponse vaut confirmation puisque le collaborateur de François Hollande n'a pas répondu par la négative. Aussitôt, le maire de Val-de-Reuil fait alerter la presse locale qui emboite le pas sans vérification. Parole d'Evangile. Soyons juste, le maire de Val-de-Reuil a réagi sur une opportunité bien légitime, sauf qu'il est entré bien tard dans le processus. Cela faisait plusieurs mois que l'invitation était lancée et les services de l'Elysée avaient dû annuler à deux reprises pour raisons d'agenda. Il est curieux qu'un Premier Secrétaire Fédéral ne soit pas au courant d'une telle invitation. Il se peut, toutefois, que le Président de la République fasse une halte sur la Dalle de Val-de-Reuil. Ce n'est pas à exclure, mais rien n'est moins sûr car le timing de la matinée semble bien arrêté.

Photo. François Hollande, candidat, en visite à l'usine M-REAL d'Alizay le 15 février 2012. Marc-Antoine Jamet, (anorak rouge) était présent.

Categories: Eure

Write a Comment