Louviers Vernon. Olivier Aubert en prison


Olivier AubertIl est élu de l'opposition UMP de Louviers, mais est domicilié à Vernon. Il est accusé, par une victime présumée, d'agression sexuelle et de viol, le 11 août dernier. Olivier Aubert dément formellement ces accusations, mais des images d'une vidéo surveillance contrediraient la défense de l'élu lovérien. Extrait vidéo d'un débat entre tous les candidats à la municipale de Louviers en 2008.

 

Les policiers l'arrêtent ce mardi 20 août. Olivier Aubert passe 48 heures dans les locaux de la police. Le surlendemain, jeudi 22, le substitut du procureur de la République d'Evreux, au vu des indices, le fait comparaitre devant un juge. Ce dernier décide de sa mise en détention provisoire.

La plaignante est une connaissance d'Olivier Aubert. Pour des raisons non connues, avec précision, à ce jour, les deux protagonsites se retrouvent dans le passage souterrain reliant l'avenue Montgomery et la rue d'Albuféra. (et non dans un tunnel comme le rapporte un quotidien régional) C'est à cet endroit, désertique au moment de faits, qu'une vive discussion s'engage entre Olivier Aubert et la dame. S'ensuit l'agression affirmée par la plaignante, dont les détails sont suffisament explicites pour retenir le délit de viol caractérisé. Olivier Aubert dément s'être livré à ce crime.

La scène décrite, glauque comme au cinéma

Selon des éléments de l'enquête, la scène de viol aurait été filmée par une caméra de surveillance fixée dans le périmètre de la gare SNCF. L'avocate de Monsieur Aubert demande une meilleure expertise des images. Maitre Guylaine Grimault évoque des mouvements de bras et diverses gesticulations qui n'apporteraient aucun élément prouvant formellement le viol. En même temps elle dit ne pas avoir eu accès à la totalité de la scène…

En prison pour combien de temps

Olivier Aubert, sur conseil de son avocate, pourrait interjeter appel de sa détention provisoire. Si les images de la vidéo ne sont pas suffisament éloquentes, il pourrait être remis en liberté en attendant l'enquête et le procès éventuel. Si la vidéo prouve le viol, c'en serait fini de la liberté, pour un bon moment.

Olivier Aubert, élu UMP de Louviers

Le quotidien régional parle d'un coup d'arrêt de la carrière politique d'Olivier Aubert. Mais il n'y a pas de carrière. Il est conseiller municipal d'opposition à Louviers, suite aux municipales de 2008 et n'a jamais dépassé ce stade. Il a, effectivement, tenté quelques expériences aux élections du conseil général, mais elles se sont soldées par des défaites. Olivier Aubert a surtout fait du militantisme politique. D'abord à Démocratie Libérale, d'Alain Madelin et non au RPR comme le rapporte le quotidien régional. C'est seulement à partir de 2002 qu'il intègre l'UMP, comme l'ensemble des formations de droite.

Journaliste et communicant

Olivier Aubert a été journaliste dans les années 80 au Courrier de l'Eure, édition de Louviers. En 1984 il est recruté par Odile Proust, maire RPR de Louviers, au service communication de la ville. En 1989, il intègre le journal hebdomadaire Eure Inter édition de Vernon, jusqu'en 1997 où il est licencié après la disparition du journal. Il créé ensuite sa société de communication, à Vernon. Une spécialité qui lui permettra d'assurer des formations aux élus de l'UMP et du Centre. Son dernier poste, en date, était l'Ecole des Arts et Métiers, à Paris…

J'ain rencontré Olivier Aubert, 24 heures avant son arrestation

Lundi 19 août dans l'après-midi. Je me rends à pieds place de Gaulle, à Vernon, pour voir si les travaux de rénovation ont commencé. Rue aux Huilliers je rencontre Olivier Aubert. Nous nous connaissons, métier oblige. Il est gai, volubile. D'emblée, il me raconte son grave accident de la circulation survenu 36 heures auparavant sur l'autoroute de Normandie, à la hauteur des Mureaux en direction de Vernon. C'était, selon ses précisions, dans la nuit de samedi à dimanche. Un carambolage entre 5 véhicules qui s'est soldé par la mort d'un automobiliste, des blessés légers et beaucoup de tôles froissées. Dans l'ambulance qui le mène à l'hôpital, les pompiers ne constatent que des hématomes secondaires. Il sort de l'hôpital le dimanche matin. La conversation se poursuit pendant une trentaine de minutes. Il évoque la politique et son désir de tout arrêter pour ne se consacrer qu'à son nouveau travail. De son affaire du 11 août, rien, pas un mot. Peut-être voulait-il me tester et savoir si l'information m'était parvenue et préparait un article pour Caméra Diagonale.

Une seule chose, en repartant il me lance "je me dépêche, il faut que je vois mon avocat". Je pensais qu'il parlait de son accident de voiture.

Categories: Eure

Comments

  1. zébulon 29 août, 2013, 21:32

    @ludovic Larue je suis étonné d’où tenez vous cette information en m’affectant au PS alors que pour votre information je n’ai ni carte de parti politique et ce depuis des décennies pour des raisons de neutralité,de discrétion,du secret professionnel. j’ai des opinions que j’exprime au moment des élections comme tout citoyen qui se respecte et n’ai jamais manqué un vote et ce pour garantir la démocratie. Même si nous sommes sur des commentaires l’on peut faire une remarque, remarque qui n’est pas une offense, une insulte mais juste un rappel sympa. Alors ne soyez pas agressif, je me garde bien de vous cataloguer, de vous affecter à un groupe politique quel qu’il soit MAIS UN PEU DE RESPECT NE VOUS ECORCHEREZ PAS car dans TOUT PARTI POLITIQUE, SYNDICAT il y a des gens bien mais aussi des idiots, des violents,des incultes alors évitez de rentrer dans une ce ces catégories. Je ne vous connais pas et vous non plus alors monsieur LARUE évitez de me donner des leçons que vous soyez au FN ou à l’UPM, au PS ou anarchiste.Dans mon métier j’ai cotoyé tous les partis, syndicats, cultes sans jamais avoir de recul, de rejet des hommes, des femmes qui étaient adhérents,supporters et ce pendant plus de 30 ans : je les ai toujours respectés en tant qu’être humain. Quant aux idées je n’épouse pas forcément les leurs comme celles de certains membres de ma famille, de mes amis, de mes anciens collègues. Je vous demande de bien réfléchir,de tourner votre langue sept fois dans votre bouche avant de dire, d’écrire des bêtises à moins que cela soit votre seule argumentation dans votre dialectique! Acceptez mes excuses pour avoir signaler votte mauvaise orthographe mais il existe un très bon livre qui peut vous innspirer dans vos prochains discours stéréotypés : “l’orthographe pour les nuls” !

  2. laurent27400 29 août, 2013, 10:03

    aux pseudos socialos qui interviennent ici :
    -s’il y a un domaine où vous pouvez effectivement nous donner des conseils , c’est peut être l’orthographe, et encore,
    car pour le reste, vous êtes à votre niveau , càd, au ras des pâquerettes !!!!

  3. Ludovic LARUE 28 août, 2013, 18:25

    @Zebulon merci de votre respect
    J’ai tapé mon texte à la “va vite”
    nous ne sommes que sur des commentaires ici,
    Mais vous avez surement raison, vous les socialistes êtes les meilleurs en tout, sauf dans les résultats et les changements que vous promettez à chaque élection il n’y a jamais rien, c’est toujours pire !
    Alors les leçons donnez les au système dont vous faites parti, mais de toute façon nous savons bien de quel coté vous êtes !

  4. christian renoncourt 28 août, 2013, 17:24

    Le FN qui donne des “leçons” de français, c’est assez courant 🙂

  5. Christophe Bonnevault 28 août, 2013, 14:00

    @Ludovic Larue @Zébulon,
    Il me semble que la conjugaison du verbe “se permettre” à la première personne du passé composé laisse aussi à désirer, mais vu le nombre de fautes que je suis capable de faire en une seule phrase, je ne vais pas vous jeter la pierre.
    Par contre si j’en crois les articles suivants: http://bibifa.wordpress.com/2013/04/03/comme-une-impression-de-tous-pourris/ et http://article-50.eu/elus-condamnes-ou-mis-en-examen-fn-1568-ump-312-ps-194/ (les chiffres sont peut-être faux), il ne me semble pas que le FN soit le mieux placé pour donner des leçons.

  6. zébulon 28 août, 2013, 08:12

    @ Ludovic Larue : vous rectifiez une erreur de frappe dans la phrase suivante “dans nôtre région ferai mieux de faire” par “feraient* on. Il me semble que vous en commettez encore une car c’est on ferait mieux la bonne formulation si ma mémoire est bonne ! Respectueusement

  7. Ludovic LARUE 27 août, 2013, 20:47

    ha, voilà un commentaire sans grossièreté,
    Félicitation

  8. christian.renoncourt 27 août, 2013, 20:41

    La politique c’est sérieux en effet….je ne vous le fais pas dire Monsieur Larue!

  9. Ludovic LARUE 27 août, 2013, 19:26

    feraient*
    ont*

  10. Ludovic LARUE 27 août, 2013, 17:01

    mais vous etes de la mafia socialiste M. Renoncourt !
    Et quand je parle de délinquance beaucoup dans nôtre région ferai mieux de faire preuve d’un peu plus de transparence et/ou d’honnêteté :
    M. Martin, M Jamet, M. Aubert ( toujours innocent) …
    on tous un point commun : LA JUSTICE
    ALORS Je maintiens mon terme général : Délinquance
    et Monsieurs Renoncourt je ne me suis pas moi même permi de vous insulter ni vous, ni un autre quel qu’il soit alors un peu de respect, la politique c’est serieux !

  11. christian renoncourt 25 août, 2013, 19:00

    Je me risque à un commentaire….juste pour saluer la qualité de votre article; Olivier Aubert étant effectivement présumé innocent!
    Rien à voir – mais ce n’est pas une surprise – avec le billet du crétin du Front National qui prétend devenir maire de Louviers et qui titre “A Louviers, les délinquants sont les élus”.
    Christian Renoncourt
    Conseiller municipal PS de Louviers

  12. zébulon 25 août, 2013, 11:16

    désolant de voir cette affaire dont certains médias pourraient titrés :”arrêt à la station Aubert” mais cela n’empêche pas de rappeler qu’il y a toujours présomption d’innocence en la matière pour l’instant. Le prévenu est maintenu en détention provisoire comme le prévoit le code pénal afin d’éviter tout contact avec une ou des personnes étant concernées par le dossier, pour sa sécurité entre autre. Attendons les suites de cette affaire bien triste.

Write a Comment