Louviers. Place Thorel, une nouvelle vitrine

Louviers. Place Thorel, une nouvelle vitrine

Les travaux ont duré et duré. Des habitants déclaraient leur satisfaction de constater la réfection, de la place Thorel, très attendue. D’autres manifestaient leur mécontentement pour la gêne provoquée et surtout fustigeaient des travaux “tape-à-l’œil” inaugurés à quelques semaines des élections municipales, “comme par hasard“. C’est maintenant une réalité avec laquelle il faudra composer et surtout circuler. Caméra Diagonale diffuse ici le texte, intégral, de communication de la Communauté d’Agglomération Seine Eure”. Chacun y trouvera et retiendra ce qu’il voudra. En préambule, une séquence vidéo réalisée le jour de la mise en circulation:

Inauguration de la place Thorel (Texte de la CASE)

Samedi 15 février 2020

Les travaux de la place Ernest-Thorel, à Louviers, font partie intégrante de la réhabilitation de Seine-Eure Avenue. Débutés en avril 2019, ils modifient l’usage de la place pour l’ouvrir aux piétons et aux modes de transport vertueux.

Les deux cœurs urbains de l’Agglomération, Louviers et Val-de-Reuil, sont reliés par une route de 10 km, bordée de nombreux commerces et entreprises : Seine-Eure Avenue. 10 000 emplois y sont concentrés. Très empruntée, cette artère connait régulièrement des encombrements, notamment aux heures de pointe. Une recomposition urbaine était nécessaire, qui englobe un réaménagement de la place Thorel.

Elle se situe à la croisée de deux projets forts pour Seine-Eure Avenue : la mise en place d’un Bus à Haut Niveau de Service et la recomposition de la rue du 11 novembre.

Jusqu’à présent, le grand giratoire n’était pratiquement utilisé que par les véhicules. Les piétons ne s’y aventuraient pas, les vélos non plus. L’objectif était de repenser les fonctionnalités et les usages de cette place, qui, en entrée de ville, est une belle vitrine pour Louviers.

Place aux mobilités douces

Le choix de conserver une géométrie en anneau permet à la fois une circulation fluide des automobiles, une sécurisation et une simplification des parcours des piétons et des cyclistes. L’aménagement a pour but de permettre le trafic de desserte. 50 % des véhicules qui traversent la Place Thorel constituent un trafic de transit qui ne bénéficie pas aux activités économiques du centre-ville.

L’Agglomération Seine-Eure prône le déploiement des mobilités douces (le vélo à travers le S’Cool Bus, la location de vélos à assistance électrique, la vélothèque à Val-de-Reuil, etc), et veut proposer à ses usagers une vraie alternative à la voiture.

Le Bus à Haut Niveau de Service qui circulera sur Seine-Eure Avenue aura une voie réservée sur la moitié du parcours, optimisant sa vitesse de progression et donc sa régularité. Ce sera le cas quand il arrivera place Thorel. Le cœur de la place est donc dédié à l’attente du bus, mais aussi à la détente puisque des espaces végétalisés sont créés.

Une piste cyclable est aménagée, matérialisée par sa couleur claire. Elle sera connectée à celle prévue le long de Seine-Eure Avenue et dont des tronçons sont déjà existants (le long de l’avenue des Métiers notamment).

Affirmer le caractère urbain

Le parti pris a été de trouver un juste équilibre afin d’éloigner autant que possible les voies de circulation des façades de la place, tout en conservant un espace central de qualité. Pour donner un caractère plus urbain à cette place, des espaces de vie et d’évènements sur le pourtour sont créés. Les rives offrent des espaces confortables pour les piétons, devant les commerces et surtout devant le musée et l’Hôtel d’Agglomération. Le grand parvis, sur lequel des sièges sont scellés, offre un bel espace pour l’organisation des manifestations publiques et inciter les habitants à s’approprier cette nouvelle aire.

Les revêtements, le mobilier et l’éclairage valorisent l’entrée de ville, dans le prolongement de l’opération Cœur de Ville.

Des aménagements et des arbres

Les circulations piétonnes sont faites de dalles béton, celles des cyclistes de béton micro désactivé.

Tout le secteur est en zone 30. La circulation des bus est sécurisée par la mise en place de feux rouges clignotants qui s’allumeront pour les automobilistes à l’approche des bus.

Une vidéosurveillance est mise en place. 4 bornes foraines sont installées pour les futurs événements qui s’y dérouleront comme la Foire St-Michel ou des concerts. 7 haut-parleurs sont intégrés à l’éclairage pour de futures animations.

61 arbres sont plantés, de 4 types différents : Liquidambar stryraciflua, 2 types de Chêne chevelu, Abricotier d’argent. A ces 61 arbres s’ajoutent 6 arbres conservés sur le haut du boulevard de Crosne.

15 places de stationnement sont aménagées : 8 en zone bleue à l’amorce de la rue Achille-Mercier, 3 places dépose-minute devant le tabac et le restaurant, 2 au début de la contre-allée du boulevard Joffre et 2 au niveau de la rue St-Louis.

Il est prévu, dans quelques semaines, le retour de la statue l’Exilé, qui a été restaurée dans les ateliers Legrand à Darnétal, le temps des travaux de la place Thorel.

Montant des travaux

Montant global: 32 M€ HT

Subvention totale: 8,4 M€

Financeurs pour le chantier Seine-Eure Avenue: Région (3,2 M€), UE Feder (2,4 M€), Etat (2,8 M€)

Pour la place Thorel: 2,9 M€ HT
 Financeurs: Agglomération Seine-Eure: 2,6 M€, Louviers : 322000 €

Les intervenants

  • Maitrise d’œuvre: Egis Villes et Transports (Bureau études Infrastructures et Mobilités), Atelier Espace Libre (architectes paysagistes ), BE Techniroute (Bureau études VRD) et On (Concepteur lumières)
  • Travaux:
  • Voiries / Réseaux divers: Viafrance / Centralpose
  • Réseaux / éclairage public: Bouygues Energies & Services
  • Espaces verts: Vallois / Pinson
  • Coordinateur sécurité protection de la santé: Cmanagement
Categories: Louviers

Write a Comment