Louviers, les socialistes locaux se rallient à Franck Martin


Franck MartinC'est un coup de tonnerre dans la vie poilitique locale. Le secret était de rigueur, mais l'information a filtré. Jeudi dernier, 10 octobre, toutes les sections locales ont élu leur chef de file pour les municipales. (voir article plus bas) A Louviers c'est Christian Renoncourt qui a été désigné. Il lui restait la responsabilité de composer sa propre liste, ou de rallier celle de Franck Martin. D'aucuns n'auraient jamais imaginé ce dernier cas de figure. C'est pourtant ce qui est arrivé. Photo ci-dessus, Franck Martin

Tous ceux, à Louviers et ailleurs, qui suivaient les péripéties du parti socialiste aux prises avec Franck Martin, vont se gratter la tête. Après un déferlement de critiques, des plus acerbes, les socialistes lovériens vont gérer la ville, en cas de victoire, sous la houlette de leur ennemi d'hier. Quelle signification porte cette volte-face? Comment Franck Martin, après avoir subi toutes les vilennies des socialistes locaux, va devenir leur porte-drapeaux face à la droite UMP et Front National? Qu'est-ce qui a fait changer d'attitude Christian Renoncourt est ses amis, lesquels voulaient "la peau de Martin", à n'importe quel prix? Pied de nez de l'histoire, ils vont devoir se battre à ses côtés et défendre son bilan, décrié jusqu'à ce 10 octobre à 20h. Le vote a été unanime pour rejoindre Franck Martin. Les plus violents, à l'endroit du maire, n'en parlent pas sur leur blog. Silence radio, le temps de digérer ce 180°.

Franck Martin souhaitait ce rapprochement de longue date, estimant que le rassemblement des diverses sensibilités devait s'opérer naturellement. Il lançait des appels à l'union, fréquemment. La situation, au plan national, avec les difficultés du gouvernement, en général et de François Hollande en particulier, ont dû faire réfléchir Christian Renoncourt et ses amis. Manifestement, la parole de François Loncle a pesé sur cette décision. Le député de la circonscription était dans son rôle de Monsieur bons-offices pour faire entendre raison.

Franck Martin et Christian Renoncourt doivent se renconter prochainement afin de convenir des modalités de la future liste de rassemblement. Le maire sait qu'il doit traiter correctement ses nouveaux alliés, sur le nombre de colistiers éligibles et le nombre d'adjoints. Christian Renoncourt sait aussi qu'il ne pourra exiger l'impossible.

Résumé du parcours de Franck Martin

Franck Martin est membre du Parti Radical de Gauche. En 1995 il est élu maire de Louviers en battant la maire RPR, Odile Proust, en place depuis 1983. La liste du nouveau maire est composée de radicaux, socialistes, communistes et écologistes. Durant le premier mandat, 1995-2001, Louviers va s'équiper et se transformer sur un rythme soutenu. Le travail de la municipalité est salué par des observateurs extérieurs et la presse nationale. En 2001, Franck Martin est réélu, mais les socialistes font grises mines. Au départ, les dissentions portent sur des affaires personnelles et des accusations de méthodes dirigistes envers Franck Martin. C'est la rupture. Accusé de faire une politique de droite, les socialistes présenteront leur propre liste en 2008, après la candidature de Franck Martin aux législatives contre François Loncle. Le maire de Louviers n'atteindra pas les 5%. Une terrible giffle pour lui. Plus tard il fera amende honorable et tendra de nouveau la main à François Loncle, qui l'accepte. Les deux hommes redeviennent amis, mais les socialistes de Louviers ne veulent plus en entendre parler. François Loncle aura réussi à remettre tout le monde d'accord.

 

Categories: Eure

Comments

  1. Ludovic LARUE 17 octobre, 2013, 23:03

    A Epictete :
    On voit bien que vous n’avez pas été visiter notre projet comme le fait M. Veyrat, uniquement dans le but de nous “pomper”.
    Vous y apprendrai beaucoup notamment sur le marché couvert qui date chez nous de septembre 2012, et vous y apprendrai beaucoup, il s’agissait d’un hall d’exposition et pendant ce temps le mouvement que je représente est très inférieurement représenté, médiatiquement et éléctoralement !
    POURQUOI ?
    Les Lovériens connaissent la réponse et je vous mets au défie de me la donner !

  2. Epictete 17 octobre, 2013, 16:05

    A Monsieur Larue
    Mais de quoi parlez-vous? Avant de vous répandre sans retenue, apprenez, informez-vous. Monsieur Taconet s’exprime, non pas comme salarié de la CASE, mais comme responsable départemental du PRG. Il a le droit non? Je pense que vous feriez mieux de nous parler de votre projet pour Louviers. Mais en êtes-vous capable? Qu’est-ce que vous proposez en dehors “d’armer les policiers municipaux”? Quelle est votre vision du Louviers de demain? Quelles sont vos propositions pour l’emploi en dehors “de mettre tous les arabes dehors”? Quelle politique de la ville imaginez-vous? Vous avez du pain sur la planche, car ne vous faites pas d’illusions, le fait de se présenter avec le logo du parti le plus démocratique de France, sera largement insuffisant pour rassembler 5% des voix, à Louviers.

  3. ericp27 17 octobre, 2013, 09:52

    eh oui !!!
    comme quoi , même au niveau national ou local, ils sont prêts à tout pour conserver leur fauteuil, je t’aime, je te déteste, on divorce puis on se rallie, du moment qu on garde le pouvoir entre nous, en veillant bien à ce que d’autres ne viennent pas contrarier nos plans, voila leur devise.
    mais le peuple garde le pouvoir de changer les choses, chaque bulletin de vote a la même valeur et compte pour 1, donc …….il reste l’espoir qu on se réveille tous à temps et qu on s’exprime tous dans une nouvelle direction

  4. Sylvia Mackert 17 octobre, 2013, 00:19

    Je ne le savais pas, mais bon, je pense que F Hollande a voulu une liste unique de tous ceux qui sont au gouvernement et je me demande si ce n’est pas pour cette raison, et j’ai en mémoire qu’au PS il faut filer droit, est-ce qu’il y aurait des ordres d’en haut ? Je doute que Ch Renoncourt après tant d’années d’opposition ait choisi de lui-même de se rallier, j’ai franchement un doute, mais en même temps il dit voter à 80 % dans le même sens depuis toutes ces années, donc une certaine vision commune de politique existe aussi. Maintenant je me pose encore la question pour les écologistes vu que le Président de la République voudrait une liste unique de tous les partis qui sont aussi au gouvernement, mais que disent-ils ? sont-ils toujours pour une liste à part ? je ne suis pas au courant, juste que je ne veux pas participer sur une liste EELV à Louviers comme on me l’a proposé. Je ne partage pas toutes les idées au niveau écologique, notamment si on oublie que les personnes malades et handicapées ou personnes âgées ont aussi besoin d’une énergie bon marché pour se chauffer et pour se déplacer (on ne peut pas tous marcher à pied ou faire du vélo) et pour les appareils ménager, qui aident quand on ne peut pas tout faire à la main,il faut aussi de l’énergie moins cher si possible. Les taxes punissent et je suis contre ces punitions écologiques, car cela provoque la précarité énergétique qu’ils cherchent “apparemment” à combattre par ailleurs… bref, la contradiction quelque part. Je ne participe donc sur aucune liste, la participation à la démocratie participative suffit amplement pour dire les choses et participer un peu. On aurait des poussées de tension à faire de la politique au conseil municipal, ce que je ne peux pas me permettre. Bon courage à tous les candidats, moi je n’en ai pas assez pour ça.

  5. usager 16 octobre, 2013, 21:35

    de tout sens c’est une fois pour une fois contre , pour ne pas perdre sa place certains sont prêt a tout même s’allier avec le diable ,
    aucune crédibilité des 2 côtes , après ne venez pas vous plaindre messieurs les politiciens assoiffés de pouvoirs que les électeurs boudent les urnes ….
    quel dommage que vous n’ayez pas d’adversaire combatif cela vous aurez fait bcp de bien d’aller juste comme spectateur aux réunions…….
    je t’aime je te hais je te veux je te déteste tel pourra être votre slogan

  6. Ludovic LARUE 16 octobre, 2013, 21:23

    On met tout le système dans une marmitte, on mélange et on regarde ce que ça donne ! CHICHE !

  7. Ludovic LARUE 16 octobre, 2013, 21:13

    Et pendant qu’il y est il peut aussi faire liste commune avec l’UMP-NDI

  8. P Fichaux 16 octobre, 2013, 13:58

    Utiles,grandement,magnifique,prestigieux,enrichissement … Que des superlatifs quand il s’agit de parler de :
    – son patron à la CASE ?
    > Relation avec les élus : Olivier TACONET
    Courriel : olivier.taconet@seine-eure.com
    Téléphone : 02 32 50 85 81
    – son collègue de cabine téléphonique au PRG ?
    – son gourou ?
    Dans la fonction publique française, le devoir de réserve « interdit au fonctionnaire de faire de sa fonction l’instrument d’une propagande quelconque »
    N’est ce pas le cas ?

  9. Olivier Taconet 16 octobre, 2013, 10:24

    Jamais maire ne se sera présenté avec un tel bilan. Cela ne veut pas dire qu’il gagnera, mais les lovériens seraient bien ingrats de ne pas récompenser le travail effectué en 18 années utiles. En fédérant 36 communes autour de lui dans le cadre d’une communauté de communes puis d’agglomération, la ville de Louviers a pris du poids dans le Département et dans la Région et cela a bénéficié grandement à la ville et à ses habitants qui voient leur ville s’équiper, gagner en confort et en notoriété. Les rues sont plus belles, nous avons une magnifique école de musique qui a permis à ses architectes de gagner des concours prestigieux, le siège de la communauté d’agglomération, couplé avec pôle emploi sera bientôt au cœur de la cité et les lovériens … et leurs voisins pourront bientôt bénéficier d’une vraie piscine après en avoir été privés pendant un quart de siècle ! … Détail enfin, l’intercommunalité a permis de l’aménagement de zones d’activités ce qui est non seulement utile pour l’emploi mais a permis l’enrichissement de l’agglomération et sa capacité à agir pour le bien de tous.
    Face à cela les arguments de l’opposition ne pourront être qu’idéologiques ou incohérents. De toute façon sans grand effet dans le cadre d’une campagne électorale.
    Je me permettrai cependant d’intervenir sur un seul point, mon cher José. On ne peut pas dire que Franck Martin ait fait amende honorable face à François Loncle. Sans remuer le passé, rappelons que Franck Martin a toujours prôné l’union lors des municipales, y compris il y a six ans, lors même que le parti socialiste n’avait pas supporté que le maire de Louviers “ose” se présenter aux législatives … On parlait alors de le tuer pour ça. Force est de constater que si les envies de meurtres ne sont pas complètement éteintes, les tentatives ont lamentablement échouées ou se sont limitées à offrir un siège à Guy Auzoux, candidat de l’Ump au conseil général alors que la gauche recueillait 65 % des voix.
    Enfin, tout cela est de l’eau usée, comme on dit en Italie. Là aussi, la stratégie de Franck Martin, et au delà, la logique d’union fini par s’imposer. Tant mieux.

Write a Comment