Louviers, le candidat UMP lorgne sur le MoDem


Benoit VeyratBenoît Veyrat fait campagne depuis sa déclaration de candidature. Partenaire de l'UDI, il espère que la candidate du MoDem finira par le rejoindre au lieu de s'aventurer avec une liste qui a peu de chances de passer le premier tour. Sur le marché de Louviers, le candidat explique à qui veut l'entendre que la gestion du maire sortant est catastrophique.

  

En politique tout peut arriver. Franck Martin se représente pour un 4ème mandat. Le candidat UMP espère que ce sera le mandat de trop et que les électeurs conscients sauront le remercier, en sa faveur.  Au diable la transformation de la ville, ses équipements, ses innovations, rénovations. Benoît Veyrat compte bien mettre un "coup d'arrêt à ces dépenses inutiles qui ont saigné le contribuable jusqu'à l'os".

Il y a quelques mois, Benoît Veyrat avait proposé la fin du marché, place de la Halle, le samedi, pour le transposer ailleurs. Pour le candidat UMP, le marché est un problème pour la circulation, une gêne pour le promeneur, les commerçants. Pour d'autres c'est un plus, un lieu de vie, de bouillonnement…Et comme Benoït Veyrat est un homme sérieux à l'écoute des autres, il a revu sa position. A suivre.

Categories: Eure

Comments

  1. laurent27400 1 novembre, 2013, 15:14

    Si, c’est totalement pareil, ça a juste changé de nom : CVAE en lieu et place de TP, mais le résultat est le même,
    je voulais juste dénoncer le fait qu on entend trop souvent dire que la TP avait disparu, ce qui est totalement FAUX! elle a juste été remplacée par un autre impôt qui change de nom, point barre

  2. Sylvia Mackert 31 octobre, 2013, 20:08

    @ Laurent
    La taxe professionnelle a été annulée et la CVAE n’est pas la même chose, c’est elle et son mode de calcul qui a mis les commerçants en difficulté d’ailleurs.

  3. Ecureuil de Normandie 31 octobre, 2013, 19:40

    Un jeune homme sérieux… qui n’arrive pas à se faire prendre au sérieux. Pourquoi ?
    Parce que les Lovériens voient bien les bienfaits apportés par la gestion Martin et qu’ils savent que, question impôts, ils ont moins trinqué que les autres.
    Personne ne peut prendre au sérieux un candidat qui annonce qu’il veut supprimer les dépenses sans oser dire quel service municipal il fermera, quel équipement il supprimera, combien d’employés municipaux verront leur poste supprimé.

  4. laurent27400 31 octobre, 2013, 13:19

    petite rectification :
    la taxe professionnelle n’a jamais été annulée, elle a été remplacée par la CVAE

  5. Sylvia Mackert 31 octobre, 2013, 12:22

    C’est courageux de se présenter aux élections, et qu’il continue à critiquer le maire, cela ne convaincra pas les convaincus qui travaillent avec la mairie depuis tant d’années.
    Au contraire plus il critiquera plus il fera mobiliser ceux qui ont participé à la politique de la ville au cours des 10 voire 19 dernières années pour certains.
    Les associations qui ont travaillé avec la mairie, et qui continuent à travailler avec la mairie, les habitants qui viennent aux réunions publiques et aux fêtes et rencontres conviviales, les pique-niques et autres manifestations sportives ou festives ou culturelles, les visites de musée, les diaporama et conférences, les concerts organisés etc. Ils n’ont pas envie que cela s’arrête.
    On peut dire du mal du maire d’un côté et cela fera réagir ceux qui ont bénéficié de ses aides de l’autre côté et ensuite, qui va voter ?
    Personnellement j’ai dû faire le tri dans tout ce que j’ai entendu en arrivant à Louviers, entre ce qu’on me disait et entre ce que j’ai vu moi-même et vécu à l’intérieur de la démocratie participative qui a donné la parole aux habitants. Donc parfois il faut se faire une image personnelle entre tout ce que les uns disent sur les autres.
    Quant à la pression fiscale locale, la restructuration de la France y est pour quelque chose aussi, car c’est le gouvernement précédent de droite, donc le parti UMP qui a fait reposer sur les ménages plus de taxes en supprimant la taxe professionnelle des entreprises et qui a même causé des problèmes aux commerçants avec le nouveau mode de calcul de leurs taxes sur le plan local, donc ce n’est pas forcément la faute du maire ici, mais de la politique nationale du précédent gouvernement de droite et à Louviers on ne doit pas oublier cela non plus.
    On vote pour un programme et on vote dans son intérêt aussi, et chez les pauvres pour ceux qui aident les pauvres aussi, et pour ce qui est le plus logique pour eux et leurs besoins, par exemple la construction de logement plutôt que d’un hall d’exposition supplémentaire et le marché couvert à un endroit de grande circulation qui provoquerait des bouchons sur cet axe et qui augmenterait encore la dette inutilement, alors que des F2 et des F3 seraient des investissements pour la population qui n’en trouve pas assez comme les jeunes couples sans enfants par exemple ou celui qui doit parfois rester dans un logement devenu soit trop grand soit trop cher, ce qui peut entraîner encore plus de dossiers de surendettement. Donc il faut faire un choix utile dans ‘investissement et je pense que le projet de B Veyrat pour le marché couvert au mauvais endroit n’est pas porteur.
    Un jour j’ai entendu que 70 % de la population lovérienne serait non-imposable, alors le problème des impôts concernerait une minorité, sauf depuis qu’on impose aussi les bénéficiaires du RSA, cela fais râler les pauvres aussi, par exemple, je paie au RSA la redevance télé et une TH partielle, 29 euros cette année et 131 Redevance télé = 160 Euros pour l’année et c’est vrai que cela peut déranger tout en bas de l’échelle sociale, mais à côté on a des activités gratuites aussi. Pour moi l’impôt ne serait pas l’argument principal pour un vote, pour moi ce sera de ne pas perdre la démocratie participative et tout le reste de la vie associative existante et là, la mairie a beaucoup fait pour les associations et je ne pense pas qu’il y aura de l’ingratitude.
    Ceci-dit personne n’est parfait et il faut toujours faire la part des choses. Tout le monde a des qualités et des défauts.
    On ne gère pas un territoire avec des habitants pauvres, non-imposables comme un territoire de classe moyenne uniquement et les riches sont encore plus rares.

  6. Paule 30 octobre, 2013, 15:20

    “Il y a des équipes et des projets qui n’entrent pas dans le cadre de la bipolarisation nationale ,et il est bien qu’il en soit ainsi ” F . Bayrou s’adressant aux candidats .

  7. Olivier Taconet 30 octobre, 2013, 14:23

    Pour aider Benoit Veyrat, quelques éléments fournis par la fédération française des villes moyennes.
    Il se rendra compte que Louviers est bien géré. http://www.wmaker.net/blocnotes/Tout-comprendre-sur-les-finances-et-l-impot-communal_a469.html

  8. Olivier Taconet 30 octobre, 2013, 14:18

    Merveilleux Benoit Veyrat sans soutien et sans idée. Il avait une idée et une ligne de conduite : ne pas dépenser ! L’étude qu’il avait promis au lovériens s’est réduit en un tract vindicatif et sans analyse sérieuse de ce qui fait la dépense d’une commune.
    La seule idée qu’il ait eu est celle du marché couvert qui lui aurait permis de dégager le centre-ville. IL revient dessus, en disant qu’il aménagera aussi le lieu pour les associations. Intéressant, parce que jamais fait … et en tous les cas très coûteux. Et le voilà qui se prend le boomerang en pleine figure : combien ça coûte, tout ça ? Sur un marché fermier, on ne peut pas vouloir le beurre et l’argent du beurre.
    Ce n’est pas avec une ligne aussi incohérente qu’il risque d’attraper le modem dans ses filets.

Write a Comment