Louviers, la fusion entre la CASE et la CCEMS est devenue réalité

Louviers, la fusion entre la CASE et la CCEMS est devenue réalité

C’est fait. La fusion entre la Communauté d’Agglomération Seine-Eure et la Communauté de Communes Eure-Madrie-Seine a été finalisée, officiellement, hier soir, devant la totalité des délégués communautaires des deux entités. Ils sont, maintenant, 101 dans une unique collectivité. Sous le manteau, c’est un pied de nez au préfet de l’Eure.

On s’en souvient, depuis plus de deux ans, le sujet faisait polémique. (Voir ici sur le lien) https://cameradiagonale.fr/saint-aubin-sur-gaillon-le-conseil-detat-rejette-son-rattachement-a-seine-normandie-agglomeration/?preview_id=18256&preview_nonce=def7f638c4&preview=true&_thumbnail_id=18259

En résumé, la maire de Saint-Aubin-sur-Gaillon voulait rejoindre l’Agglo Seine-Normandie-Eure, invitée par ses responsables. L’odjectif: mettre la main sur une commune riche par la manne des entreprises implantées sur le site de Saint-Aubin. A l’époque Sébastien Lecornu menait les opérations et le préfet de l’Eure lui donnait raison à plusieurs reprises. A plusieurs reprises, également, il furent désavoués par la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI), puis par le Conseil d’État qui eut le mot de la fin. Obligé de manger son chapeau, le préfet devait, le 14 juin dernier, prendre un arrêté “portant création de la communauté d’agglomération Seine-Eure, issue de la fusion de la communauté d’agglomération Seine-Eure et de la communauté de communauté Eure-Madrie-Seine à compter du 1er septembre 2019.

Présidence de la nouvelle Agglo, personne contre Bernard Leroy

Jeudi soir, donc, l’hémicycle de la CASE réunissait les 101 délégués communautaires pour élire le nouveau président et les 15 vice-présidents et vice-présidentes. Sans surprise aucune, c’est Bernard Leroy, le président sortant, qui a été réélu à l’unanimité moins 5 bulletins blancs ou nuls. Petit clin d’œil malicieux d’un votant qui a inscrit sur son bulletin le nom de Sébastien Lecornu. L’ordre du jour de la séance prévoyait, avant l’élection du nouvel exécutif, la prise de parole de divers intervenants. Unanimement, ils s’accordaient pour réélire Bernard Leroy à la présidence. Attitude qui avait pour objectif de ne pas politiser la désignation du nouvel exécutif après deux ans de lutte pour pour obtenir cette fusion, logique au plan territorial comme économique. Cependant, Marc-Antoine Jamet, le maire de Val-de-Reuil, y mit quelque bémol quant au choix de gouvernance de la majorité de tendance droite et centriste, sur diverses décisions et choix réalisés depuis bientôt 5 ans. (Voir extraits des interventions en vidéo).

La nouvelle Agglo aujourd’hui

Un total de 60 communes et 103 000 habitants; 2ème intercommunalité du département de l’Eure et 6ème de la Région Normandie, par son importance. La nouvelle collectivité va continuer son travail jusqu’aux prochaines élections municipales de mars 2020. Ensuite, une équipe partiellement renouvelée, issue des nouveaux exécutifs locaux, prendra le relais…pour 6 années.

Categories: Eure

Comments

  1. Zébulon 12 septembre, 2019, 10:18

    Reste à savoir si Bernard Leroy se représente à sa propre succession à la mairie du Vaudreuil son bilan devrait lui être favorable, son équipe municipale sera-t-elle reconduite? Y aura-t’il des nouveaux : certains valdéroliens, valdéroliennes voient bien Patrick Madroux, 2ème adjoint responsable des finances, du personnel ou Mme Véronique Bregeon, 1ère adjointe, responsable enfance et de la jeunesse comme premier magistrat de la commune. La réponse certainement lors de la soirée des vœux au Pavillon des Aulnes, lieu où habituellement le maire fait l’état des lieux, des projets pour sa commune, partage la galette des rois avec ses administrés !

Write a Comment