Louviers élections, PS et PRG retrouvent leur joie de vivre

Louviers élections, PS et PRG retrouvent leur joie de vivre

Cela ressemblait à une une conférence forcée. Surtout, il fallait avoir l’air ne de pas avoir l’air. Les élections départementales de mars permettent aux frères ennemis, d’hier, de s’entendre à nouveau, s’apprécier, se congratuler. Du passé, Leslie Cléret fait table rase. La conseillère générale PS sortante fait équipe avec Patrice Yung, ami  de Franck Martin, ancien adjoint chargé des Finances et ancien président de la CASE. Ils seront secondé par Anne-Jozy Guérard, élue de la municipalité Martin et Eric Lardeur, syndicaliste CGT. Une équipe sérieuse, certes, mais qui suscite déjà des interrogations quant à sa crédibilité. A Louviers, le souvenir des bagarres très dures et incessantes entre le PS et Franck Martin n’est pas oublié, comme tente de le faire croire Madame Cléret.

 

La candidate sortante expose, avec conviction, le sens de sa candidature après deux mandats accomplis et un troisième en cours. Elle rappelle le bon bilan de Jean-Louis Destans et de la majorité départementale. Le conseil général de l’Eure a été classé 2ème meilleur département pour sa gestion, selon l’organisme chargé d’établir un classement sur des données objectives, hors couleur politique. Leslie Cléret détaille son investissement dans cette majorité. Selon elle, “il n’y a pas d’échelon de trop sur l’ensemble des collectivités. Région, département, intercommunalités et communes, ont leurs spécificités et complémentarités. Il faut les csuppleantsonserver

“Nous sommes une équipe, je ne travaille pas en solo”

C’est le crédo de Madame Cléret. Elle implique Patrice Yung, puisqu’il est aussi candidat à part entière, mais aussi la suppléante et le suppléant. Anne-Josy Guérard est proche de Franck Martin. Elle a accepté son implication dans l’équipe à la demande du PRG. La jeune femme était très appréciée dans l’ancienne majorité municipale et Leslie Cléret n’a pas opposé de véto à son encontre. Eric Lardeur a prouvé, lui, son efficacité dans le combat pour le maintien de la papeterie M-REAL et des emplois, avec d’autres. La raison qui l’a conduit à rejoindre l’équipe pour les élections départementales, est la complémentarité des deux activités (vidéo)…

Débat interne, Leslie Cléret ne voulait pas de Patrice Yung

Franck Martin a exigé un binôme PRG-PS, alors que Madame Cléret souhaitait Eric Lardeur comme titulaire, à ses côtés et n’acceptait pas le “diktat Martin“. Elle menaça de se retirer purement et simplement. Devant son attitude, Franck Martin répliquait “si Cléret n’accepte pas, je mets en place une équipe 100% PRG face au PS”. Une décision qui aurait abouti à la défaite de Leslie Cléret, dès le premier tour. Finalement, pour le PS il valait mieux avaler son chapeau.

Six ans de guerre entre Martin et des membres PS

La langue de bois de Leslie Cléret, sur le sujet, fait sourire. Les joutes entre elle et l’ancien maire. de Louviers sont mémorables. Mais pas seulement. Qui ne se souvient des épisodes,  par blogs interposés, entre Franck Martin et Marc-Antoine Jamet? La coupure était consommée. Chaque camp voulait la défaite de l’autre. Alors, dire aujourd’hui que seuls “les professionnels” retiennent ces bisbilles de cour de récréation, n’est pas très sérieux. Exemple, en cliquant sur ce lien l’on pourra constater les jeux de cour de récréation: http://www.wmaker.net/blocnotes/Vent-de-panique-au-PS-il-faut-sauver-le-soldat-Cleret_a116.html

Évidemment, Leslie Cléret, Patrice Yung, Anne-Josy Guérard et Eric Lardeur, conservent leurs chances, les 22 et 29 mars prochains, malgré une situation quelque peu comique.

 

Categories: Eure

Comments

  1. Marie A 14 février, 2015, 16:05

    Oui , c’est de la comédie tragi-comique, une ” union” pour éviter la défaite , mais comment s’étonner après si le taux d’abstention est élevée ?

Write a Comment