Louviers-délinquance, le maire a raison mais….

Louviers-délinquance, le maire a raison mais….

François-Xavier Priollaud, le maire de Louviers, a rédigé une lettre ouverte, par voix de presse, à la Procureure de la République de l’Eure. Dans sa missive, le premier magistrat de la ville dénonce la délinquance qui se développe dans les quartiers et interpelle la magistrate pour son manque de réactivité et son laisser-aller en matière de réponse à apporter. Monsieur le maire a fortement raison sur le fond, mais....

Voitures brûlées, cambriolages à répétition, comportements inciviques envers les policiers et autres “joyeusetés” du même genre, sont devenues le presque-quotidien d’habitants de quartiers de Louviers…et d’ailleurs. Le décor est planté. Le dernier développement, dénoncé par le maire, d’une situation générale, remonte à la nuit du 23 au 24 juin dernier. Des faits graves et insupportables par les gens qui les subissent. Monsieur Priollaud rappelle, dans sa lettre ouverte, que des caméras de surveillance, installées par la ville, ont permis l’arrestation de quatre délinquants responsables, cette nuit-là, des faits. Toutefois, ce qui surprend et scandalise le maire de Louviers c’est la nonchalance de la justice, donc de la procureure, d’avoir, après leur garde à vue, fait relâcher les voyous avec un seul contrôle judiciaire, alors qu’ils auraient dû comparaitre immédiatement et être incarcérés jusqu’au jugement en correctionnel. Jusque-là, le maire de Louviers est dans son rôle et sa vive émotion est parfaitement justifiée et compréhensible. Mais, l’autre versant est différent. La réalité est que Monsieur Priollaud dénonce une situation presque ancestrale…

Une très vieille histoire de manque de moyens

Et l’on pourrait écrire 10 tomes de 800 pages chacun, pour rappeler ce que fut, ce qui est, la politique en matière de justice depuis plus de 40 ans. Monsieur Priollaud devrait savoir (il sait). que la justice, institution régalienne, est en déshérence budgétaire, laissée à l’abandon par les gouvernements successifs de droite, de gauche, du centre. Monsieur le maire de Louviers a soutenu certains de ceux-là. Alors, oui, la justice va mal, mais parce que les moyens nécessaires lui ont toujours manqué. Personne et aucun journaliste n’a jamais vu celui qui se plaint aujourd’hui, manifester auprès des magistrats quand ils demandaient les moyens nécessaires pour rendre une justice digne dans un pays comme la France.

Tout le système judiciaire est brinquebalant. Les prisons en surpopulations et les effectifs pénitentiaires en constantes diminutions par décisions politiques, comme chez les policiers et gendarmes. Même situation chez les magistrats.

Responsabilité des politiques

Le coup de gueule du maire de Louviers est, encore une fois, légitime. Mais il veut lui donner une impression de nouveauté, de découverte. La Procureure d’Évreux n’aura pas d’autre réponse à faire au maire de Louviers. Elle le renverra aux décisions politiques de ses amis et adversaires, élus par les français. Les magistrats, juges et parquets, en premier lieu, ne font pas la loi. Ils l’appliquent avec les moyens que les politiques leur octroie.

Categories: Eure

Comments

  1. Stéphane 25 juillet, 2020, 19:40

    le voila le petit politicard quand il c’était présenté contre Martin en 2014 il nous expliquait que la délinquance à louviers c’était un scandale, que Martin ne faisait rien et fallait qu’il parte, donc c’était la faute du maire. Maintenant la délinquance c’est pire mais le maire n’est pas fautif parce que le maire c’est lui, alors il accuse la procureur de la république. c’est quoi ce mec.

Write a Comment