Législatives 2017, Catherine Delalande pourrait succéder à Franck Gilard

Législatives 2017, Catherine Delalande pourrait succéder à Franck Gilard

Rien n’est jamais plié, car tout peut arriver jusqu’à la dernière limite. Néanmoins, la conseillère départementale de Vernon, Catherine Delalande, élue en 2015 en binôme avec Sébastien Lecornu, pourrait être la prochaine candidate “Les Républicains” de la 5ème circonscription de l’Eure. La jeune femme, dans un cercle très restreint de deux ou trois personnes, part favorite pour remplacer Franck Gilard l’actuel député, en place depuis 2002. Ce choix, Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu vont l’assumer le moment venu. Ce sera après la primaire de la droite, de novembre prochain. Peut-être avant.

La succession de Franck Gilard agite des esprits. Dans la 5ème circonscription de l’Eure, la droite est trop bien implantée pour se laisser ravir le siège par les oppositions de gauche et FN. Une situation en or qui fait rêver. Autant le dire sans artifice: le candidat, ou candidate désigné par le parti est quasiment sûr de siéger au Palais Bourbon.

Franck Gilard incontournable

Subsiste une incertitude: la décision de Franck Gilard n’est pas fixée. Le député s’interroge encore sur l’opportunité, ou non, d’arrêter après 15 ans de mandat parlementaire. Il n’est pas opposé, à 67 ans (en 2017)  à boucler un 4ème mandat et en même temps ne boude pas le plaisir d’une retraite à un âge raisonnable. Très discret sur le débat en coulisse, il précise, au moins, que rien ne se fera dans son dos et entend être associé à la décision finale.

Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu à la manœuvre

Les deux hommes ont la main sur le Département et la Région. Fidèles à leurs engagements politiques sur le thème “On va vous offrir de nouvelles têtes”, ils souhaitent le départ de Franck Gilard pour proposer une candidature de leur choix.  Le député fait la sourde oreille tout en écoutant. Les patrons du parti, dans l’Eure, BLM et SL, ne le bousculent pas trop, préférant la méthode douce. Ils connaissent le talent de Franck Gilard à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Gilard, en vieux renard, sait contourner les obstacles. A ce jour, tous les cas de figure sont permis, y compris à affronter un candidat, ou une candidate, de son parti, qui le chagrinerait. La candidature, potentielle, de Catherine Delalande reste une option sérieuse. D’autant qu’un élément nouveau, au plan national, va pratiquement obliger le parti “Les Républicains” à investir davantage de femmes aux législatives de 2017. La règle sur la parité, en effet, va alourdir substantiellement le montant des amendes infligées aux partis politiques qui préféraient, jusqu’alors, payer plutôt que laisser des circonscriptions à des femmes. Cette fois, le parti de Nicolas Sarkozy va revoir sa position. Dans l’Eure, la droite prévoit deux circonscriptions pour des candidates.

Catherine Delalande, mi-figue mi-raisin

Elle est docteur vétérinaire, aime son métier et entend l’exercer pleinement. Il n’y a pas d’incompatibilité avec un mandat parlementaire, mais il faut trouver du temps. La conseillère départementale n’est pas à l’origine de sa candidature, elle a été seulement approchée informellement, avec tous les égards quant à sa “fiabilité” et son “intelligence”.  Avec un tel appui, la jeune femme aura du mal à décliner la proposition.

Autres candidats potentiels

Ils sont plusieurs à lorgner sur la 5ème circonscription. Surtout dans l’équipe vernonnaise. L’éventualité d’un retrait de Franck Gilard suscite des vocations. Sébastien Lecornu a lui-même été tenté, mais son élection à la présidence du Département le met dans une position difficile. Comment pourrait-il, une nouvelle fois, se défaire d’un mandat en cours pour aller plus haut? L’opération ne serait comprise ni par ses amis, ni par les électeurs. L’adjoint au maire, Johan Auvray, est intéressé. Il a le profil et une sensibilité politique affirmée,  mais ne s’opposera pas à la décision de Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu, si ces derniers avaient une autre idée.

Comme souvent, les responsables politiques attendront la dernière minute pour se prononcer. Une attitude destinée à ne pas semer le trouble et la zizanie au sein de l’équipe. Pourtant, la décision, quelle qu’elle soit, in fine, fera des malheureux. C’est le tribu à payer lorsqu’on entre en politique. Ils le savent tous.

Crédit photos: l’auteur et le site gasny.fr

Categories: Vernon

Comments

  1. RAOULT E. 27 janvier, 2017, 10:52

    A Alain; qui verrait bien “le maire de gisons” comme remplaçant du député Franck Gilard et madame Delalande comme suppléante je réponds qu’il ne faut pas faire de forcing pour les élections de juin dans la 5ème circonscription. Isabelle Duong est officiellement admise pour la 3ème et le prestigieux M. Legendre pour la 2ème circonscription. Monsieur Rassaert, nouveau maire de Gisors depuis moins de 2 ans et adjoint au conseil du Département depuis 1 an et 1 mois, est fringant bien que mal fringué. C’est un garçon d’avenir mais ” il faut laisser du temps au temps”, comme dirait l’autre (même chose pour l’apprentie en politique madame Delalande, excellente vétérinaire et mère de famille irréprochable.

  2. José Alcala Author 27 janvier, 2017, 10:34

    Alain
    Oui, ce sera très probablement le maire de Gisors, Alexandre Rassaërt, qui sera investi dans la 5ème circonscription. Je l’ai écrit le 12 janvier dernier. Toutefois, vous réagissez à l’article du 24 mai 2016, où il était question de la candidature de Catherine Delalande parce qu’elle avait été pressentie à ce moment-là. Elle avait ensuite décliné la proposition.

  3. Alain 26 janvier, 2017, 22:40

    Moi je verrai plutôt le maire de gisons et madam
    DELALANDE suppléante …

  4. José Alcala Author 8 juillet, 2016, 18:31

    @ exodus
    L’hypothèse d’un 4ème mandat pour Franck Gilard est réelle si les conditions ne sont pas réunies pour un retrait volontaire. A priori, le contenu de l’article correspond à une réalité, qui peut bien entendu évoluer. Mais si Paris-Normandie parle de 4ème mandat à coup sûr, c’est probablement que le journal a de meilleurs informateurs. Il faut l’en féliciter.

  5. exodus 8 juillet, 2016, 18:03

    Finalement Franck Gilard semble vouloir se représenter pour un 4eme mandat (Lu dans Paris-Normandie).

    Sauf erreur, il avait déclaré prendre sa retraite. Promesse en l’air?

  6. José Alcala Author 12 juin, 2016, 11:44

    @ exodus
    Pour répondre à votre question, il semble que Frédéric Duché ne sera pas candidat pour prendre la suite de Franck Gilard en 2017. Il m’avait répondu, lors d’un interview en 2014, qu’il avait choisi de se consacrer à la ville des Andelys et au Département.

  7. exodus 11 juin, 2016, 17:45

    Bonjour,

    merci pour ces informations. Les jeunes politiques (S. Lecornu) ne sont manifestement pas différents de leurs aînés.

    Que pensez vous de la possibilité d’une candidature de Frédéric Duché? Il est actuel assistant parlementaire de Franck Gilard et maire des Andelys.

    Merci pour votre site!

  8. Max Vermorel 26 mai, 2016, 16:50

    Bonjour,

    votre retour nous fait plaisir. vos pronostics sont toujours bons alors soit M Gilard, soit Mme Delalande. vous êtes voyant ou alors vous voyagez dans le temps et revenez du futur.
    plus sérieusement, votre connaissance du milieu politique eurois nous éclaire et c’est pour cela que nous attendions votre retour avec force.

  9. Christian Gâteau 26 mai, 2016, 16:06

    Super
    Enfin de l’info
    Amicalement

Write a Comment