Juppé ne remplacera pas Fillon

Juppé ne remplacera pas Fillon

10h43, Bordeaux. L’air grave, le ton acéré mais calme. Les mots et les phrases bien détachés et le fond de sa courte déclaration, sans ambiguïté. Alain Juppé ne sera pas, quoi qu’il arrive, le nouveau candidat Les Républicains. Dans sa déclaration il dénonce l’entêtement de François Fillon, la radicalisation de ses électeurs LR, ceux qui hier dénonçaient son programme et qui viennent le chercher aujourd’hui etc..Des conditions qui ne lui permettraient pas de réunir sa famille politique ainsi que les électeurs de droite et du centre…..Fin de séquence pour celui qui perdit la primaire, largement et qui n’entend pas “sacrifier sa vie et sa famille” dans une aventure très risquée.

Et Maintenant? Tous l’état major Les républicains accélère le processus  pour trouver un candidat de substitution. L’option François Baroin qui semblait la plus probable commence à être contestée. Pour la première fois, ce matin, un cadre du parti a osé prononcer le nom de Nicolas Sarkozy, arguant sa  3ème place à la primaire. Selon la logique défendue par les responsables LR,  en cas de défection c’est le suivant qui doit prendre le relais, la boucle est bouclée. Mais cette probabilité pourrait provoquer une levée de boucliers au sein du parti mais aussi chez les électeurs de la droite et du centre….A suivre.

Categories: France

Comments

  1. Zébulon 7 mars, 2017, 09:07

    Alain Juppé ne veut pas être la roue de secours ce n’est pas étonnant. La rivalité des clans bien orchestré n’a permis qu’une chose un “pschitt” comme dirait Jacques Chirac, qui soit dit en passant, doit bien sourire. Par contre on ne voit plus Bernadette Chirac dans un meeting, on ne l’entend plus ? Il ne reste plus qu’un “barouin” d’honneur car François Fillon ira jusqu’au bout car il tient toujours ses paroles et il a le soutien des électeurs qui lui ont donné mandat pour cette présidentielle. Il y en a un qui doit jubiler mais aussi se demander comme il va falloir faire pour cette élection : Nicolas Sarkozy ne doit pas dormir beaucoup ! Alors en attendant le spectacle continue avec ceux qui tirent leur révérence, ceux qui veulent s’abstenir, d’autres qui défendent leur “ami” et il y a certains anciens ministres fidèles à Nicolas Sarkozy essaient de réussir le puzzle tout en espérant gagne un porte-feuille on ne sait jamais par les temps qui courent mieux vaut être prévoyant non ! Allez le futur ne manque pas d’avenir.

  2. Ben Oït 6 mars, 2017, 20:32

    Sage décision, déclaration claire, c’est bien dommage que cet homme d’Etat ne puisse pas briguer le poste de président de la république, il en avait vraiment la stature. La droite avec Fillon n’a rien à espérer, tant pis pour elle! Il faut un vrai “renouveau”.

Write a Comment