Jean-Marc Ayrault à Aubevoye


Ayrault AubevoyLe chef du gouvernement était précédé par le ministre de l'Education Nationale et la ministre déléguée chargée de la Réussite Educative. Une visite, dans l'Eure, symbolique, pour toutes les écoles du pays. Ce déplacement ministériel était très surveillé des grands médias nationaux, non seulement pour le dossier de l'éducation, mais aussi sur l'aspect "rentrée des classes" du gouvernement.

 

Le Premier ministre a fait coincider la rentrée gouvernemantale avec la rentrée scolaire. La province est un excellent test et la visite de ce matin s'est plutôt bien déroulée pour les trois membres du gouvernement. Le thème abordé avec les enseignants portait sur la "réussite et le bien-être des enfants"? Une phrase prononcée à plusieurs reprises par Jean-Marc Ayrault. Dans son exposé, le Premier ministre a exprimé toute la gratitude du gouvernement pour len monde enseignant, sans oublier les préoccupations du moment, "…confiance dans les capacités de la France à réussir son redressement et conscient, aussi, que le chantier prioritaire reste l'emploi….au coeur de ce redressement il y a l'éducation et la formation tout au long de la vie….Je ne suis pas venu dire que rien n'a été fait avant et que tout reste à faire, mais ce qui est à faire c'est la mobilisation de tous les acteurs de la société française pour la réussite et le redressement". Et le Premier ministre d'évoquer les cinq années qui viennent où la mobilisation nécessaire sera une réalité, dans la formation des enseignants et de préciser que l'enseignement a été le seul secteur où la formation a été arrêtée, mais que cette période est révolue, "Nous allons commencer, cette année, la reconstruction de la formation des maîtres…"

Le ministre de l'Education Nationale fut, lui, questionné sur l'intérêt d'avoir nommé une déléguée à la réussite éducative. "Une spécialité qui mérite traitée en permanence, ce qui donnera plus de chances aux enfants…

Dans les classes, le Premier ministre a dialoguer avec les enfants et les enseignants. A la sortie, une nuée de caméras et de micro l'attendaient.    Vidéo.

Categories: Eure

Comments

  1. Emmanuel 5 septembre, 2012, 21:09

    José,
    Les salariés de Cinram Louviers ne sont pas venus perturber la visite du 1er Ministre à Aubevoye. Cette entreprise (anciennement Philips, PolyGram, Universal), vit très probablement ses dernières heures. Depuis 1956, elle faisait partie du paysage industriel de Louviers. Sa disparition, après celle de Portenseigne sa voisine, va laisser un immense vide dans la mémoire de beaucoup. Un article de votre part sur ce sujet serait certainement apprécié. Merci.

Write a Comment