Hervé Morin et son désir d’avenir pour les centristes de l’UDI

Hervé Morin et son désir d’avenir pour les centristes de l’UDI

Ce fut un Conseil National de l’UDI passé presque inaperçu. Pourtant, le discours d’Hervé Morin, député centriste de l’Eure, a été des plus musclés. L’ancien ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy n’y va pas avec le dos de la cuillère, comparant l’époque actuelle avec les années 30, celle des ligues d’extrême-droite at autres affaires Stavisky (voir texte ci-dessous en PDF). Il était intéressant de demander l’avis du délégué départemental de l’UDI, François-Xavier Priollaud.

Pour le maire de Louviers, l’un des responsables départemental du parti centriste, l’UDI n’a pas vocation à se fondre dans la droite UMP. Selon lui, il faut deux pôles forts du centre-droit et de la droite. Complémentaires dans l’action politique, mais dissociés. Chacun chez soi…..

Samedi dernier, au Conseil National de l’UDI, Hervé Morin a été très offensif. Il a disséqué et analysé la situation politique d’aujourd’hui. Pour ce faire, le député de l’Eure a revisité diverses périodes de la politique française. Les années 30 et ses nationalismes, son chômage, la montée de l’extrême-droite, les affaires qui firent vaciller la République. Comparaison claire à l’actualité d’aujourd’hui. Puis 1940 avec Pétain, la France trahie. 1958 et l’avènement de la 5ème République etc.

Hervé Morin réitère son message européen, le besoin d’appaisement et une politique plus claire, le besoin de réformes. Processus qui ne peut aboutir sans la participation active du centre-droit, dont il est l’un des piliers. Hervé Morin reste insensible à la main tendue d’Alain Juppé qui souhaite un accord avec les centristes.

Ce que l’ancien ministre ne dit pas ce sont les raisons pour lesquelles il est resté muet au temps où il gouvernait.

Discours d’Hervé Morin, cliquer dessus:  Téléchargement Discours CN 14 juin Hervé Morin

Categories: France

Comments

  1. Jonathan 26 mars, 2015, 15:27

    Hervé Morin ferait mieux de s’allier avec le Parti liberal-démocrate qui est pour l’instant une force naissante mais qui a beaucoup d’avenir, plus adaptée aux enjeux du 21e siècle…

  2. ericp27 19 juin, 2014, 09:53

    il ne manque plus qu à voir Morin tomber dans les bras de Bayrou (ou inversement) et ce sera le “pompon”

  3. Amor_LOUHICHI 17 juin, 2014, 17:49

    Une UDI forte de ses valeurs et fondements centristes ouverte soit, à ses partenaires de droite mais sans allégeance ou soumission.
    Un dialogue d’égale à égale, seule option à une installation durable d’un Centre fort et actif.
    Sans langue de bois aucune, dans un contexte d’une droite divisée et en proie d’ores et déjà à des tensions et batailles qui ne font que commencer, une gauche au pouvoir tout aussi affaiblie et divisée et des extrêmes désormais représentés, le Centre a plus que jamais sa carte à jouer et une fenêtre pour installer durablement sa position sur un échiquier politique en plein refondement.
    Il nous incombe et en particulier lors de la désignation de notre futur président ou présidente de ne pas céder aux mêmes démons que l’UMP connaît et que le PS risque fortement de connaître.

  4. Paule Puigserver Gervois 17 juin, 2014, 16:50

    “LE CENTRE DANS UNE GRANDE CLARTE ” j’ai envie de dire “amen” .Il aura fallu 7 ans(2007-2014 ) pour arriver à cette conclusion .
    “Il faut une Droite Forte et un Centre Fort ” n’Est-ce pas ce que martèle F. BAYROU depuis 2002 ?
    Il me revient en tête une citation de F.MITTERRAND :” La France est une Nation impétueuse qui ne sait revenir à la vérité qu’après avoir épuisé l’erreur” .
    A la manière de Sœur Emmanuelle :” yallah ”

Write a Comment