Gaillon suite, deux incidents lors de la Marche d’hier

Gaillon suite, deux incidents lors de la Marche d’hier

Dans le précédent reportage vidéo d’hier, aucun incident n’apparait. C’est normal, le contexte ne laissait place qu’à l’unité totale de l’ensemble des français. Il en fut ainsi partout. Passés ces moments de joie et de liesse populaire, l’information générale peut reprendre ses droits. C’est ce que l’ensemble de la presse française a fait aujourd’hui. Il en est de même pour Caméra Diagonale. Ainsi, à Gaillon, après le discours du maire, le cortège devait prendre le départ. C’est à ce moment précis qu’une gaillonnaise interpelle le maire, Bernard Le Dilavrec, pour lui demander la parole. S’ensuit la séquence visible sur cette vidéo. Vingt minutes plus tard, c’est votre serviteur, à travers Caméra diagonale, qui est pris à partie par un individu agressif et outrancier, séquence suivante sur la vidéo….

Le premier incident est provoqué par Madame Jacqueline Sautereuil, une gaillonnaise que Bernard Ledilavrec connait bien, puisqu’ils ont été tous deux professeurs au lycée Dumézil de Vernon. Madame Sautreuil accuse le maire de Gaillon de “bouffer du musulman du matin au soir” (vidéo) en termes mieux choisis, de ne pas aimer les musulmans. Bernard Ledilavrec se défend de cette accusation et spontanément révèle qu’il ne se rend jamais dans la boutique d’un commerçant maghrébin de Gaillon. Il fut invité par Madame Sautereuil à aller prendre un café chez lui et il a décliné. Hier, la personne a fait un scandale en public sur ce sujet. Des participants lui expliquaient que ce n’était ni le lieu ni le moment d’interpeller le maire….

Le second incident concerne Caméra Diagonale. Pendant le tournage du reportage, un personnage lance injures et invectives en direction de la caméra, qui continue de tourner, évidemment. L’individu balbutie des phrases surprenantes “la couille droite du caméraman“???…tu te souviens de moi, t’avais pas voulu me filmer…??? je vais descendre ta caméra…???et un peu plus tard j’apprends que je suis un “blog PS”…??

Une enquête rapide dévoile que le personnage s’appelle Didier Lefèvre, ancien instituteur et colistier sur une liste de gauche dissidente du maire de Gaillon, en mars dernier. Lors des reportages le choix des Interviews se portait sur les têtes de listes et non des suivants. L’homme aurait considéré ce choix comme un affront. Hier, il portait une étiquette sur la poitrine du journal “La Dépêche”, laissant ainsi croire qu’il était journaliste à l’hebdomadaire eurois. Mais les journalistes ne se collent jamais d’étiquettes sur le ventre, leur seule carte professionnelle dans le portefeuille, suffit. La réalité est moins brillante pour l’énergumène: il avait été correspondant de presse pour le journal…il y a 20 ans.

 

 

Categories: Eure

Write a Comment