Fusion, suite, le rapport de CESE de la CAPE

Fusion, suite, le rapport de CESE de la CAPE

A quoi a servi la création du Conseil Economique, Social et Environnemental de la CAPE, qui a planché sur les tenants et aboutissants de la fusion des communes de Vernon et Saint-Marcel, si le maire de Saint-Marcel et président de l’Agglo, refuse la fusion après en avoir été le vaillant défenseur? Mais à rien. “Des dizaines d’heures de travail, de la volonté et de l’énergie, fichus par terre”. C’est ce que pensent les conseillers du CESE. Le projet, pourtant, était ficelé. L’étude a commencé sur les bases de la loi NOTRe, initiée par le Président de la République. Elle est le 3ème volet de la réforme territoriale.

Ainsi, comme l’indique le rapport du CESE, (voir lien PDF ci-dessous), la clause des compétences générales est supprimée pour les départements et les régions. Les deux collectivités n’auront plus le droit d’intervenir sur tous les sujets, comme c’est le cas actuellement et d’engager des dépenses dans divers domaines de l’action publique. Ainsi, l’on voit la compétence transport au conseil départemental et à la région, idem pour le tourisme, la santé, le développement économique et tutti quanti. Des doublons qui coûtent très au contribuable et des élus semblent s’en moquer  comme de leur première chemise. Cette générosité, avec l’argent des autres, commence à devenir pesante, surtout pour le porte-monnaie. A partir de 2017, chaque échelon, conseil départemental et conseil régional se verront assigner des compétences propres. Terminé le gaspillage souvent assimilé à du racket. Disons plutôt de la prétention de certains élus.

Le CESE a bien compris la situation et le président du conseil départemental, Sébastien Lecornu campe sur cette ligne. C’est pourquoi, il soutient le principe d’une fusion entre les communes de Vernon et Saint-Marcel, dont les conséquences financières tendront à davantage de rationalité, avec, notamment, la baisse des coûts.

Le rapport du CESE, très instructif. Cliquer surv le lien PDF:

151204_v2_cese_cape_fusion_vernon_stmarcel

Categories: Vernon

Comments

  1. François Lasnon 13 septembre, 2016, 14:01

    Je pense comme Henri Clément, pourquoi ne pas avoir diffusé ce document, d’une grande qualité, à tous les habitants de Vernon et Saint-Marcel? Il est encore temps de le faire. Cela permettrait à tous les sceptiques, les ridicules, les conservateurs de tendance arriérée, de comprendre les enjeux au lieu de tout rejeter en bloc.

  2. Henri Clément 11 septembre, 2016, 16:47

    Tout cela ne nous dit pas en clair pourquoi le gros mangeur de cerise (photo de l’article précédent) s’est opposé au projet de clafouti, mais qu’importe.
    Occasion de découvrir le contenu remarquable de ce rapport où enfin apparaissent, outre une vue d’ensemble rarement déployée, des idées de développement novatrices (comme ces entreprises du nautique fluviales, l’ université ouverte… moins d’accord pour miser sur le faux art dit con-temporain). Car oui, l’agglo manque d’une identité et d’un axe économique fort.
    Evidement, ceci explique cela, on change enfin de niveau d’approche et tout les élus ne savent, me peuvent ou ne veulent peut-être pas jouer dans cette cour là.
    Il faudra savoir ce qu’en pensent les habitants mais l’ont-ils lu, le projet a t-il été promotionné dans l’opinion local ? Dire que “ce sont les élus qui décident” reste un peu court.

  3. Zébulon 11 septembre, 2016, 11:36

    Prenons l’exemple des travaux dans une commune s’il n’y a pas de concertation avec tous les services concernés (EDF, GDF, les opérateurs téléphoniques, le distributeur de l’eau,etc.) vous allez vous retrouver avec des travaux sur la chaussée pour chaque rénovation, mise au normes avec à chaque fois des problèmes de circulation, des coûts des travaux, de réfection de chaussée, de manque à gagner pour les commerces alors qu’une seule tranchée avec des travaux bien planifiés est la solution idéale. Alors que dans l’avenir si pour chaque projet il y a un seul interlocuteur pour un dossier bien étudié en amont avec tous les partenaires communaux, départementaux, régionaux, publics, privés avec une bonne budgétisation, planification tout le monde y trouvera son compte et notre porte-monnaie aussi.

  4. H. Herry 9 septembre, 2016, 20:44

    Nous n’avons jamais pensé au CESE que notre travail avait été fichu par terre. Ce fût un excellent exercice qui nous a permis de nous connaître, d’apprendre à travailler ensemble…La mission du CESE est d’éclairer les élus soit sur des sujets qu’ils lui soumettent (c’est le cas de l’étude sur la fusion Vernon Saint-Marcel) soit sur des sujets d’intérêt général dont le CESE souhaite s’autosaisir (ce qui est le cas du diagnostic partagé de territoire qui vient de se terminer). Le CESE produit des avis, suscite le débat mais ce sont les élus qui décident. Le CESE ne ressent aucune forme de frustration si ces avis ne sont pas suivis….c’est la règle du jeu, elle est claire pour tous.

    Hervé Herry
    President du CESE des Portes de l’Eure

Write a Comment