François Hollande s’attaque au cumul des mandats

Hollande C'est dit. Si François Hollande devient le prochain Président de la République, s'en sera fini pour les carrières de cumulards. Sujet très souvent évoqué par les partis politiques, mais jamais pratiqué dans les faits. Si le candidat à la primaire socialiste tenait ses promesses, dans l'hypothèse d'une victoire finale, voici ce que serait la configuration politique dans le département de l'Eure.



Détaché, haut la main, dans les intentions de vote pour la primaire socialiste, François Hollande se positionne de plus en plus dans la course à l'Elysée. De fait, rien n'est jamais joué à sept mois du second tour, décisif, de la plus importante élection française, mais le député de Corrèze devient le soucis premier pour le Président sortant. Il le sait et veut maintenant aller vite pour gagner la confiance des français. Un des sujets que François Hollande veut porter, à la fois comme symbole mais aussi comme indispensable dans la pratique de la politique est l'arrêt du système de cumul de mandats. Des efforts ont été consentis depuis une vingtaine d'années par la gauche et la droite, sur cette question, mais des tergiversations et autres amendements n'ont pas permis de régler définitivement la situation.
François Hollande pense que le moment est venu de mettre le sujet à plat. Ce qu'il propose n'est pas révolutionnaire, simplement juste et efficace. C'est déjà beaucoup. Ainsi, il fera adopter une loi "limitant le cumul des mandats, mais non une interdiction totale". En d'autres termes, un parlementaire, par exemple, pourra cumuler un mandat local, mais pas avec un exécutif local ou associé à un exécutif local. C'est-à-dire qu'un député ou un sénateur, pourra être conseiller municipal, conseiller général, conseiller régional, mais pas président de conseil général, président de conseil régional, maire, maire-adjoint et président de Communauté de Communes ou d'Agglomération. Changement considérable par rapport à la situation d'aujourd'hui. Cette mesure est inscrite dans le programme du Parti Socialiste, mais le candidat retenu ensuite a toute latitude de le concrétiser, ou non. François Hollande annonce la couleur. Pour lui, cette mesure entrera en application.

Pour donner un aperçu, concret, de ce qu'entrainera cette loi, voici ce qu'il en serait dans l'Eure.

Hervé Maurey, sénateur, ne pourrait plus être maire de Bernay.
Bruno le Maire devra abandonner toute vélléité de conquête de la mairie d'Evreux, s'il était réélu député de la 1ère circonscription.
Michel Champredon devra abandonner sa charge de maire et de président de l'Agglo, s'il battait Bruno Le Maire dans la 1ère circonscription.
Jean-Pierre Nicolas ne pourra se représenter à la mairie d'Evreux, s'il conservait son siège de député dans la 2ème circonscription.
Philippe Nguyen Thanh devra abandonner son siège de maire de Vernon s'il battait Franck Gilard, le député sortant, dans la 5ème circonscription.
Jean-Louis Destans devra choisir entre la présidence du conseil général et son mandat de député, s'il battait Jean-Pierre Nicolas, dans la 2ème circonscription.

Les tranquilles

Franck Gilard. un seul mandat de député, ne prétend pas à autre chose.
François Loncle. Un seul mandat de député, ne prétend pas à autre chose.
Hervé Morin. Un mandat de député et de conseiller général.
Marc-Antoine Jamet. Un mandat de maire et de conseiller régional. Rien d'autre à l'horizon.
Franck Martin. Un mandat de maire, de conseiller régional et de président de l'Agglo.

Categories: Eure

Comments

  1. Blanche 2 octobre, 2011, 18:01

    4. Blanche 30/09/2011
    Il faudrait changer le système d’élection des Présidents d’Agglo. Tous les citoyens d’une agglo devraient élire le Président d’Agglo.Avec le système actuel, nous assistons à une confiscation de la démocratie. On reprend toujours les mêmes et on favorise toujours les mêmes.
    S’il y non cumul des madats,ce doit être un seul mandat par personne sur une durée déterminée,afin d’éviter cet encroûtement des politiciens qui font de la politique une source de revenus et ne sont pas au service des citoyens et vont à l’encontre des besoins des gens.
    http://

  2. Paul duchamp 2 octobre, 2011, 17:57

    paul duchamp 29/09/2011
    C’est une bonne chose que M. Hollande se rallie enfin à cette importante proposition de Martine AUBRY. Proposition qu’elle impose d’ailleurs à tous les élus de son parti….Grace à elle, le parti est à la pointe de cette réforme tant attendue par les Français !
    http://

Write a Comment