Flash Région, Alain Le Vern nommé à la SNCF

Le VernC'est un commentateur de Caméra Diagonale, très informé, qui l'écrit sous l'article de la démission d'Alain Le Vern de la présidence de la Région. L'ancien président aurait été nommé Directeur Général de la SNCF, en charge des Régions et du service Intercités. Lire son commentaire, remonté ici.

Philippe a dit :

N'en déplaise à M. Martin dont la
naïveté l'honore, M. le Vern vient d'être nommé Directeur général de la
SNCF, en charge des Régions et du service Intercités.
"Pas de tuyau de troisième main, ni d'explication par la bande du
billard, ni même de coup fourré politicien", mais bien une fusée à
plusieurs étages dont la tête n'est pas encore atteinte.
Bien sur, les louangeurs officiels insisteront sur la plus-value
incontournable du personnage, dans un domaine qu'il maîtrise
parfaitement (les transports), et rien à voir bien entendu avec sa
démission-surprise et une quelconque compensation. Question : le poste
est-il créé pour M. le Vern où était-il fortuitement vacant depuis 1
mois ?
On attend avec impatience de connaître le successeur de M. le Vern au
Sénat. Là-aussi, les rebondissements pourraient être … bondissants 🙂
Et l'électeur-citoyen floué.
Court éditorial
Enfin, les usagers de la SNCF, de Vernon et d'ailleurs, ont trouvé un interlocuteur qui va s'occuper enfin de leurs problèmes de transports. Les associations de défense vont être satisfaites de savoir qu'un ancien élu, important, de la Région, sollicité à maintes reprises et qui ne pouvait agir au-delà de ses prérogatives, détient maintenant le pouvoir de décision. Alain Le Vern mettra un point d'honneur à défendre le maintien de la TVA sur les titres de transports, dont la hausse devait être effective à partir du 1er janvier prochain. Il saura aussi faire le nécessaire pour mettre de l'ordre dans le cadencement et les horaires imposés, ainsi que dans le problème des retards des trains.
Categories: Eure

Comments

  1. Renaud 25 octobre, 2013, 22:45

    Une évidence qu’il allait rebondir sur un poste avant tout rémunérateur! Ce grand moralisateur a succombé comme beaucoup de ses amis socialistes aux sirènes de l’argent. Sa collègue M Lebranchu a décidé de placer le pantouflage des fonctionnaires sous surveillance et de contrôler les départs vers le privé de tous les fonctionnaires et contractuels, gageons qu’elle l’étende aussi aux élus .

  2. Bernard Touchagues - l'Union pour Vernon 22 octobre, 2013, 12:56

    Je ne serais pas non plus trop optimiste sur ce que l’on peut attendre de l’ancien président de la région Haute Normandie dans ses nouvelles fonctions,et ce pour deux raisons liées à mon expérience de conseiller régional :
    1 – Alain Le Vern lorqu’il répondait à mes prises de position contre la mise en place du cadencement qui a tant pénalisé les Vernonnais répondait systématiquement que c’était aux usagers de s’organiser en fonction des horaires et non l’inverse !
    2 – J’ai la conviction que M.Le Vern a laché notre ville en échangeant une réduction du cout kilométrique facturé par la SNCF à la région Haute Normandie contre l’acceptation que Vernon devienne un terminal d’omnibus franciliens.
    Je dois dire que j’avais l’impression à l’époque qu’il “travaillait” déjà pour le compte du lobby ferroviaire français et non pour la défense de ses administrés…!
    Si la liste que je mène pour les prochaines élections municipales l’emporte, il est clair que le retour, par tous les moyens possibles, à une qualité de service (temps de trajet, régularité et confort) au moins égale à celle dont bénéficiaient les usagers vernonnais avant la mise en place du cadencement constituera une priorité de mon équipe en matière de transports.

  3. Fred 22 octobre, 2013, 10:28

    Cela devient une habitude en Hte Normandie, le fait du prince l’un à gauche Fabius, l’autre à droite Lemaire, l’un avec intelligence, l’autre sans, l’un va garder ses Municipalités, l’autre ne va rien gagner… la seul victoire possible à droite les Andelys et peut-être Vernon mais certainement pas avec le candidat imposé par Lemaire. Suis d’accord avec M Duché, je comprends aussi pourquoi les citoyens se détournent de la politique.

  4. Frédéric DUCHÉ 22 octobre, 2013, 09:15

    Cette information qui vient d’être confirmée ce matin dans le Paris Normandie me laisse pantois. J’avais cru un instant certainement naïvement qu’Alain LE VERN avait décidé simplement d’arrêter et de profiter de sa retraite au vu de son prestigieux parcours politique ou il a cumulé pendant plusieurs années en tant que député puis sénateur. Cela s’appelle la tentation de Venise comme l’avait théorisé en son temps Alain JUPPÉ.
    Au regard de cette nomination, on peut s’interroger sur la légitimité de Monsieur LE VERN à occuper ce poste. Les socialistes sont extraordinaires ils veulent baisser l’âge de la retraite mais n’hésitent pas un instant à rempiler sur des fonctions privées à 64 ans !! Quelle belle logique. A moins que cette nomination n’arrange tout le monde à commencer par Laurent FABIUS qui peut ainsi propulser NMR au premier plan et plus malléable , éviter les difficultés sur Dieppe et ainsi recoller les morceaux avec les partenaires communistes et écologistes…
    Bref ca sent la bidouille à plein nez et surtout le fait du prince.
    Par ailleurs, c’est une mauvaise nouvelle pour les associations de défense des voyageurs qui ont été toujours méprisées par Alain LE VERN dont le bilan en la matière n’est vraiment pas glorieux. Gageons au moins qu’il travaille un peu plus qu’au Sénat ou ses états de services sont plus que léger ! Bref tout cela me dégoute au plus haut point et je comprends pourquoi les gens se détournent de la politique et de leurs représentants.

Write a Comment