Evreux, Olivier Aubert condamné à 3 mois fermes

Evreux, Olivier Aubert condamné à 3 mois fermes

Trois mois de prison passés en détention provisoire, de septembre à décembre 2013, confirmés en fermes par le tribunal correctionnel d’Évreux, hier. Ainsi, Olivier Aubert est quitte avec la justice. Il ne fera pas appel. Les faits: en 2013 sa compagne l’avait accusé de harcèlement, dégradations de véhicule, d’agression sexuelle et de viol. En 2014, la justice le lave du harcèlement et des dégradations, puis prononce un non-lieu sur les accusations de viol. L’agression sexuelle a été retenue suite aux images d’une vidéo-surveillance à la gare de Vernon. Sa mise en détention provisoire prononcée par le juge d’instruction, l’avait été jusqu’à la fin de l’enquête sur le chef d’inculpation de viol. Le non-lieu sur le viol tombant, la justice a estimé devoir le condamner à trois mois fermes pour agression sexuelle. L’affaire est terminée. L’ancien élu de Louviers compte maintenant refaire sa vie dans le midi de la France.

Categories: Evreux

Write a Comment