Evreux, le ministre du Travail annule sa visite

Evreux, le ministre du Travail annule sa visite

Il devait passer l’après-midi à Evreux pour visiter l’agence Pôle Emploi, signer la convention “Accompagnement global” des demandeurs d’emploi en difficulté et participer à une table ronde sur le sujet. François Rebsamen annule sa visite, suite à sa déclaration d’hier qui a mis syndicats, aile gauche du PS et demandeurs d’emploi, en ébullition. Sa visite ne serait que reportée, selon le service presse du ministère. La situation, dans la majorité, se dégrade encore avec ce nouvel épisode. Une question se pose: les responsables gouvernementaux sont-ils condamnés, définitivement, à taire des réalités.

Nicolas Sarkozy avait fait la même remarque en 2011. En substance “tous les chômeurs font-ils ce qu’il faut pour trouver un emploi?”. A l’appui de cette réflexion, les 400 000 offres d’emplois non pourvues. Cela demande un certain doigté. Comment analyser une situation où une majorité de chômeurs n’aspire qu’à travailler, renouer avec un statut social digne et une minorité qui se complait dans l’assistanat? Ce qui est tout aussi choquant est que certaines vérités ne sont pas bonnes à dire. En France, subsiste encore une sorte de terrorisme intellectuel qui prétend faire régner la loi du silence. Or, le temps exige que tout soit mis sur la table et que l’ensemble des partenaires sociaux et politiques acceptent une nouvelle approche de la vérité. Oui, il  y a des tricheurs qui coûtent cher. Oui ils sont minoritaires. Oui, il faut les combattre. Non, on ne peut forcer un chômeur à occuper un emploi dont il n’est pas professionnellement armé, et mal payé. C’est donc un travail en profondeur qu’il faut mener et ce n’est pas le terrorisme de certains qui réglera la situation.

Categories: Evreux

Write a Comment