Eure, les listes de candidats aux élections sénatoriales

Eure, les listes de candidats aux élections sénatoriales

Le dimanche 28 septembre auront lieu les élections sénatoriales. Un renouvèlement de la série 2 qui concerne 58 départements métropolitains. Le mode de scrutin change pour le département de l’Eure. Auparavant, il était au scrutin majoritaire à deux tours pour les départements de moins d’un million d’habitants et au scrutin proportionnel pour les départements de plus d’un million d’habitants. La nouvelle règle fait passer l’Eure au mode proportionnel à un seul tour. Les grands électeurs sont 1758 répartis dans les 675 communes du département. Sept listes composées de cinq candidats chacune, titulaires et suppléants, ont été déposées en préfecture. Revue de détail.

 A noter que les trois sénateurs sortants sont UMP: Hervé Maurey, Ladislas Poniatowski et Joël Bourdin. Chacun a préféré composer sa propre liste. Le secrétariat départemental de l’UMP a choisi de soutenir officiellement la liste menée par le centriste Hervé Maurey, maire de Bernay. Ladislas Poniatowski n’avait pas accepté la proposition de Bruno Le Maire de figurer en n°3 sur la liste UMP. Quant à Joël Bourdin, poussé vers la porte de sortie à cause de son âge, il a préféré résister à ce qu’il appelle un “diktat de l’UMP”. Derrière lui, l’ancienne maire de Damville et ancienne députée de l’Eure, Françoise Charpentier. Cet éparpillement de listes de droite pourrait bénéficier à la liste de Bruno Questel, le maire socialiste de Bourghteroulde, d’autant que la liste FN d’Emmanuel Camoin pourrait capter des votes de droite. Cependant, rien n’est assuré pour personne. Les grands électeurs (élus du département) sont souvent plus attentifs aux personnalités ayant un bon bilan de leur action, qu’à des étiquettes politiques. Sous cet angle, les trois sortants ont de réelles chances de réélection et Bruno Questel est un élu très apprécié de ses collègues du département, toutes étiquettes confondues… alors..?

Dans l’ordre de dépôt des listes

Liste “Bleu Marine pour nos villes et villages” (FN). Elle est composée de Emmanuel Camoin, Anna-Madeleine Videau, Christophe Delacour, Julie Barbier et Erik Ackermann.

Liste “Unis pour l’Eure et nos communes” (UMP-UDI): Hervé Maurey, Nicole Duranton, Michel Jouyet, Sylvie Blandin, Michel Quemin.

Liste n°3 retirée.

Liste “Défendre avec vous nos villes et nos villages” (UMP, centre et Divers Droite): Ladislas Poniatowski, Perrine Forzy, Jean-Paul Legendre, Marie-Joëlle Lenfant, Jean-Claude Rémy.

Liste “Eure-Ecologie” (EELV): Laetitia Sanchez, Jérôme Bourlet de la Vallée, Michèle Rive, Ludovic Lesage, Mariannick Deshayes.

Liste “Agissons pour défendre nos communes, nos territoires. Agissons pour la France (PC-Front de Gauche): Gaëtan Levître, Andrée Oger, Valérie Beuriot, Laurence Chapelle, Anthony Auger.

Liste “Ensemble pour l’Eure et ses communes (PS-PRG: Bruno Questel, Martine Seguela, Claude Béhar, Marie-Claire Haki, Frédéric Delamare.

Liste “Démocratie et Territoires” (Divers Droite-Centre-UMP) Joël Bourdin, Françoise Charpentier, René Dufour; Nathalie Thiébault, Pierre Espaldet.

Categories: Eure

Comments

  1. nono 23 septembre, 2014, 20:10

    @Philippe Hachet
    La commission de propagande qui valide les professions de foi ne s’est réunie qu’hier, lundi 22 septembre.
    Des mails ont été envoyés aux grands électeurs, ils sont visibles à cette adresse : http: http://www.eure-ecologie.fr/
    EELV n’a pas forcément les moyens des gros partis, mais elles et ils expliquent leurs bilan et positions.
    Les sénateurs écolos ne se font pas rembourser leurs frais de campagne par le Sénat. Economie d’argent n’est pas non plus économie d’implication 😉

  2. hachet.philippe@wanadoo.fr 21 septembre, 2014, 09:16

    A reception des professions de foi officielles, on est surpris de voir que nos grands électeurs n’ont pas reçu les propositions d’EELV (tous les grands electeurs ou seulement quelques uns?).
    Quant au parti socialiste, les événements arrivés sur les communes d’Aubevoye et de Gaillon ne devraient pas le favoriser.
    Ph. Hachet

Write a Comment