Eure, le PS pourrait changer de patron

Eure, le PS pourrait changer de patron

Rien ne va plus à la Fédération Socialiste du département de l’Eure. Après la victoire de la Motion A aux instances nationales (Cambadélis) et le congrès qui se tiendra le week-end prochain à Poitiers, l’heure des règlements de comptes va sonner chez les socialistes eurois. Le litige remonte après l’élection du Premier Secrétaire Fédéral, Marc-Antoine Jamet, le 3 février 2012. Sa victoire par 56% des voix laissait un goût amer à nombre de militants. Le 11 juin, ils devront se prononcer pour élire un nouveau patron. Cette fois le maire de Val-de-Reuil pourrait aller se rhabiller. C’est en tout cas le vœu de socialistes, de plus en plus nombreux. Détails.

Ils sont nombreux à estimer que l’actuel  Premier Secrétaire Fédéral ne peut plus le rester. La fracture est consommée entre lui et la base militante. S’ajoutent les nombreux antagonismes avec des élus socialistes. En dehors de Val-de-Reuil et Evreux, une majorité de sections locales veulent “un vrai socialiste” à la tête du parti et non “un secrétaire général d’entreprise privée”. Pour certains militants ce n’est plus sa place. Monsieur Jamet fait valoir le succès remporté par la motion A , de Jean-Christophe Cambadélis, à plus de 70%, qu’il a soutenu “C’est l’un des meilleurs scores nationaux” écrit le maire de Val-de-Reuil sur son blog. Evidemment, il s’agit d’une satisfaction qui ne réjouit pas les militants des autres motions. D’ailleurs, les défenseurs de la motion A ne sont pas plus enthousiastes de Marc-Antoine Jamet. C’est le cas de Bruno Questel, le maire de Bourgtheroulde-Infreville, lequel veut en découdre avec celui qui lui a barré la route pour la présidence du groupe socialiste au conseil départemental. Même combat mené par Philippe Nguyen Thanh.  L’ancien maire de Vernon n’a pas digéré la décision de Monsieur Jamet, lors des législatives de 2012, de préférer un écologiste importé d’une autre circonscription, excluant d’office un candidat (e) socialiste du cru. Il y a quelques jours, Philippe Nguyen Thanh, publiquement, a dit au patron des socialistes tout le bien qu’il pensait de lui. Pour l’ancien maire de Vernon, Marc-Antoine Jamet n’a eu de cesse de “maltraiter la section locale vernonnaise”. C’est une affaire de gouvernance”, disent clairement les socialistes opposés à Marc-Antoine Jamet, “il n’a jamais su diriger la fédération.. semant la discorde et la zizanie, sans explication aucune…Manque d’empathie….. Bref, les langues se délient et la sanction est souhaitée.

Jérôme Pasco candidat à la succession

Il a 38 ans, est adjoint au maire de Conches, secrétaire de la section locale, membre du bureau fédéral et du conseil fédéral. Militant plutôt discret et actif, proche d’Alfred Recours, maire djerome pascoe Conches, conseiller départemental et ancien député de l’Eure. Récemment, les militants de l’ensemble du département ont reçu sa profession de foi et sa lettre de candidature. Nul doute qu’elles auront des effets pour la suite. Est-ce une victoire annoncée? Certes non, les surprises sont toujours possibles, mais à la lectures des textes les chances de Jérôme Pasco d’être élu Premier Secrétaire Fédéral sont importantes. Dans sa profession de foi, Jérôme Pasco s’inscrit dans un militantisme apaisé: “remettre tous les militants au cœur de nos décisionsanimer la vie fédérale, s’ouvrir à la société civile, ouvrir nos portes et fenêtre pour nous remettre en mouvement…instaurer un dialogue permanent avec nos partenaires de la gauche, afin de réaliser concrètement l’Union de la gauche normande…Même appétence dans sa lettre de candidature “La reconquête c’est, dès aujourd’hui, travailler sur l’ensemble de notre territoire eurois pour créer les conditions de nos victoires de demain… Si le message politique national est parfois brouillé, à nous de le décoder, à nous d’être les vigies de la gauche, à nous, fédération de l’Eure, d’être solides et solidaires…J’aime notre parti, parce que c’est maintenant que nous devons agir pour le renouveau. Je souhaite solliciter la confiance pour la fonction de Premier Fédéral de l’Eure, le 11 juin prochain”.

Bataille interne à Vernon

L’actuel secrétaire de section, Arnaud-Rodrigue Adonon, proche de Marc-Antoine Jamet, est contesté par Philippe Nguyen Thanh et ses amis. Ces derniers sont déterminés à lui opposer la candidature de l’ancien maire de Vernon pour l’élection du nouveau secrétaire de section. Proche de Marc-Antoine Jamet, Monsieur Adonon pourrait, lui aussi, se voir remercier le 11 juin. A suivre…

Categories: Eure

Comments

  1. Ludovic ZANKER 12 juin, 2015, 20:22

    @MerciBernard, Je suis en désaccord total avec votre réponse, M.Marc-Antoine Jamet a fait venir des investisseur sur la Ville de Val de Reuil. Je vous invite à lire la presse un peu plus souvent.
    La ville si elle s’est modernisée c’est bien grâce à M.Jamet et personne d’autres, il a fait venir des entreprises pour faire de cette ville une image présentable!

    Bien à vous,

    Ludovic ZANKER

  2. Denis 4 juin, 2015, 13:57

    Il faudrait un miracle !

  3. Pace27 4 juin, 2015, 09:06

    A lire le commentaire de Merci Bernard, si l’on sait lire entre les lignes, MAJ n’est pas le roi, il va devoir faire le choix sortir ou rentrer sans sa case :et en la matière n’est pas le roi qui veut !

  4. Merci Bernard ! 4 juin, 2015, 06:58

    Euh… Marc Antoine Jamet n’a pas eu de mal à moderniser une ville nouvelle. Et il n’a pas amené d’entreprise à Val de Reuil : c’est la CASE qui a tout fait, avec Eure Expansion et un vice-président chargé du développement économique dont je vous laisse deviner le nom…

  5. Ludovic ZANKER 2 juin, 2015, 12:01

    Après lecture de cet article, je pense et ce n’est que mon avis personnel.
    Marc-Antoine Jamet n’a pas à subir les remontrances des élus battus aux dernières échéances, je pense que le bilan de Marc-Antoine Jamet est positif dans son ensemble.
    Les résultats sont présent, je pense que certains élus devraient prendre exemple sur le Maire de Val de Reuil, certes il fonctionne comme un chef d’entreprise privé, mais n’empêche, il faut regarder la ville de Val de Reuil comment elle s’est modernisée, sans oublier les nombreuses entreprises que M.Jamet a fait venir sur sa commune, afin de relancer les investisseurs et l’emploi.

    Certains élus comme les militants que je respecte, s’ils ont perdu les échéances, ce n’est pas la faute à Marc-Antoine Jamet, mais bien à l’exécutif, M.Hollande qui est en place depuis 3 ans, qui fait une politique un peu trop libérale, mais à vrai dire vu les comptes publics, il fallait faire quelque chose, certes, je ne partage pas ce qu’il a fait.

    Mais la motion A il fallait la voter, afin de maintenir la majorité en place, car si c’était le contraire, je pense qu’il y aurait eu une dissolution de l’assemblée nationale, cela serait la fin du quinquennat de M.Hollande, il faut à un moment donné que les élus socialistes perdant, qu’ils prennent conscience des choses que M.Jamet à fait depuis son mandat au sein de la Fédération Socialiste dans notre département.

    Ludovic ZANKER

Write a Comment