Eure. Le 1er Secrétaire Fédéral du PS a démissionné

PS EureYves Léonard a démissionné hier soir lors d'une réunion du comité fédéral, de sa charge de patron des socialistes de l'Eure. Officiellement, pour des raisons personnelles, mais à trois mois du premier tour de la présidentielle et à cinq mois des législatives, ce départ est bien précipité.

Des changements, dans une vie personnelle et professionnelle, peuvent arriver à tout le monde et à tout moment. Mais se décharger, sous ce prétexte, d'une responsabilité politique pendant la campagne des plus importantes échéances électorales, permet de se poser d'autres questions. Les socialistes de l'Eure se la posent tout en ayant une idée assez precise de la réponse. Personne ne peut éviter de faire le lien entre cette démission précipitée et la gestion, pour le moins calamiteuse, des candidatures PS aux prochaines législatives. C'est la 5ème circonscription qui est à l'origine de bien des tracas. Alors que le maire de Vernon, candidat potentiel et le mieux placé pour affronter le député sortant, UMP, voilà que le patron des socialistes va proposer aux Verts la circonscription. La section PS de Vernon a pensé, tout haut, que c'était injuste, contreproductif et plus simplement, idiot. Cette décision avait fait bondir nombre de militants et élus. Yves Léonard avait oublié les victoires, socialistes, successives dans la circonscription. Notamment le basculement de la ville de Vernon, en principe, "imprenable" par la gauche….

Le départ de Monsieur Léonard ouvre des perspectives à de futurs candidats au poste de 1er Secrétaire Fédéral. Le maire de Pont-de-l'Arche, Richard Jacquet, sera candidat. Non loin de lui, Marc-Antoine Jamet a fait savoir que le poste pourrait lui revenir. Une autre bataille va s'engager, très bientôt. A suivre…

Categories: Eure

Comments

  1. Denis 6 janvier, 2012, 19:34

    Allez, je parie pour Richard Jacquet !
    L’art d’un bon politicien est de choisir ceux qui ne vous feront pas d’ombre. Quant à ceux qui veulent être choisis, c’est une toute autre histoire. Cela exige des sacrifices lourds, y compris sur leur intelligence !
    Une bonne année à vous, José.

Write a Comment