Eure, la droite et le centre réunis pour critiquer aujourd’hui ce qu’ils n’ont pas su faire hier

Eure, la droite et le centre réunis pour critiquer aujourd’hui ce qu’ils n’ont pas su faire hier

Le Président de La Région Normandie, Hervé Morin, est plutôt un gentil garçon. Il n’est ni arrogant ni mal embouché. Il aurait, quand même comme un petit souci de mémoire. Elle est courte. A Epreville-en-Lieuvin, il a réuni le ban et l’arrière ban de la droite et du centre. Caméra Diagonale avait, sur place, un honorable correspondant qui s’est régalé (doux euphémisme) de discours convenus, lancinants et souffreteux. C’est vrai que lorsqu’on n’a rien glandé, jadis, au pouvoir on reporte sur les autres son manque d’imagination et de courage politique.

Critiquer le Président de la République en exercice fait partie du libre arbitre de chaque citoyen et des élus de l’opposition. Dans l’Eure, le week-end dernier, Hervé Morin grand chef des centristes a invité deux personnalités politiques jadis chiraquiennes et sarkozistes et aujourd’hui ne sachant plus où elles habitent. L’ordre du jour, c’était du tout cuit: l’insécurité, le communautarisme et l’islamisme. Madame Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, attaque d’emblée. Les “barbares”, les policiers qu’il faut défendre et l’islam radical. Hervé Morin enchaine sur les principes de laïcité et autres “lâchetés” et délitement de la République. Gérard Larcher, le président du sénat, ensuite avec la “fracture” du pays. Si la situation n’était aussi préoccupante, l’on pourrait appeler ce mini-show politique de numéro de claquettes pour malentendants et malvoyants..

Mais oui, mais c’est bien sûr!

Le sous-titre de cette partie de campagne “les dépassés essayent de se “surpasser”. La mémoire, ah la mémoire! Lorsqu’elle s’estompe avec le temps qui passe, elle révèle quelque vérité. En effet, quel message a voulu transmettre le trio de claquettes? pour trouver la réponse, il convient de lui rappeler son action lorsqu’il était aux affaires, dans la période 2007-2012. Bon, Larcher a toujours été Larcher: permanent du sénat, il en a fait un métier à vie…passons! Valérie Pécresse était ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, parlait-elle de “barbares” des quartiers? Hervé Morin était, lui, ministre de la Défense Nationale. Disait-il que le gouvernement auquel il appartenait était “lâche” et que la justice était en panne? Non évidemment. Pourtant toutes ces anomalies existaient déjà, alors qu’ont-ils fait pour les effacer de la carte de France. Et, pour rafraichir la mémoire de nos trois claquettistes rappelons-leur cette scène filmée par toutes les télévisions, (dûment mise en scène) d’un Nicolas Sarkozy en visite dans un quartier, qui lève la tête et s’adresse à une personne à sa fenêtre, ” …oui, vous en avez marre de cette racaille, on va vous en débarrasser au Karcher…Mais oui, mais c’est bien sûr!

La présidentielle est devant, en 2022, mais ils pourraient l’avoir dans le dos

“Ils ne pensent qu’à ça” disent les gazettes. “Les Républicains” cherchent leur candidat. La réalité est dure. Ils n’en ont pas. Plusieurs d’entre eux croient en leur bonne étoile. Ils sont élus à tel endroit, responsables de ceci ou de cela et pensent qu’un président de collectivité lambda peut vêtir le costume présidentiel. Ce n’est pas du culot c’est de l’inconscience. Il faut une dimension autre, un charisme hors du commun. Ce plus, nécessaire, qui permet la hardiesse, la force, la volonté et la capacité de bouger les montagnes…

Ils leur reste les présidences de collectivités. C’est déjà pas mal.

Ils

Categories: Eure

Comments

  1. Paule 18 septembre, 2020, 08:20

    Ils avaient fait de la Bipolarisation de la politique leur fond de commerce. Ils ont formaté les français aux votes Droite, Gauche amenant ceux qui en avaient marre qu’ on les prenne pour des bisounours ,à l’abstention ou pire à se tourner vers les extrêmes.
    La sécurité ? effectivement ils ont la mémoire courte. Qui a supprimé des postes de policiers ?
    Vous oubliez le 4 ème larron ” Jean- Christophe Lagarde, l’oublie du dernier remaniement . Il ne sait plus où il habite ? Rue de l’opportunisme.
    Tout un ” programme ” .
    Le vote avec une dose de proportionnelle à l’Assemblée nationale pourrait mettre un terme à
    cette foire à la critique.
    On pourrait retrouver une Assemblée nationale où les groupes seraient force de proposition et pas d’opposition .
    Les électeurs y verraient plus clair et peut-être reviendraient ils vers les urnes.
    C’est la Démocratie qui sortirait vainqueur. Et nous pourrions remercier le Président de la République
    E MACRON d’avoir mis fin complètement à cette cinecure .
    Pour ceux qui auraient des réticences quant au vote à la proportionnelle à l’Assemblée nationale, je les invite à réécouter le discours de Bayeux, du Gal De Gaulle fondateur de la Veme République.
    En même temps que la Veme République, le régime présidentiel nous protège des dérives de la IV ème République.
    La IVeme République, l’épouvantail utilisé par la Droite surtout, pour refuser le vote à la proportionnelle à l’Assemblée nationale et plus de démocratie.
    Ce serait l’ arrêt de mort définitif de la BIPOLARISATION et la victoire de la DÉMOCRATIE.
    La contraction du MOUVEMENT DÉMOCRATE en MoDEM fait oublier qu’il s’agit de notre combat .
    LA condition mise dans le panier du soutien de
    F BAYROU à E MACRON en 2017 .
    C’était déjà LA condition du soutien de F BAYROU à
    F Hollande en 2012.
    M’est avis que F Bayrou n’ acceptera pas une seconde trahison.
    Le contexte n’est déjà plus le même avec la majorité présidentielle d’ E Macron.

Write a Comment