Eure, le département refuse l’augmentation du RSA

Eure, le département refuse l’augmentation du RSA

Trop c’est trop, résume, en substance, le président du conseil départemental. Sébastien Lecornu est excédé par les injonctions du gouvernement qui exige une augmentation de 2% du RSA, pour la 4ème année consécutive. Il a décidé de ne pas appliquer cette augmentation. Dans un communiqué, à caractère politique, le patron de l’exécutif départemental étrille “Hollande et le gouvernement”, qui n’ont cesse de faire payer les collectivités tout en leur supprimant les dotations financières. Une position à priori logique mais qui atteindra sa limite…en juin 2017.

Coup de gueule. Ce n’est ni le premier, ni le dernier. Sébastien Lecornu vise le gouvernement qui impose une augmentation de 2% du Revenu de Solidarité Active. Il s’agit d’une allocation destinée aux personnes sans ressources. Une somme minimale qui leur permet de manger (un peu), de se chauffer (légèrement) et de régler de toutes petites factures. Ces montants sont calculés en fonction de la situation familiale. Pour se faire une idée: 524 € pour une personne seule; 787 € pour un couple; 787 pour une personne seule avec un enfant; 944 € pour un couple avec un enfant et ainsi de suite. C’est beaucoup moins que les avantages octroyés aux anciens Présidents de la République. Les trois anciens coûtent plus de 10 millions € chaque année. L’année prochaine, ils seront quatre (anciens) . Pardon! La comparaison est osée. Ces “damnés de la terre “qui empochent le RSA n’ont jamais été Président de la République……

Remettons cet article sur rails

Le Président du département donne de précieuses informations pour dire ô combien le gouvernement (SOCIALISTE) se moque des élus départementaux. Ses critiquent se comprennent parfaitement, lorsqu’il écrit “Le gouvernement pourrait d’ailleurs annoncer demain un relèvement de +10% du RSA, il ne lui en coûterait pas un centimes de plus, puisque ce sont les départements qui paient, depuis quatre ans, pour ses largesses. Cette augmentation qui va encore plomber les dépenses sociales des conseils départementaux au moment où l’Etat baisse ses dotations est tout simplement irresponsable…..” Sébastien Lecornu poursuit son texte en rappelant que l’État a gelé sa participation au financement du RSA dans l’Eure à 40 M€ depuis 2012 et la facture, pour cette année la facture est de 78 M€. Une augmentation de 2%, exigée par le gouvernement, coûterait au département plus de 1,5 M€. Le président “Les Républicains” rappelle que “pendant que Hollande et son gouvernement, prenaient la décision d’augmenter le RSA de 2%, Pôle Emploi enregistrait 50 200 chômeurs de plus”.

Techniquement, ces informations sont vraies. La façon dont elles sont exposées rappelle que nous sommes en campagne électorale. C’est la loi du genre. Pourtant, les pauvres qui bénéficient de ces aides rasent les murs…ne sont pas satisfaits d’être pauvres et en souffrent. Ils donneraient cher pour changer de statut et vivre décemment de leur travail. Le président du département évoque ce point important.

Boomerang

Monsieur Lecornu a raison de se plaindre de la situation. Pourtant, qui lui prouve que le prochain gouvernement “Les Républicains” en place dès juin 2017, reversera la totalité des dotations? Rien ni personne. Le prochain gouvernement ne donnera pas un kopek de plus. Sébastien Lecornu aura-t-il le même œil critique envers ses amis politiques? A chacun sa réponse.

 

Categories: Eure

Write a Comment