Éditorial. Pouvoir d’achat, de la monnaie de singe?

Éditorial. Pouvoir d’achat, de la monnaie de singe?

La question se pose sans discussion. Le gouvernement, à juste titre, fait valoir l’avancée en matière de pouvoir d’achat octroyé aux français avec la suppression de la taxe d’habitation, notamment. Ce coup de pousse, selon le ministre du budget, Gérald Darmanin, serait de 850 euros par an et par foyer fiscal. C’est en 2020 que la mesure sera effective, à 100%, pour 80% des contribuables. Les 20% restants (les plus aisés) attendront 2023. Cette moyenne, établie par le gouvernement, n’est qu’un exercice comptable. En effet, la réalité sur le terrain est un peu plus déséquilibrée. Ainsi, des contribuables payant une taxe d’habitation peu élevée n’auront qu’un pouvoir d’achat limité. Ceux qui s’acquittent d’une taxe de 1 000 euros et souvent davantage bénéficieront d’un meilleur pouvoir d’achat…en apparence seulement. Pourquoi? Par une tradition à visage caché: l’augmentation des prix. Une inflation maquillée par un jeu pervers de passe-passe, dont l’INSEE est le champion…

De quoi s’agit-il. Des professionnels de l’agroalimentaire et de la grande distribution, entre autres, constatent que les consommateurs bénéficient, ou vont bénéficier, d’un accroissement conséquent de leur pouvoir d’achat (exemple la suppression de la taxe d’habitation) ils opèrent, tranquillement, à augmenter leurs prix. De fait, le cadeau fait aux ménages, est, en partie, subtilisé par les professionnels. De son côté, l’INSEE, connaissant bien la situation s’arrange pour camoufler, du mieux possible, ce passage d’une main à l’autre. Comment? simplissime! Dans le fameux “panier de la ménagère”, l’Institut y insère des produits qui recueillent de la baisse d’année en année, telle l’informatique et autres variantes de consommables. Ainsi, une bonne moyenne est établie, laquelle indique que l’augmentation des prix de l’alimentaire reste maitrisée. Sauf que, les consommateurs n’achètent pas de l’informatique chaque jour ou chaque semaine, pour les manger en salade à la vinaigrette…Conclusion: pour que la suppression de la taxe d’habitation corresponde à 100% à une augmentation du pouvoir d’achat, elle doit s’accompagner d’un blocage des prix, sinon….

…à terme, elle ne pourrait être que de la “monnaie de singe”.

Categories: France

Write a Comment