Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, compteur de parole

Editorial

CSALa structure arbitrale du l'audiovisuel français serait bien inspirée de dépoussiérer certaines de ses dispositions devenues archaïques au fil du temps. L'affaire du temps de parole entre majorité et opposition prouve que, si les bons comptes font les bons amis, l'égalité parfaite est une stupidité. Voici pourquoi.

 Il fallait, c'est sûr, un organisme indépendant capable d'édicter une certaine équité et un équilibre tendant à rendre l'information audiovisuelle totalement indépendante du pouvoir, au moins sur le temps de parole des différents groupes politiques. C'est l'une des mission du CSA, mais pas la seule. Il est question, également, des contenus qui ne sauraient porter atteinte à la morale, etc. C'est la gauche, arrivée au pouvoir en 1981, qui installe pour la première fois la structure appelée, alors, La Commission Nationale de la Communication et des Libertés (CNCL). Une époque où seules trois chaines, de service public, proposaient l'offre audiovisuelle reposant sur trois piliers, l'information, la culture et la distraction. Le premier, François Mitterrand, desserre le carcan étatique et autorise la création de chaines privées….Nous en sommes, aujourd'hui, à une vingtaine de chaines, gratuites, par la Télévision Numérique Terrestre (TNT) et des bouquets satellitaires. Dans ce nouveau Paysage Audiovisuel Français (PAF), des chaines d'information remportent un réel succès d'audience. Ces chaines, LCI, BFM-TV et i-tele, doivent alimenter l'antenne, d'informations, exclusivement, selon les termes de leur cahier des charges et autre ligne éditoriale. Trois entreprises épinglées par le CSA pour raison de déséquilibre de temps de parole. Elles ont, de fait, dérogé à la "sainte" règle du temps, entre la gauche et la droite. Le point d'équilibre étant établi sur 50% pour l'opposition nationale et 50% pour la majorité et le Président de la République. Or, de juillet à septembre, la gauche aurait obtenu jusqu'à 120% du temps. Les trois chaines d'info vont passer, semble-t-il, un mauvais quart d'heure, traduit ici par de fortes amendes. Pourquoi cette situation, plus proche de la stupidité que du réalisme édicté par les impératifs de l'information? Parce que le simplisme comptable serait plus important que toute autre considération. Ainsi, l'organisation d'une élection primaire, qui se tient pour la première fois, en France, ne devait pas être couverte, ou si peu, par des entreprise de presse, dont c'est l'objet principal, afin de ne pas déséquilibrer le temps de parole. Le directeur de LCI, Eric Revel, que l'on ne peut souçonner d'être à la solde du PS, déclare "On aurait eu l'air de quoi si nous n'avions pas couvert la primaire du début à la fin?" En mai dernier, juste avant la primaire, l'affaire DSK, avait fait l'objet des mêmes remarques du CSA,  parce que le personnage centrale est socialiste. Que fallait-il faire, ne pas en parler? Est-il besoin de préciser que la primaire socialiste était un débat entre socialistes. Il n'avait pas pour objet la critique de l'opposition. Par conséquent l'équilbre du temps de parole, dans ce cas de figure, est une ineptie. France Télévisions, interpellée, elle aussi, dans une moindre mesure, n'a pas fait autre chose qu'obéir aux règles premières de l'information. L'UMP s'engouffre dans la brèche et crie au scandale. Jean-François Copé plus disert sur le sujet que sur l'état du Pays, s'emballe. Il demande au CSA l'octroie d'un temps de parole identique. Ce sera impossible car les compteurs sont remis à zéro trimestriellement. Le nouveau décompte a démarré le 1er octobre, c'est pourquoi les chaines d'info , les radios et France Télévisions, remettent leurs pendules à l'heure en invitant à tour de bras la majorité qui dépêchent ses ténors et seconds couteaux sur les plateaux, pour parler de tout et de rien. Faut-il redire que la qualité d'un propos n'est pas liée à sa durée, mais à son contenu? Ainsi, la criarde Nadine Morano et l'intarrissable Jean-François Copé, travaillent davantage contre leur camp qu'à sa consolidation.

Categories: Eure

Write a Comment