Chaleur d’été

Chaleur d’été

Il fait chaud. Canicule est le nom attribué lorsque les températures dépassent les 30-35°, ne serait-ce que quelques jours. Pourtant, l’été est fait logiquement de chaleur et son intensité dépend des anticyclones plus ou moins protecteurs. Mais, il est de bon ton de parler de couche d’ozone, de pollution et d’explications plus ou moins scientifiques. La faute à la croissance sans limite qui désintègrerait peu à peu la planète terre. Il y a du vrai dans la panique généralisée. Néanmoins, la réalité n’est pas aussi simple.

Oui, l’été est fait généralement de chaleur, intense ou moins vive. Pour s’en persuader il convient d’aller rechercher les archives de l’actualité de ces 60 dernières années. Des canicules courent tout au long du demi siècle passé. Des conditions climatiques qui passaient comme une lettre à la poste et la raison principale est que la presse écrite, radio et télé n’en faisait pas son plat de résistance. Un seul exemple, parmi beaucoup d’autres, l’année 1976 a été celle de la sécheresse la plus longue. Elle avait sévi d’avril à octobre. Quelques grosses gouttes d’eau tombées en août durant une dizaine de minutes. Autant dire, rien. Les températures enregistrées en juin et juillet étaient de 33 à 42° partout dans l’hexagone. Le record de chaleur, dans l’Eure, avait atteint les 42° (Louviers le lundi 28 juin 1976).

Chaleur l’été et froid l’hiver — étés pourris et hivers tempérés

D’autres exemples, nombreux, ont jalonné le pays entier ou par secteurs géographiques. Les grosses chaleurs, en France et ailleurs en Europe, ne sont pas liés intégralement aux “basses méthodes des humains”. La nature, sans que l’on comprennent pourquoi, est très impliquée dans le phénomène. Que dire aussi des étés pourris, pluvieux et froids. Alors oui, “l’œuvre humaine” n’arrange pas la situation. Il est nécessaire, par conséquent, de savoir ce que l’on veut. Du toujours plus dans la consommation, la croissance à tout prix, ou un relâchement dans l’accélération? L’économie débridée est-elle la seule solution?

Protéger et se protéger

Les grosses chaleurs doivent-être maitrisées, comme dans d’autres domaines. Alors oui, il faut se protéger. Les pouvoirs publics ont le souci de communiquer sur le sujet. Voici le message du préfet de l’Eure:

COMMUNIQUÉ DE PRESSE VIGILANCE ROUGE – CANICULE DANS L’EURE Évreux, le 7 août 2020Météo France a placé le département de l’Eure en vigilance rouge pour risque de canicule.La nuit prochaine, les températures minimales seront en hausse avec 18 à 22 degrés.En journée, lesmaximales atteignent 37 à 39 degrés dans l’intérieur.Dans la nuit de samedi à dimanche les températures minimales seront encore en hausse, mais les maximales de dimanche seront stationnaires.L’épisode de canicule durera jusqu’à mercredi en journée. Il est possible que des phénomènes orageuxse produisent localement à partir de lundi rendant l’atmosphère lourde.Le préfet de l’Eure engage chacun à faire preuve de vigilance et à respecter les consignes de sécurité suivantes :Protégez-vous aux heures les plus chaudes•Évitez de sortir aux heures les plus chaudes (11 h-21h)•Ne pratiquez pas d’activités extérieures nécessitant des dépenses énergiques trop importantes(sports, jardinage, bricolage…) •Portez un chapeau, des vêtements légers (coton), amples et de couleur claire • Ne laissez pas les enfants en plein soleil •Maintenez votre logement au frais (fermez les fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et lanuit s’il fait plus frais) •Rafraîchissez-vous•Prenez régulièrement des douches ou des bains frais (mais pas froids) •Humidifiez votre corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant de toilette•Passez 2 à 3 heures par jour dans un endroit frais (grands magasins, cinémas, lieux publics…) •Buvez et continuez à manger•Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour et buvez régulièrement sans attendre d’avoir soif•Évitez de boire de l’alcool, du café, du thé, des sodas ainsi que des boissons sucrées car ces boissons favorisent la déshydratation Cabinet du préfet de l’Eure Service départemental de la communication interministérielle Tél: 02 32 78 27 33 / 351 / 2Boulevard Georges Chauvin Mél: pref-communication@eure.gouv.frCS 92201 – 27022 Évreux Cedex www.eure.gouv.fr @prefet.eure @Prefet27•Mangez en quantité suffisante en favorisant une alimentation froide et riche en eau (fruits,crudités…)N’hésitez pas:•À donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches•A prendre régulièrement des nouvelles de vos proches •À aider les personnes âgées, les enfants et les nourrissons à s’hydrater •En cas de malaise contactez (pour vous-même ou quelqu’un qui en a besoin) le 112Cabinet du préfet de l’Eure Service départemental de la communication interministérielle Tél: 02 32 78 27 33 / 352 / 2Boulevard Georges Chauvin Mél: pref-communication@eure.gouv.frCS 92201 – 27022 Évreux Cedex www.eure.gouv.fr @prefet.eure @Prefet27

Categories: Eure

Write a Comment